facebook

instagram

Du lundi au samedi : de 8h à 12h et de 14h à 18h
04 48 20 03 33
>
logo-Le Jardin d'Olympe

ELEAGNUS PANACHE

Reference - 851002258

Elaeagnus pungens 'Maculata Aurea'

Note moyenne : 0 avis
En stock
J'ai vu ce produit moins cher ailleurs !
Description
En savoir plus
Notes et avis
Elaeagnus pungens, dont l’orthographe est souvent simplifié en Eleagnus pungens est un arbuste appelé Chalef épineux ou éléagnus épineux, il appartient à la famille des Elaéagnacées. Cet arbuste est originaire de Chine et du Japon. Le cultivar panaché Elaeagnus pungens ‘Maculata Aurea’ illumine une haie ou un bosquet sombre avec son feuillage maculé de jaune vif. C’est une espèce facile et une variété attrayante pour les terrains difficiles, pauvres, ou secs. En outre, il est efficace pour maintenir et retenir la terre dans les pentes.Elaeagnus pungens, dont l’orthographe est souvent simplifié en Eleagnus pungens est un arbuste appelé Chalef épineux ou éléagnus épineux, il appartient à la famille des Elaéagnacées. Cet arbuste est originaire de Chine et du Japon. Le cultivar panaché Elaeagnus pungens ‘Maculata Aurea’ illumine une haie ou un bosquet sombre avec son feuillage maculé de jaune vif. C’est une espèce facile et une variété attrayante pour les terrains difficiles, pauvres, ou secs. En outre, il est efficace pour maintenir et retenir la terre dans les pentes.Elaeagnus pungens, dont l’orthographe est souvent simplifié en Eleagnus pungens est un arbuste appelé Chalef épineux ou éléagnus épineux, il appartient à la famille des Elaéagnacées. Cet arbuste est originaire de Chine et du Japon. Le cultivar panaché Elaeagnus pungens ‘Maculata Aurea’ illumine une haie ou un bosquet sombre avec son feuillage maculé de jaune vif. C’est une espèce facile et une variété attrayante pour les terrains difficiles, pauvres, ou secs. En outre, il est efficace pour maintenir et retenir la terre dans les pentes.Elaeagnus pungens, dont l’orthographe est souvent simplifié en Eleagnus pungens est un arbuste appelé Chalef épineux ou éléagnus épineux, il appartient à la famille des Elaéagnacées. Cet arbuste est originaire de Chine et du Japon. Le cultivar panaché Elaeagnus pungens ‘Maculata Aurea’ illumine une haie ou un bosquet sombre avec son feuillage maculé de jaune vif. C’est une espèce facile et une variété attrayante pour les terrains difficiles, pauvres, ou secs. En outre, il est efficace pour maintenir et retenir la terre dans les pentes.Elaeagnus pungens, dont l’orthographe est souvent simplifié en Eleagnus pungens est un arbuste appelé Chalef épineux ou éléagnus épineux, il appartient à la famille des Elaéagnacées. Cet arbuste est originaire de Chine et du Japon. Le cultivar panaché Elaeagnus pungens ‘Maculata Aurea’ illumine une haie ou un bosquet sombre avec son feuillage maculé de jaune vif. C’est une espèce facile et une variété attrayante pour les terrains difficiles, pauvres, ou secs. En outre, il est efficace pour maintenir et retenir la terre dans les pentes.Elaeagnus pungens, dont l’orthographe est souvent simplifié en Eleagnus pungens est un arbuste appelé Chalef épineux ou éléagnus épineux, il appartient à la famille des Elaéagnacées. Cet arbuste est originaire de Chine et du Japon. Le cultivar panaché Elaeagnus pungens ‘Maculata Aurea’ illumine une haie ou un bosquet sombre avec son feuillage maculé de jaune vif. C’est une espèce facile et une variété attrayante pour les terrains difficiles, pauvres, ou secs. En outre, il est efficace pour maintenir et retenir la terre dans les pentes.Elaeagnus pungens, dont l’orthographe est souvent simplifié en Eleagnus pungens est un arbuste appelé Chalef épineux ou éléagnus épineux, il appartient à la famille