facebook

instagram

Du lundi au samedi : de 8h à 12h et de 14h à 18h
04 48 20 03 33
>
logo-Le Jardin d'Olympe

MIMOSA

Reference - 8510028
Note moyenne : 0 avis
En stock
J'ai vu ce produit moins cher ailleurs !
Description
En savoir plus
Notes et avis
Au plus fort de l'hiver, le mimosa illuminera votre jardin ou votre véranda grâce à sa floraison d'un jaune éclatant au parfum enivrant. En pleine terre dans le Sud et sur la côte atlantique, ou en bac ailleurs, sa culture est possible partout en France.
Arrosage : Faible
Composition du sol : Sol sableux, caillouteux. Sol drainé.
Couleur des fleurs : Jaune
Exposition : Soleil
Feuillage : Persistant
Hauteur à maturité :1 à 10 mètres
Niveau de sol : Facile
Origine : Australie
Période de floraison : De Novembre à mars
Période de plantation : Avril et mai, septembre et octobre
pH du sol : Neutre, acide
Résistance au froid : -10°C
Rusticité : Semi-rustique, fragile
Saison d'intérêt :
Type : Vivace
Utilisation en Jardin : Balcon, terrasse, bosquet, haie, plantation isolée.
Utilisation pour la maison :
Zone Climatique : Océanique, méditerranéen
Retour en haut
Description
En savoir plus
Notes et avis
Initialement importé d'Australie dans notre pays au début du XIXe siècle seulement, le mimosa est devenu de nos jours une espèce invasive sur le massif du Tanneron, dans le Var et les Alpes maritimes, où il est cultivé et récolté pour la vente en fleurs coupées. En France, après s'être développée sur le pourtour de la Provence méditerranéenne, sa culture s'est étendue à la côte atlantique jusqu'aux baies abritées de Bretagne où il n'est pas rare de le voir voisiner avec le palmier. Il se présente sous forme d'arbre ou d'arbuste, de formes diverses dont quelques espèces rampantes, épineux ou non, à feuilles plates allongées ou très finement découpées. Il se caractérise également par une croissance rapide (jusqu'à 0,60 m/an) et une durée de vie relativement courte d'environ 50 ans. Sa longue floraison pendant l'hiver et son feuillage persistant décoratif toute l'année sont d'un grand intérêt pour tous les jardins des climats doux. Ses fleurs sont des inflorescences en glomérules ou en épis, rassemblement de 10 à 200 petites fleurs. Les boules cotonneuses si odorantes et agréables à l’œil sont formées par de très nombreuses étamines de couleur jaune vif à blanches selon les variétés. Son appellation scientifique d'acacia ne doit pas vous le faire confondre avec une autre espèce invasive très répandue, aux nombreuses épines et belles grappes de fleurs blanches, qu'est le robinier ou pseudo-acacia, appelé acacia en langage commun. De même, le Mimosa pudica appartient à un autre genre de légumineuses dont les feuilles et fleurs sont différentes.Initialement importé d'Australie dans notre pays au début du XIXe siècle seulement, le mimosa est devenu de nos jours une espèce invasive sur le massif du Tanneron, dans le Var et les Alpes maritimes, où il est cultivé et récolté pour la vente en fleurs coupées. En France, après s'être développée sur le pourtour de la Provence méditerranéenne, sa culture s'est étendue à la côte atlantique jusqu'aux baies abritées de Bretagne où il n'est pas rare de le voir voisiner avec le palmier. Il se présente sous forme d'arbre ou d'arbuste, de formes diverses dont quelques espèces rampantes, épineux ou non, à feuilles plates allongées ou très finement découpées. Il se caractérise également par une croissance rapide (jusqu'à 0,60 m/an) et une durée de vie relativement courte d'environ 50 ans. Sa longue floraison pendant l'hiver et son feuillage persistant décoratif toute l'année sont d'un grand intérêt pour tous les jardins des climats doux. Ses fleurs sont des inflorescences en glomérules ou en épis, rassemblement de 10 à 200 petites fleurs. Les boules cotonneuses si odorantes et agréables à l’œil sont formées par de très nombreuses étamines de couleur jaune vif à blanches selon les variétés. Son appellation scientifique d'acacia ne doit pas vous le faire confondre avec une autre espèce invasive très répandue, aux nombreuses épines et belles grappes de fleurs blanches, qu'est le robinier ou pseudo-acacia, appelé acacia en langage commun. De même, le Mimosa pudica appartient à un autre genre de légumineuses dont les feuilles et fleurs sont différentes.Initialement importé d'Australie dans notre pays au début du XIXe siècle seulement, le mimosa est devenu de nos jours une espèce invasive sur le massif du Tanneron, dans le Var et les Alpes maritimes, où il est cultivé et récolté pour la vente en fleurs coupées. En France, après s'être développée sur le pourtour de la Provence méditerranéenne, sa culture s'est étendue à la