facebook

instagram

Du lundi au samedi : de 8h à 12h et de 14h à 18h
04 48 20 03 33
>
logo-Le Jardin d'Olympe

MYRTE

Reference - 851002417
Note moyenne : 0 avis
En stock
J'ai vu ce produit moins cher ailleurs !
Description
En savoir plus
Notes et avis
Arbuste chargé d’histoire, le myrte apporte un parfum de Méditerranée bien au-delà de sa zone d’origine. Chez lui, tout est parfumé. Sans entretien et jamais malade, il se cultive aussi bien en pleine terre qu’en bac, sur la terrasse ou le balcon.
Arrosage : Faible
Composition du sol : Sol calcaire, sableux, caillouteux, humus terreau. Sol drainé
Couleur des fleurs : blanches
Exposition : soleil, mi-ombre
Feuillage : Persistant
Hauteur à maturité :1 à 5 mètres
Niveau de sol : Facile
Origine : pourtour méditerranéen, Europe du Sud, Afrique du Nord, Proche-Orient,
Période de floraison : mai à septembre
Période de plantation : avril à juin, septembre, octobre
pH du sol : Alcalin, neutre, acide
Résistance au froid : -10°C
Rusticité : Semi rustique
Saison d'intérêt :
Type : Vivace
Utilisation en Jardin : balcon, terrasse, massif, bordure, haie, plantation isolée, rocaille.
Utilisation pour la maison : serre froide
Zone Climatique : Océanique, semi océanique, méditerranéen
Retour en haut
Description
En savoir plus
Notes et avis
Le myrte (Myrtus) a donné son nom à la famille des Myrtacées, qui comprend aussi l'eucalyptus et le rince-bouteilles, mais aussi le goyavier, le giroflier et le quatre-épices. Le genre ne comprend que 3 ou 4 espèces, dont une seule est couramment cultivée chez nous. Elle se décline en plusieurs variétés, adaptées au sol et au climat de nombreuses régions. Originaire du pourtour méditerranéen, Europe du Sud, Afrique du Nord, Proche-Orient, le myrte est l'arbuste de maquis par excellence. Près de chez nous, on le trouve dans le massif de l'Estérel, le golfe de Saint-Raphaël et surtout en Corse, d'où le nom vernaculaire du myrte commun, appelé aussi myrte de Corse. Son nom, myrte, vient du latin myrtus, traduction du nom grec dont le radical signifie « parfum ». Le myrte possède une forte valeur symbolique dans de nombreuses civilisations antiques. Dans la mythologie grecque et romaine, il était dédié à la déesse Aphrodite ou Vénus et symbole de la beauté, de la jeunesse et de la chasteté. À ce titre, il a longtemps été utilisé pour les couronnes et les bouquets de mariées et dans les décorations florales lors des mariages. C'est un arbuste à feuillage persistant dense et parfumé, portant de petites feuilles ovales lancéolées ou rondes, vert foncé, luisantes et coriaces. Elles sont plus ou moins serrées sur la tige selon les variétés. Lorsqu'on les froisse, elles dégagent un agréable parfum résineux. Par transparence, elles apparaissent criblées de petites glandes translucides le long de la nervure centrale, qui contiennent de l'huile essentielle. Au printemps ou en été, selon la région et la variété, apparaissent, à l'aisselle des feuilles, de petites fleurs blanches solitaires très parfumées, aux longues et nombreuses étamines. De petites baies ovoïdes comestibles, noir bleuâtre ou blanches, recouvertes de pruine, leur succèdent. D'une taille de 2 à 3 m, il a un port buissonnant, divisé en nombreux rameaux dès la base. Sur les sujets âgés, le tronc se desquame, laissant apparaître une belle écorce rougeâtre. Moyennement rustique, le myrte supporte occasionnellement des températures de -10 °C en terrain sec, mais les pointes des jeunes pousses sont souvent grillées par le froid dès -6 à -8 °C. Il est préférable de l'installer dans un endroit protégé, près d'un mur au sud par exemple et de le cultiver en pot, à rentrer l'hiver, dans les régions froides. Il résiste en revanche très bien à la sécheresse une fois bien installé, même s'il apprécie un terrain frais. Le myrte peut adopter à peu près toutes les situations : isolé, en arrière-plan d'un massif de vivaces, en bordure taillée, en haie libre, palissé contre mur, et même en topiaire… Il se prête également bien à la culture en pot. Optez, dans ce cas, pour une variété à port compact. De par ses origines, c'est l'hôte parfait d'un jardin sec en bord de mer. Il se prête également à l'art topiaire, mais ne fleurit pas ce cas. On extrait des feuilles une huile essentielle riche en tanin qui, couplée à ses principes actifs aromatiques, a des propriétés? antibiotiques et antiseptiques. Elle est recommandée dans les infections respiratoires et urinaires. On la trouve aussi en parfumerie et cosmétologie. Elle entre notamment dans la préparation de dentifrices, savons, shampoings, après-rasages… On l'utilise aussi en application externe contre les inflammations pulmonaires ou les sinusites. Les feuilles de myrte prises en infusion ont des propriétés astringentes et digestives, utilisées pour combattre la diarrhée infantile.
Retour en haut
Description
En savoir plus
Notes et avis

Avis des internautes sur MYRTE (0 avis)

pixel_trans
Il n'y a actuellement aucun avis pour cet article, soyez le premier à donner le votre.
pixel_trans
pixel_trans
[Ajouter votre commentaire]
Retour en haut
De la même catégorie