des Elaéagnacées. Cet arbuste est originaire de Chine et du Japon. Le cultivar panaché Elaeagnus pungens ‘Maculata Aurea’ illumine une haie ou un bosquet sombre avec son feuillage maculé de jaune vif. C’est une espèce facile et une variété attrayante pour les terrains difficiles, pauvres, ou secs. En outre, il est efficace pour maintenir et retenir la terre dans les pentes.Elaeagnus pungens, dont l’orthographe est souvent simplifié en Eleagnus pungens est un arbuste appelé Chalef épineux ou éléagnus épineux, il appartient à la famille des Elaéagnacées. Cet arbuste est originaire de Chine et du Japon. Le cultivar panaché Elaeagnus pungens ‘Maculata Aurea’ illumine une haie ou un bosquet sombre avec son feuillage maculé de jaune vif. C’est une espèce facile et une variété attrayante pour les terrains difficiles, pauvres, ou secs. En outre, il est efficace pour maintenir et retenir la terre dans les pentes.Elaeagnus pungens, dont l’orthographe est souvent simplifié en Eleagnus pungens est un arbuste appelé Chalef épineux ou éléagnus épineux, il appartient à la famille des Elaéagnacées. Cet arbuste est originaire de Chine et du Japon. Le cultivar panaché Elaeagnus pungens ‘Maculata Aurea’ illumine une haie ou un bosquet sombre avec son feuillage maculé de jaune vif. C’est une espèce facile et une variété attrayante pour les terrains difficiles, pauvres, ou secs. En outre, il est efficace pour maintenir et retenir la terre dans les pentes.Elaeagnus pungens, dont l’orthographe est souvent simplifié en Eleagnus pungens est un arbuste appelé Chalef épineux ou éléagnus épineux, il appartient à la famille des Elaéagnacées. Cet arbuste est originaire de Chine et du Japon. Le cultivar panaché Elaeagnus pungens ‘Maculata Aurea’ illumine une haie ou un bosquet sombre avec son feuillage maculé de jaune vif. C’est une espèce facile et une variété attrayante pour les terrains difficiles, pauvres, ou secs. En outre, il est efficace pour maintenir et retenir la terre dans les pentes.Elaeagnus pungens, dont l’orthographe est souvent simplifié en Eleagnus pungens est un arbuste appelé Chalef épineux ou éléagnus épineux, il appartient à la famille des Elaéagnacées. Cet arbuste est originaire de Chine et du Japon. Le cultivar panaché Elaeagnus pungens ‘Maculata Aurea’ illumine une haie ou un bosquet sombre avec son feuillage maculé de jaune vif. C’est une espèce facile et une variété attrayante pour les terrains difficiles, pauvres, ou secs. En outre, il est efficace pour maintenir et retenir la terre dans les pentes.Elaeagnus pungens, dont l’orthographe est souvent simplifié en Eleagnus pungens est un arbuste appelé Chalef épineux ou éléagnus épineux, il appartient à la famille des Elaéagnacées. Cet arbuste est originaire de Chine et du Japon. Le cultivar panaché Elaeagnus pungens ‘Maculata Aurea’ illumine une haie ou un bosquet sombre avec son feuillage maculé de jaune vif. C’est une espèce facile et une variété attrayante pour les terrains difficiles, pauvres, ou secs. En outre, il est efficace pour maintenir et retenir la terre dans les pentes.Elaeagnus pungens, dont l’orthographe est souvent simplifié en Eleagnus pungens est un arbuste appelé Chalef épineux ou éléagnus épineux, il appartient à la famille des Elaéagnacées. Cet arbuste est originaire de Chine et du Japon. Le cultivar panaché Elaeagnus pungens ‘Maculata Aurea’ illumine une haie ou un bosquet sombre avec son feuillage maculé de jaune vif. C’est une espèce facile et une variété attrayante pour les terrains difficiles, pauvres, ou secs. En outre, il est efficace pour maintenir et retenir la terre dans les pentes.Elaeagnus pungens, dont l’orthographe est souvent simplifié en Eleagnus pungens est un