côte atlantique jusqu'aux baies abritées de Bretagne où il n'est pas rare de le voir voisiner avec le palmier. Il se présente sous forme d'arbre ou d'arbuste, de formes diverses dont quelques espèces rampantes, épineux ou non, à feuilles plates allongées ou très finement découpées. Il se caractérise également par une croissance rapide (jusqu'à 0,60 m/an) et une durée de vie relativement courte d'environ 50 ans. Sa longue floraison pendant l'hiver et son feuillage persistant décoratif toute l'année sont d'un grand intérêt pour tous les jardins des climats doux. Ses fleurs sont des inflorescences en glomérules ou en épis, rassemblement de 10 à 200 petites fleurs. Les boules cotonneuses si odorantes et agréables à l’œil sont formées par de très nombreuses étamines de couleur jaune vif à blanches selon les variétés. Son appellation scientifique d'acacia ne doit pas vous le faire confondre avec une autre espèce invasive très répandue, aux nombreuses épines et belles grappes de fleurs blanches, qu'est le robinier ou pseudo-acacia, appelé acacia en langage commun. De même, le Mimosa pudica appartient à un autre genre de légumineuses dont les feuilles et fleurs sont différentes.Initialement importé d'Australie dans notre pays au début du XIXe siècle seulement, le mimosa est devenu de nos jours une espèce invasive sur le massif du Tanneron, dans le Var et les Alpes maritimes, où il est cultivé et récolté pour la vente en fleurs coupées. En France, après s'être développée sur le pourtour de la Provence méditerranéenne, sa culture s'est étendue à la côte atlantique jusqu'aux baies abritées de Bretagne où il n'est pas rare de le voir voisiner avec le palmier. Il se présente sous forme d'arbre ou d'arbuste, de formes diverses dont quelques espèces rampantes, épineux ou non, à feuilles plates allongées ou très finement découpées. Il se caractérise également par une croissance rapide (jusqu'à 0,60 m/an) et une durée de vie relativement courte d'environ 50 ans. Sa longue floraison pendant l'hiver et son feuillage persistant décoratif toute l'année sont d'un grand intérêt pour tous les jardins des climats doux. Ses fleurs sont des inflorescences en glomérules ou en épis, rassemblement de 10 à 200 petites fleurs. Les boules cotonneuses si odorantes et agréables à l’œil sont formées par de très nombreuses étamines de couleur jaune vif à blanches selon les variétés. Son appellation scientifique d'acacia ne doit pas vous le faire confondre avec une autre espèce invasive très répandue, aux nombreuses épines et belles grappes de fleurs blanches, qu'est le robinier ou pseudo-acacia, appelé acacia en langage commun. De même, le Mimosa pudica appartient à un autre genre de légumineuses dont les feuilles et fleurs sont différentes.Initialement importé d'Australie dans notre pays au début du XIXe siècle seulement, le mimosa est devenu de nos jours une espèce invasive sur le massif du Tanneron, dans le Var et les Alpes maritimes, où il est cultivé et récolté pour la vente en fleurs coupées. En France, après s'être développée sur le pourtour de la Provence méditerranéenne, sa culture s'est étendue à la côte atlantique jusqu'aux baies abritées de Bretagne où il n'est pas rare de le voir voisiner avec le palmier. Il se présente sous forme d'arbre ou d'arbuste, de formes diverses dont quelques espèces rampantes, épineux ou non, à feuilles plates allongées ou très finement découpées. Il se caractérise également par une croissance rapide (jusqu'à 0,60 m/an) et une durée de vie relativement courte d'environ 50 ans. Sa longue floraison pendant l'hiver et son feuillage persistant décoratif toute l'année sont d'un grand intérêt pour tous les jardins des climats doux. Ses fleurs sont des inflorescences en glomérules ou en épis, rassemblement de 10 à 200 petites fleurs. Les boules cotonneuses si odorantes et agréables à l’œil sont formées par de très nombreuses étamines de couleur jaune vif à blanches selon les variétés. Son appellation scientifique d'acacia ne doit pas vous le faire confondre avec une autre espèce invasive très répandue, aux nombreuses épines et belles grappes de fleurs blanches, qu'est le robinier ou pseudo-acacia, appelé acacia en langage commun. De même, le Mimosa pudica appartient à un autre genre de légumineuses dont les feuilles et fleurs sont différentes.Initialement importé d'Australie dans notre pays au début du XIXe siècle seulement, le mimosa est devenu de nos jours une espèce invasive sur le massif du Tanneron, dans le Var et les Alpes maritimes, où il est cultivé et récolté pour la vente en fleurs coupées. En France, après s'être développée sur le pourtour de la Provence méditerranéenne, sa