facebook

instagram

Du lundi au samedi : de 8h à 12h et de 14h à 18h
04 48 20 03 33
>
logo-Le Jardin d'Olympe

PAULOWNIA IMPERIAL

Reference - 851002458

PAULOWNIA TOMENTOSA

Note moyenne : 0 avis
En stock
J'ai vu ce produit moins cher ailleurs !
Description
En savoir plus
Notes et avis
Le Paulownia tomentosa est une espèce chinoise, remarquable par la dimension de ses feuilles en forme de cœur et sa floraison parfumées en épis violets. Cet arbre à la croissance rapide est facile de culture et très rustique.
Arrosage : Faible
Composition du sol : Sol argileux, calcaire, sableux, caillouteux, humus. Sol Drainé, sec
Couleur des fleurs : Violettes
Exposition : Soleil
Feuillage : Caduc
Hauteur à maturité :+10mètres
Niveau de sol : Facile
Origine :
Période de floraison : Avril à Mai
Période de plantation : Novembre à mars
pH du sol : Alcalin, neutre, acide
Résistance au froid :
Rusticité : Rustique
Saison d'intérêt :
Type : Vivace
Utilisation en Jardin : Bosquet, forêt, haie, plantation isolée.
Utilisation pour la maison :
Zone Climatique : Océanique, semi océanique, continental, méditerranéen.
Retour en haut
Description
En savoir plus
Notes et avis
Le genre Paulownia comprend 17 espèces d'arbres caducs originaires du sud et de l'est de l'Asie. Elles poussent toutes entre le 20e et le 30e parallèle nord, sous des climats tempérés chauds à tropicaux. Ces arbres rustiques ont une large cime arrondie et de grandes feuilles en forme de cœur, opposées. Certaines espèces ont une croissance si rapide, qu'elles poussent de 3 à 5 m en une année, si bien qu'en 3 ans, les paulownias mesurent 10 à 15 m soit pratiquement leur taille adulte. Leur longévité atteint 70 à 100 ans, fait exceptionnel pour des arbres à croissance aussi rapide. Le genre appartient à la famille des Scrophulariacées (classification de Cronquist 1981) comme la digitale, très proche de celle des Bignoniacées dans laquelle est inclus le catalpa. Il est classé chez les Paulowniacées dans la classification APG III (2009). Paulownia tomentosa est l'espèce la plus cultivée en France comme au Japon. C'est une espèce pionnière qui réclame de la lumière et peuple souvent les friches en Chine. L'arbre atteint une taille moyenne de 12 à 15 m en tous sens, c'est pourquoi il est souvent planté dans les parcs ou le long des avenues des villes d'Europe méridionale. Une autre manière de les conduire consiste à rabattre les troncs chaque année au ras du sol afin d'obtenir des repousses aux feuilles gigantesques. Vous obtiendrez alors des tiges de 3 m qui forment un véritable mur de verdure. Malheureusement, ce procédé sacrifie la floraison. Les branches tortueuses et sombres contrastent joliment avec la floraison violet clair. L'écorce grise reste longtemps lisse avant de se fissurer. Les rameaux sont pubescents ainsi que les feuilles, couvertes de poils soyeux sur le dessus et d'un duvet gris au revers. Elles sont munies d'un long pétiole et sont assez variables : le limbe est en forme de cœur chez les plus petites et présente 3 ou 5 lobes peu marqués chez les plus grandes qui mesurent 20 à 30 cm de large. Elles virent au jaune à l'automne. L'arbre forme une ombre dense, mais la chute des feuilles est précoce et le débourrement tardif. Les boutons floraux qui se forment à l'automne ornent les extrémités de rameaux durant tout l'hiver avant de s'épanouir au printemps s'ils n'ont pas souffert du gel. La floraison parfumée a lieu avant la naissance des feuilles, vers la fin avril-début mai. Elle se présente en bout de branches, sous forme de grappes dressées longues de 25 cm rappelant les fleurs de digitales. La corolle d'un beau violet clair est tournée vers le sol et possède une base en forme de doigt de gant qui s'élargit et se divise en 5 lobes. Elle renferme 4 étamines et 1 style à 2 stigmates. Les fleurs des Scrophulariacées sont ainsi particulièrement adaptées à la pollinisation par les insectes. De plus la maturité des ovules et étamines est décalée afin d'éviter l'autofécondation. Les fruits sont de grosses capsules ovales et pointues au sommet, jusqu'à 5 cm de long, de couleur beige qui persistent tout l'hiver. Elles se fendent en deux, laissant échapper des graines ailées. Le nom Paulownia a été donné par Philipp von Siebold en 1835 à cet arbre pour honorer la beauté et la noblesse de la fille du tsar de Russie Paul 1er, la princesse Anna Paulowna. Paulownia et Catalpa sont souvent confondus, car leur feuillage immense en forme de cœur est assez similaire. En revanche, les fleurs et fruits sont très différents. Le Paulownia tomentosa dresse des hampes violet clair en bout de branches avant l'apparition des feuilles tandis que le Catalpa bignonioides fleurit en juin-juillet en panicules blanches tachetées de jaune et de pourpre et ses fruits sont des sortes de haricots cylindriques qui lui donnent un aspect pleureur en hiver. Les deux arbres ont une croissance rapide qui atteint 12 m et plus. Petite astuce pour les distinguer : le nombre de feuilles insérées sur un même nœud est de 3 chez le catalpa qui possède 3 « a » dans son nom, au lieu de 2 chez le paulownia. Le bois du paulownia est très estimé en Orient et peut atteindre un prix élevé. D'une faible densité, proche de celle du liège, il est en même temps pourvu d'une solidité remarquable par rapport à sa masse. Il se déforme peu au séchage, se rétracte peu par temps sec et résiste bien aux insectes. Son temps de séchage est de seulement 30 jours à l'air. C'est un bon isolant et il offre une haute résistance au feu (la température d'auto-ignition est de 400 °C). Au Japon, il sert à fabriquer des sandales (geta), des caisses, des malles dans lesquelles on transporte des vêtements. En Chine également, le bois de paulownia est utilisé depuis plus de 1 000 ans pour fabriquer des meubles, des instruments de musique, des sabots, faire des décorations et de la marqueterie. Le paulownia, appelé kiri au Japon, est l'emblème de l'ordre du Soleil levant fondé en 1875.
Retour en haut
Description
En savoir plus
Notes et avis

Avis des internautes sur PAULOWNIA IMPERIAL (0 avis)

pixel_trans
Il n'y a actuellement aucun avis pour cet article, soyez le premier à donner le votre.
pixel_trans
pixel_trans
[Ajouter votre commentaire]
Retour en haut