arbuste appelé Chalef épineux ou éléagnus épineux, il appartient à la famille des Elaéagnacées. Cet arbuste est originaire de Chine et du Japon. Le cultivar panaché Elaeagnus pungens ‘Maculata Aurea’ illumine une haie ou un bosquet sombre avec son feuillage maculé de jaune vif. C’est une espèce facile et une variété attrayante pour les terrains difficiles, pauvres, ou secs. En outre, il est efficace pour maintenir et retenir la terre dans les pentes.Elaeagnus pungens, dont l’orthographe est souvent simplifié en Eleagnus pungens est un arbuste appelé Chalef épineux ou éléagnus épineux, il appartient à la famille des Elaéagnacées. Cet arbuste est originaire de Chine et du Japon. Le cultivar panaché Elaeagnus pungens ‘Maculata Aurea’ illumine une haie ou un bosquet sombre avec son feuillage maculé de jaune vif. C’est une espèce facile et une variété attrayante pour les terrains difficiles, pauvres, ou secs. En outre, il est efficace pour maintenir et retenir la terre dans les pentes.Elaeagnus pungens, dont l’orthographe est souvent simplifié en Eleagnus pungens est un arbuste appelé Chalef épineux ou éléagnus épineux, il appartient à la famille des Elaéagnacées. Cet arbuste est originaire de Chine et du Japon. Le cultivar panaché Elaeagnus pungens ‘Maculata Aurea’ illumine une haie ou un bosquet sombre avec son feuillage maculé de jaune vif. C’est une espèce facile et une variété attrayante pour les terrains difficiles, pauvres, ou secs. En outre, il est efficace pour maintenir et retenir la terre dans les pentes.
Arrosage : Faible
Composition du sol : argileux, calcaire, sableux, caillouteux, humifère, terreau
Couleur des fleurs : crème
Exposition : soleil, mi-ombre
Feuillage : Persistant
Hauteur à maturité :2 à 3 mètres
Niveau de sol : Facile
Origine : Chine, Japon
Période de floraison : mai à juillet, octobre novembre
Période de plantation : mars, septembre
pH du sol :
Résistance au froid : -15°C
Rusticité : Rustique
Saison d'intérêt :
Type : Vivace
Utilisation en Jardin : Balcon, terrasse, verger, massif, bordure, haie, plantation isolée
Utilisation pour la maison :
Zone Climatique : Océanique, semi océanique, continental, montagnard, méditerranéen
Retour en haut
Description
En savoir plus
Notes et avis
Elaeagnus pungens ‘Maculata Aurea’ laissé à son libre développement produit un arbuste régulier de forme conique arrondie, plus large que haut. Son feuillage persistant est dense, régulièrement disposé sur de longues branches qui se courbent doucement vers le bas. Il peut croître sur 3 à 4 m en tous sens. Dans un bosquet ou un massif, ou encore intégré à une haie persistante, l’éléagnus pungens ‘Maculata Aurea ‘ entrelace ses longues branches entre les autres, pour obtenir son quota de lumière. Il peut aussi être palissé sur un support, ou bien taillé selon les besoins. Ainsi une haie sombre persistante, par exemple de laurier cerise se retrouve agréablement égayée par cet arbuste panaché, réparti ponctuellement. Les feuilles au très court pétiole, sont ovales, longues de 4 à 10 cm, alternes, lisses, au rebord ondulé. Toute la plante est recouverte de minuscules écailles argentées. Les jeunes feuilles sortent donc grises et luisantes, puis perdant leurs écailles, montrent un limbe coriace, lisse, maculé irrégulièrement de jaune très vif et de vert clair en leur centre. A l’aisselle des feuilles, démarrent les ramifications, qui soit arrêtent leur développement à 1 ou 2 cm et deviennent une épine, soit donnent un nouveaux rameaux feuillé. Les fleurs automnales sont insignifiantes, pendantes, de moins d’1 cm de longueur, mais elles dégagent un agréable parfum de gardénia. Elles produisent des fruits rougeâtres, qui sont comestibles mais sans grand