facebook

instagram

Du lundi au samedi : de 8h à 12h et de 14h à 18h
04 48 20 03 33
>
logo-Le Jardin d'Olympe
» » » » » FILAIRE A FEUILLES ETROITES

FILAIRE A FEUILLES ETROITES

Reference - 851002466

PHILLYREA ANGUSTIFOLIA

Note moyenne : 0 avis
En stock
J'ai vu ce produit moins cher ailleurs !
Description
En savoir plus
Notes et avis
Arbuste persistant méditerranéen ressemblant à un petit olivier, plus discret, extrêmement robuste, résistant à la sécheresse et aux embruns, indifférent aux sols pauvres et rocailleux. Ses feuilles étroites d'un vert foncé brillant sont élégantes, et sa floraison de printemps, assez discrète mais mellifère, est appréciée pour son léger parfum. Un petit arbre précieux dans un jardin sec où la terre manque d'épaisseur ou en bord de mer!
Arrosage : Faible
Composition du sol : sol argileux, calcaire, sableux, caillouteux, bruyère. Sol drainé, sec
Couleur des fleurs : blanches
Exposition : Soleil, Mi-ombre
Feuillage : Persistant
Hauteur à maturité :3 mètres
Niveau de sol : Facile
Origine : Méditerranée
Période de floraison : Avril à juin
Période de plantation : mars, avril et septembre à novembre
pH du sol : Alcalin, neutre, acide
Résistance au froid :
Rusticité : Rustique
Saison d'intérêt :
Type : Vivace
Utilisation en Jardin : bosquet, foret, massif, bordure, haie, plantation isolée, rocaille
Utilisation pour la maison :
Zone Climatique : Océanique, méditerranéen
Retour en haut
Description
En savoir plus
Notes et avis
Le Phillyrea angustifolia, également appelé Filaire à feuilles étroites ou encore Filaria, est un arbuste persistant apparenté à l'olivier, plus discret, plus modeste, mais aussi plus rustique et frugal à l'extrême, bien connu des arpenteurs de collines dans le Midi. On trouve difficilement plus robuste et moins exigeant que cet arbuste vêtu de feuilles étroites d'un vert foncé lorsqu'il s'agit d'apporter un peu de luxuriance, avec des lentisques, des chênes verts et des troènes, dans une zone un peu négligée du jardin sec. Il se fait tout de même remarquer au printemps, par le parfum de ses petites fleurs blanc-verdâtre assez insignifiantes, suivies de baies bleutées qui ressemblent à de petites olives, mais ne sont pas comestibles. Excellente alternative à l'olivier, il ne connaît pas d'ennemis, si ce n'est le gel, lorsqu'il dépasse la barrière des -15°C! Le Filaria est un arbuste persistant de la famille des oléacées, également apparenté aux Osmanthus, originaire du bassin méditerranéen et du moyen-Orient. En France, on le trouve dans les sous-bois qui couvrent les collines rocailleuses, souvent associé au chêne vert, ancré dans les rochers mais ne dédaignant pas les sols argileux et asphyxiants. Comme lui, il remonte plus au nord jusqu'aux départements du Sud-ouest, par exemple dans le Lot. Le Phillyrea angustifolia forme naturellement un petit arbre à tronc unique et assez court, dont la couronne est étalée. Dans la nature, il dépasse rarement 3m de hauteur pour 2m d'étalement. Sa croissance est assez lente en sol pauvre, un peu plus rapide en sol profond et plus fertile. Il porte des jeunes pousses bronze qui deviennent des feuilles étroites et allongées, coriaces, longues de 3 à 5 cm et larges de 1cm, d'un vert cendré assez soutenu sur le dessus, plus pâles et feutrées au revers. Elles sont légèrement luisantes. La floraison a lieu de mars à mai. Elles sont assez dicrètes, ne dépassent pas 1cm et sont d'un blanc-crème un peu verdâtre. Réunies en petits bouquets à l'aisselle des feuilles, elles sont légèrement parfumées et mellifères. La floraison est suivie par la formation de fruits appelés des drupes renfermant un noyau, qui font le régal des oiseaux. Elles prennent une teinte noir-bleuté à maturité en automne. Ce petit arbre peut vivre de nombreuses années en sol pauvre et sec, prenant avec le temps un port qui n'est pas sans rappeler celui de l'Olivier, ou bien un port en drapeau lorsqu'il est battu par le vent en front de mer. Vraiment facile de culture, le Filaria ne redoute que les hivers très froids, en particulier lorsqu'il est jeune. Un sujet bien établi, âgé de 4 ou 5 ans, sera capable de résister à des gelées brèves de l'ordre de -12 à -15°C. Comme il ne redoute pas les embruns, on l'adoptera sans réserve en bord de mer. A l'image du Pistacia lentiscus, du laurier-tin, des arbousiers, des myrtes et du Rhamnus alaternus, il est parfait pour constituer la structure persistante du jardin et supporte même l'ombre et la concurrence racinaire. Dans une haie libre, on pourra aussi l'associer à des cotinus, des fusains caducs aux superbes couleurs automnales. Son feuillage sombre crée des contrastes intéressants avec des arbustes à feuillages gris (Grandes armoises, Buddleia Silver Anniversary, Gomphostigma virgatum White Candy), bleutés (Eucalyptus gunii), jaunes (Phyllostachys aurea, Sambucus nigra Golden Tower) ou même le feuillage panaché de rose du Saule crevette (en sol plus frais). Cultivez également ce filaria en sous-bois, en compagnie de Phlomis samia, acanthes, Bupleurum fruticosum, ou Choisya ternata. Comme il supporte parfaitement les tailles répétées, on peut l'utiliser dans l'art topiaire et sculpter dans sa végétation des formes originales.
Retour en haut
Description
En savoir plus
Notes et avis

Avis des internautes sur FILAIRE A FEUILLES ETROITES (0 avis)

pixel_trans
Il n'y a actuellement aucun avis pour cet article, soyez le premier à donner le votre.
pixel_trans
pixel_trans
[Ajouter votre commentaire]
Retour en haut
De la même catégorie