culture s'est étendue à la côte atlantique jusqu'aux baies abritées de Bretagne où il n'est pas rare de le voir voisiner avec le palmier. Il se présente sous forme d'arbre ou d'arbuste, de formes diverses dont quelques espèces rampantes, épineux ou non, à feuilles plates allongées ou très finement découpées. Il se caractérise également par une croissance rapide (jusqu'à 0,60 m/an) et une durée de vie relativement courte d'environ 50 ans. Sa longue floraison pendant l'hiver et son feuillage persistant décoratif toute l'année sont d'un grand intérêt pour tous les jardins des climats doux. Ses fleurs sont des inflorescences en glomérules ou en épis, rassemblement de 10 à 200 petites fleurs. Les boules cotonneuses si odorantes et agréables à l’œil sont formées par de très nombreuses étamines de couleur jaune vif à blanches selon les variétés. Son appellation scientifique d'acacia ne doit pas vous le faire confondre avec une autre espèce invasive très répandue, aux nombreuses épines et belles grappes de fleurs blanches, qu'est le robinier ou pseudo-acacia, appelé acacia en langage commun. De même, le Mimosa pudica appartient à un autre genre de légumineuses dont les feuilles et fleurs sont différentes.Initialement importé d'Australie dans notre pays au début du XIXe siècle seulement, le mimosa est devenu de nos jours une espèce invasive sur le massif du Tanneron, dans le Var et les Alpes maritimes, où il est cultivé et récolté pour la vente en fleurs coupées. En France, après s'être développée sur le pourtour de la Provence méditerranéenne, sa culture s'est étendue à la côte atlantique jusqu'aux baies abritées de Bretagne où il n'est pas rare de le voir voisiner avec le palmier. Il se présente sous forme d'arbre ou d'arbuste, de formes diverses dont quelques espèces rampantes, épineux ou non, à feuilles plates allongées ou très finement découpées. Il se caractérise également par une croissance rapide (jusqu'à 0,60 m/an) et une durée de vie relativement courte d'environ 50 ans. Sa longue floraison pendant l'hiver et son feuillage persistant décoratif toute l'année sont d'un grand intérêt pour tous les jardins des climats doux. Ses fleurs sont des inflorescences en glomérules ou en épis, rassemblement de 10 à 200 petites fleurs. Les boules cotonneuses si odorantes et agréables à l’œil sont formées par de très nombreuses étamines de couleur jaune vif à blanches selon les variétés. Son appellation scientifique d'acacia ne doit pas vous le faire confondre avec une autre espèce invasive très répandue, aux nombreuses épines et belles grappes de fleurs blanches, qu'est le robinier ou pseudo-acacia, appelé acacia en langage commun. De même, le Mimosa pudica appartient à un autre genre de légumineuses dont les feuilles et fleurs sont différentes.Initialement importé d'Australie dans notre pays au début du XIXe siècle seulement, le mimosa est devenu de nos jours une espèce invasive sur le massif du Tanneron, dans le Var et les Alpes maritimes, où il est cultivé et récolté pour la vente en fleurs coupées. En France, après s'être développée sur le pourtour de la Provence méditerranéenne, sa culture s'est étendue à la côte atlantique jusqu'aux baies abritées de Bretagne où il n'est pas rare de le voir voisiner avec le palmier. Il se présente sous forme d'arbre ou d'arbuste, de formes diverses dont quelques espèces rampantes, épineux ou non, à feuilles plates allongées ou très finement découpées. Il se caractérise également par une croissance rapide (jusqu'à 0,60 m/an) et une durée de vie relativement courte d'environ 50 ans. Sa longue floraison pendant l'hiver et son feuillage persistant décoratif toute l'année sont d'un grand intérêt pour tous les jardins des climats doux. Ses fleurs sont des inflorescences en glomérules ou en épis, rassemblement de 10 à 200 petites fleurs. Les boules cotonneuses si odorantes et agréables à l’œil sont formées par de très nombreuses étamines de couleur jaune vif à blanches selon les variétés. Son appellation scientifique d'acacia ne doit pas vous le faire confondre avec une autre espèce invasive très répandue, aux nombreuses épines et belles grappes de fleurs blanches, qu'est le robinier ou pseudo-acacia, appelé acacia en langage commun. De même, le Mimosa pudica appartient à un autre genre de légumineuses dont les feuilles et fleurs sont différentes.Initialement importé d'Australie dans notre pays au début du XIXe siècle seulement, le mimosa est devenu de nos jours une espèce invasive sur le massif du Tanneron, dans le Var et les Alpes maritimes, où il est cultivé et récolté pour la vente en fleurs coupées. En France, après s'être développée sur le pourtour de