intérêt gustatif.Elaeagnus pungens ‘Maculata Aurea’ laissé à son libre développement produit un arbuste régulier de forme conique arrondie, plus large que haut. Son feuillage persistant est dense, régulièrement disposé sur de longues branches qui se courbent doucement vers le bas. Il peut croître sur 3 à 4 m en tous sens. Dans un bosquet ou un massif, ou encore intégré à une haie persistante, l’éléagnus pungens ‘Maculata Aurea ‘ entrelace ses longues branches entre les autres, pour obtenir son quota de lumière. Il peut aussi être palissé sur un support, ou bien taillé selon les besoins. Ainsi une haie sombre persistante, par exemple de laurier cerise se retrouve agréablement égayée par cet arbuste panaché, réparti ponctuellement. Les feuilles au très court pétiole, sont ovales, longues de 4 à 10 cm, alternes, lisses, au rebord ondulé. Toute la plante est recouverte de minuscules écailles argentées. Les jeunes feuilles sortent donc grises et luisantes, puis perdant leurs écailles, montrent un limbe coriace, lisse, maculé irrégulièrement de jaune très vif et de vert clair en leur centre. A l’aisselle des feuilles, démarrent les ramifications, qui soit arrêtent leur développement à 1 ou 2 cm et deviennent une épine, soit donnent un nouveaux rameaux feuillé. Les fleurs automnales sont insignifiantes, pendantes, de moins d’1 cm de longueur, mais elles dégagent un agréable parfum de gardénia. Elles produisent des fruits rougeâtres, qui sont comestibles mais sans grand intérêt gustatif.Elaeagnus pungens ‘Maculata Aurea’ laissé à son libre développement produit un arbuste régulier de forme conique arrondie, plus large que haut. Son feuillage persistant est dense, régulièrement disposé sur de longues branches qui se courbent doucement vers le bas. Il peut croître sur 3 à 4 m en tous sens. Dans un bosquet ou un massif, ou encore intégré à une haie persistante, l’éléagnus pungens ‘Maculata Aurea ‘ entrelace ses longues branches entre les autres, pour obtenir son quota de lumière. Il peut aussi être palissé sur un support, ou bien taillé selon les besoins. Ainsi une haie sombre persistante, par exemple de laurier cerise se retrouve agréablement égayée par cet arbuste panaché, réparti ponctuellement. Les feuilles au très court pétiole, sont ovales, longues de 4 à 10 cm, alternes, lisses, au rebord ondulé. Toute la plante est recouverte de minuscules écailles argentées. Les jeunes feuilles sortent donc grises et luisantes, puis perdant leurs écailles, montrent un limbe coriace, lisse, maculé irrégulièrement de jaune très vif et de vert clair en leur centre. A l’aisselle des feuilles, démarrent les ramifications, qui soit arrêtent leur développement à 1 ou 2 cm et deviennent une épine, soit donnent un nouveaux rameaux feuillé. Les fleurs automnales sont insignifiantes, pendantes, de moins d’1 cm de longueur, mais elles dégagent un agréable parfum de gardénia. Elles produisent des fruits rougeâtres, qui sont comestibles mais sans grand intérêt gustatif.Elaeagnus pungens ‘Maculata Aurea’ laissé à son libre développement produit un arbuste régulier de forme conique arrondie, plus large que haut. Son feuillage persistant est dense, régulièrement disposé sur de longues branches qui se courbent doucement vers le bas. Il peut croître sur 3 à 4 m en tous sens. Dans un bosquet ou un massif, ou encore intégré à une haie persistante, l’éléagnus pungens ‘Maculata Aurea ‘ entrelace ses longues branches entre les autres, pour obtenir son quota de lumière. Il peut aussi être palissé sur un support, ou bien taillé selon les besoins. Ainsi une haie sombre persistante, par exemple de laurier cerise se retrouve agréablement égayée par cet arbuste panaché, réparti ponctuellement. Les feuilles au très court pétiole, sont ovales, longues de 4 à 10 cm, alternes, lisses, au rebord ondulé. Toute la plante est recouverte de minuscules écailles argentées. Les jeunes feuilles sortent donc grises et luisantes, puis perdant leurs écailles, montrent un limbe coriace, lisse, maculé irrégulièrement de jaune très vif et de vert clair en leur centre. A l’aisselle des feuilles, démarrent les ramifications, qui soit arrêtent leur développement à 1 ou 2 cm et deviennent une épine, soit donnent un nouveaux rameaux feuillé. Les fleurs automnales sont insignifiantes, pendantes, de moins d’1 cm de longueur, mais elles dégagent un agréable parfum de gardénia. Elles produisent des fruits rougeâtres, qui sont comestibles mais sans grand intérêt gustatif.Elaeagnus pungens ‘Maculata Aurea’ laissé à son libre développement produit un arbuste régulier de forme conique arrondie, plus large que haut. Son feuillage persistant est dense, régulièrement disposé sur de longues branches qui se courbent doucement vers le bas. Il peut croître sur 3 à 4 m en tous sens. Dans un bosquet ou un massif, ou encore intégré à une haie persistante, l’éléagnus pungens ‘Maculata Aurea ‘ entrelace ses longues branches entre les autres, pour obtenir son quota de lumière. Il peut aussi être palissé sur un support, ou bien taillé selon les besoins. Ainsi une haie sombre persistante, par exemple de laurier cerise se retrouve agréablement égayée par cet arbuste panaché, réparti ponctuellement. Les feuilles au très court pétiole, sont ovales, longues de 4 à 10 cm, alternes, lisses, au rebord ondulé. Toute la plante est recouverte de minuscules écailles argentées. Les jeunes feuilles sortent donc grises et luisantes, puis perdant leurs écailles, montrent un limbe coriace, lisse, maculé irrégulièrement de jaune très vif et de vert clair en leur centre. A l’aisselle des feuilles, démarrent les ramifications, qui soit arrêtent leur développement à 1 ou 2 cm et deviennent une épine, soit donnent un nouveaux rameaux feuillé. Les fleurs automnales sont insignifiantes, pendantes, de moins d’1 cm de longueur, mais elles dégagent un agréable parfum de gardénia. Elles produisent des fruits rougeâtres, qui sont comestibles mais sans grand intérêt gustatif.Elaeagnus pungens ‘Maculata Aurea’ laissé à son libre développement produit un arbuste régulier de forme conique arrondie, plus large que haut. Son feuillage persistant est dense, régulièrement disposé sur de longues branches qui se courbent doucement vers le bas. Il peut croître sur 3 à 4 m en tous sens. Dans un bosquet ou un massif, ou encore intégré à une haie persistante, l’éléagnus pungens ‘Maculata Aurea ‘ entrelace ses longues branches entre les autres, pour obtenir son quota de lumière. Il peut aussi être palissé sur un support, ou bien taillé selon les besoins. Ainsi une haie sombre persistante, par exemple de laurier cerise se retrouve agréablement égayée par cet arbuste panaché, réparti ponctuellement. Les feuilles au très court pétiole, sont ovales, longues de 4 à 10 cm, alternes, lisses, au rebord ondulé. Toute la plante est recouverte de minuscules écailles argentées. Les jeunes feuilles sortent donc grises et luisantes, puis perdant leurs écailles, montrent un limbe coriace, lisse, maculé irrégulièrement de jaune très vif et de vert clair en leur centre. A l’aisselle des feuilles, démarrent les ramifications, qui soit arrêtent leur développement à 1 ou 2 cm et deviennent une épine, soit donnent un nouveaux rameaux feuillé. Les fleurs automnales sont insignifiantes, pendantes, de moins d’1 cm de longueur, mais elles dégagent un agréable parfum de gardénia. Elles produisent des fruits rougeâtres, qui sont comestibles mais sans