la Provence méditerranéenne, sa culture s'est étendue à la côte atlantique jusqu'aux baies abritées de Bretagne où il n'est pas rare de le voir voisiner avec le palmier. Il se présente sous forme d'arbre ou d'arbuste, de formes diverses dont quelques espèces rampantes, épineux ou non, à feuilles plates allongées ou très finement découpées. Il se caractérise également par une croissance rapide (jusqu'à 0,60 m/an) et une durée de vie relativement courte d'environ 50 ans. Sa longue floraison pendant l'hiver et son feuillage persistant décoratif toute l'année sont d'un grand intérêt pour tous les jardins des climats doux. Ses fleurs sont des inflorescences en glomérules ou en épis, rassemblement de 10 à 200 petites fleurs. Les boules cotonneuses si odorantes et agréables à l’œil sont formées par de très nombreuses étamines de couleur jaune vif à blanches selon les variétés. Son appellation scientifique d'acacia ne doit pas vous le faire confondre avec une autre espèce invasive très répandue, aux nombreuses épines et belles grappes de fleurs blanches, qu'est le robinier ou pseudo-acacia, appelé acacia en langage commun. De même, le Mimosa pudica appartient à un autre genre de légumineuses dont les feuilles et fleurs sont différentes.Initialement importé d'Australie dans notre pays au début du XIXe siècle seulement, le mimosa est devenu de nos jours une espèce invasive sur le massif du Tanneron, dans le Var et les Alpes maritimes, où il est cultivé et récolté pour la vente en fleurs coupées. En France, après s'être développée sur le pourtour de la Provence méditerranéenne, sa culture s'est étendue à la côte atlantique jusqu'aux baies abritées de Bretagne où il n'est pas rare de le voir voisiner avec le palmier. Il se présente sous forme d'arbre ou d'arbuste, de formes diverses dont quelques espèces rampantes, épineux ou non, à feuilles plates allongées ou très finement découpées. Il se caractérise également par une croissance rapide (jusqu'à 0,60 m/an) et une durée de vie relativement courte d'environ 50 ans. Sa longue floraison pendant l'hiver et son feuillage persistant décoratif toute l'année sont d'un grand intérêt pour tous les jardins des climats doux. Ses fleurs sont des inflorescences en glomérules ou en épis, rassemblement de 10 à 200 petites fleurs. Les boules cotonneuses si odorantes et agréables à l’œil sont formées par de très nombreuses étamines de couleur jaune vif à blanches selon les variétés. Son appellation scientifique d'acacia ne doit pas vous le faire confondre avec une autre espèce invasive très répandue, aux nombreuses épines et belles grappes de fleurs blanches, qu'est le robinier ou pseudo-acacia, appelé acacia en langage commun. De même, le Mimosa pudica appartient à un autre genre de légumineuses dont les feuilles et fleurs sont différentes.Initialement importé d'Australie dans notre pays au début du XIXe siècle seulement, le mimosa est devenu de nos jours une espèce invasive sur le massif du Tanneron, dans le Var et les Alpes maritimes, où il est cultivé et récolté pour la vente en fleurs coupées. En France, après s'être développée sur le pourtour de la Provence méditerranéenne, sa culture s'est étendue à la côte atlantique jusqu'aux baies abritées de Bretagne où il n'est pas rare de le voir voisiner avec le palmier. Il se présente sous forme d'arbre ou d'arbuste, de formes diverses dont quelques espèces rampantes, épineux ou non, à feuilles plates allongées ou très finement découpées. Il se caractérise également par une croissance rapide (jusqu'à 0,60 m/an) et une durée de vie relativement courte d'environ 50 ans. Sa longue floraison pendant l'hiver et son feuillage persistant décoratif toute l'année sont d'un grand intérêt pour tous les jardins des climats doux. Ses fleurs sont des inflorescences en glomérules ou en épis, rassemblement de 10 à 200 petites fleurs. Les boules cotonneuses si odorantes et agréables à l’œil sont formées par de très nombreuses étamines de couleur jaune vif à blanches selon les variétés. Son appellation scientifique d'acacia ne doit pas vous le faire confondre avec une autre espèce invasive très répandue, aux nombreuses épines et belles grappes de fleurs blanches, qu'est le robinier ou pseudo-acacia, appelé acacia en langage commun. De même, le Mimosa pudica appartient à un autre genre de légumineuses dont les feuilles et fleurs sont différentes.
Retour en haut
Description
En savoir plus
Notes et avis

Avis des internautes sur MIMOSA (0 avis)

pixel_trans
Il n'y a actuellement aucun avis pour cet article, soyez le premier à donner le votre.
pixel_trans
pixel_trans
[Ajouter votre commentaire]
Retour en haut
De la même catégorie