grand intérêt gustatif.Elaeagnus pungens ‘Maculata Aurea’ laissé à son libre développement produit un arbuste régulier de forme conique arrondie, plus large que haut. Son feuillage persistant est dense, régulièrement disposé sur de longues branches qui se courbent doucement vers le bas. Il peut croître sur 3 à 4 m en tous sens. Dans un bosquet ou un massif, ou encore intégré à une haie persistante, l’éléagnus pungens ‘Maculata Aurea ‘ entrelace ses longues branches entre les autres, pour obtenir son quota de lumière. Il peut aussi être palissé sur un support, ou bien taillé selon les besoins. Ainsi une haie sombre persistante, par exemple de laurier cerise se retrouve agréablement égayée par cet arbuste panaché, réparti ponctuellement. Les feuilles au très court pétiole, sont ovales, longues de 4 à 10 cm, alternes, lisses, au rebord ondulé. Toute la plante est recouverte de minuscules écailles argentées. Les jeunes feuilles sortent donc grises et luisantes, puis perdant leurs écailles, montrent un limbe coriace, lisse, maculé irrégulièrement de jaune très vif et de vert clair en leur centre. A l’aisselle des feuilles, démarrent les ramifications, qui soit arrêtent leur développement à 1 ou 2 cm et deviennent une épine, soit donnent un nouveaux rameaux feuillé. Les fleurs automnales sont insignifiantes, pendantes, de moins d’1 cm de longueur, mais elles dégagent un agréable parfum de gardénia. Elles produisent des fruits rougeâtres, qui sont comestibles mais sans grand intérêt gustatif.Elaeagnus pungens ‘Maculata Aurea’ laissé à son libre développement produit un arbuste régulier de forme conique arrondie, plus large que haut. Son feuillage persistant est dense, régulièrement disposé sur de longues branches qui se courbent doucement vers le bas. Il peut croître sur 3 à 4 m en tous sens. Dans un bosquet ou un massif, ou encore intégré à une haie persistante, l’éléagnus pungens ‘Maculata Aurea ‘ entrelace ses longues branches entre les autres, pour obtenir son quota de lumière. Il peut aussi être palissé sur un support, ou bien taillé selon les besoins. Ainsi une haie sombre persistante, par exemple de laurier cerise se retrouve agréablement égayée par cet arbuste panaché, réparti ponctuellement. Les feuilles au très court pétiole, sont ovales, longues de 4 à 10 cm, alternes, lisses, au rebord ondulé. Toute la plante est recouverte de minuscules écailles argentées. Les jeunes feuilles sortent donc grises et luisantes, puis perdant leurs écailles, montrent un limbe coriace, lisse, maculé irrégulièrement de jaune très vif et de vert clair en leur centre. A l’aisselle des feuilles, démarrent les ramifications, qui soit arrêtent leur développement à 1 ou 2 cm et deviennent une épine, soit donnent un nouveaux rameaux feuillé. Les fleurs automnales sont insignifiantes, pendantes, de moins d’1 cm de longueur, mais elles dégagent un agréable parfum de gardénia. Elles produisent des fruits rougeâtres, qui sont comestibles mais sans grand intérêt gustatif.Elaeagnus pungens ‘Maculata Aurea’ laissé à son libre développement produit un arbuste régulier de forme conique arrondie, plus large que haut. Son feuillage persistant est dense, régulièrement disposé sur de longues branches qui se courbent doucement vers le bas. Il peut croître sur 3 à 4 m en tous sens. Dans un bosquet ou un massif, ou encore intégré à une haie persistante, l’éléagnus pungens ‘Maculata Aurea ‘ entrelace ses longues branches entre les autres, pour obtenir son quota de lumière. Il peut aussi être palissé sur un support, ou bien taillé selon les besoins. Ainsi une haie sombre persistante, par exemple de laurier cerise se retrouve agréablement égayée par cet arbuste panaché, réparti ponctuellement. Les feuilles au très court pétiole, sont ovales, longues de 4 à 10 cm, alternes, lisses, au rebord ondulé. Toute la plante est recouverte de minuscules écailles argentées. Les jeunes feuilles sortent donc grises et luisantes, puis perdant leurs écailles, montrent un limbe coriace, lisse, maculé irrégulièrement de jaune très vif et de vert clair en leur centre. A l’aisselle des feuilles, démarrent les ramifications, qui soit arrêtent leur développement à 1 ou 2 cm et deviennent une épine, soit donnent un nouveaux rameaux feuillé. Les fleurs automnales sont insignifiantes, pendantes, de moins d’1 cm de longueur, mais elles dégagent un agréable parfum de gardénia. Elles produisent des fruits rougeâtres, qui sont comestibles mais sans grand intérêt gustatif.Elaeagnus pungens ‘Maculata Aurea’ laissé à son libre développement produit un arbuste régulier de forme conique arrondie, plus large que haut. Son feuillage persistant est dense, régulièrement disposé sur de longues branches qui se courbent doucement vers le bas. Il peut croître sur 3 à 4 m en tous sens. Dans un bosquet ou un massif, ou encore intégré à une haie persistante, l’éléagnus pungens ‘Maculata Aurea ‘ entrelace ses longues branches entre les autres, pour obtenir son quota de lumière. Il peut aussi être palissé sur un support, ou bien taillé selon les besoins. Ainsi une haie sombre persistante, par exemple de laurier cerise se retrouve agréablement égayée par cet arbuste panaché, réparti ponctuellement. Les feuilles au très court pétiole, sont ovales, longues de 4 à 10 cm, alternes, lisses, au rebord ondulé. Toute la plante est recouverte de minuscules écailles argentées. Les jeunes feuilles sortent donc grises et luisantes, puis perdant leurs écailles, montrent un limbe coriace, lisse, maculé irrégulièrement de jaune très vif et de vert clair en leur centre. A l’aisselle des feuilles, démarrent les ramifications, qui soit arrêtent leur développement à 1 ou 2 cm et deviennent une épine, soit donnent un nouveaux rameaux feuillé. Les fleurs automnales sont insignifiantes, pendantes, de moins d’1 cm de longueur, mais elles dégagent un agréable parfum de gardénia. Elles produisent des fruits rougeâtres, qui sont comestibles mais sans grand intérêt gustatif.Elaeagnus pungens ‘Maculata Aurea’ laissé à son libre développement produit un arbuste régulier de forme conique arrondie, plus large que haut. Son feuillage persistant est dense, régulièrement disposé sur de longues branches qui se courbent doucement vers le bas. Il peut croître sur 3 à 4 m en tous sens. Dans un bosquet ou un massif, ou encore intégré à une haie persistante, l’éléagnus pungens ‘Maculata Aurea ‘ entrelace ses longues branches entre les autres, pour obtenir son quota de lumière. Il peut aussi être palissé sur un support, ou bien taillé selon les besoins. Ainsi une haie sombre persistante, par exemple de laurier cerise se retrouve agréablement égayée par cet arbuste panaché, réparti ponctuellement. Les feuilles au très court pétiole, sont ovales, longues de 4 à 10 cm, alternes, lisses, au rebord ondulé. Toute la plante est recouverte de minuscules écailles argentées. Les jeunes feuilles sortent donc grises et luisantes, puis perdant leurs écailles, montrent un limbe coriace, lisse, maculé irrégulièrement de jaune très vif et de vert clair en leur centre. A l’aisselle des feuilles, démarrent les ramifications, qui soit arrêtent leur développement à 1 ou 2 cm et deviennent une épine, soit donnent un nouveaux rameaux feuillé. Les fleurs automnales sont insignifiantes, pendantes, de moins d’1 cm de longueur, mais elles dégagent un agréable parfum de gardénia. Elles produisent des fruits rougeâtres, qui sont comestibles mais sans grand intérêt gustatif.Elaeagnus pungens ‘Maculata Aurea’ laissé à son libre développement produit un arbuste régulier de forme conique arrondie, plus large que haut. Son feuillage persistant est dense, régulièrement disposé sur de longues branches qui se courbent doucement vers le bas. Il peut croître sur 3 à 4 m en tous sens. Dans un bosquet ou un massif, ou encore intégré à une haie persistante, l’éléagnus pungens ‘Maculata Aurea ‘ entrelace ses longues branches entre les autres, pour obtenir son quota de lumière. Il peut aussi être palissé sur un support, ou bien taillé selon les besoins. Ainsi une haie sombre persistante, par exemple de laurier cerise se retrouve agréablement égayée par cet arbuste panaché, réparti ponctuellement. Les feuilles au très court pétiole, sont ovales, longues de 4 à 10 cm, alternes, lisses, au rebord ondulé. Toute la plante est recouverte de minuscules écailles argentées. Les jeunes feuilles sortent donc grises et luisantes, puis perdant leurs écailles, montrent un limbe coriace, lisse, maculé irrégulièrement de jaune très vif et de vert clair en leur centre. A l’aisselle des feuilles, démarrent les ramifications, qui soit arrêtent leur développement à 1 ou 2 cm et deviennent une épine, soit donnent un nouveaux rameaux feuillé. Les fleurs automnales sont insignifiantes, pendantes, de moins d’1 cm de longueur, mais elles dégagent un agréable parfum de gardénia. Elles produisent des fruits rougeâtres, qui sont comestibles mais sans grand intérêt gustatif.Elaeagnus pungens ‘Maculata Aurea’ laissé à son libre développement produit un arbuste régulier de forme conique arrondie, plus large que haut. Son feuillage persistant est dense, régulièrement disposé sur de longues branches qui se courbent doucement vers le bas. Il peut croître sur 3 à 4 m en tous sens. Dans un bosquet ou un massif, ou encore intégré à une haie persistante, l’éléagnus pungens ‘Maculata Aurea ‘ entrelace ses longues branches entre les autres, pour obtenir son quota de lumière. Il peut aussi être palissé sur un support, ou bien taillé selon les besoins. Ainsi une haie sombre persistante, par exemple de laurier cerise se retrouve agréablement égayée par cet arbuste panaché, réparti ponctuellement. Les feuilles au très court pétiole, sont ovales, longues de 4 à 10 cm, alternes, lisses, au rebord ondulé. Toute la plante est recouverte de minuscules écailles argentées. Les jeunes feuilles sortent donc grises et luisantes, puis perdant leurs écailles, montrent un limbe coriace, lisse, maculé irrégulièrement de jaune très vif et de vert clair en leur centre. A l’aisselle des feuilles, démarrent les ramifications, qui soit arrêtent leur développement à 1 ou 2 cm et deviennent une épine, soit donnent un nouveaux rameaux feuillé. Les fleurs automnales sont insignifiantes, pendantes, de moins d’1 cm de longueur, mais elles dégagent un agréable parfum de gardénia. Elles produisent des fruits rougeâtres, qui sont comestibles mais sans grand intérêt gustatif.Elaeagnus pungens ‘Maculata Aurea’ laissé à son libre développement produit un arbuste régulier de forme conique arrondie, plus large que haut. Son feuillage persistant est dense, régulièrement disposé sur de longues branches qui se courbent doucement vers le bas. Il peut croître sur 3 à 4 m en tous sens. Dans un bosquet ou un massif, ou encore intégré à une haie persistante, l’éléagnus pungens ‘Maculata Aurea ‘ entrelace ses longues branches entre les autres, pour obtenir son quota de lumière. Il peut aussi être palissé sur un support, ou bien taillé selon les besoins. Ainsi une haie sombre persistante, par exemple de laurier cerise se retrouve agréablement égayée par cet arbuste panaché, réparti ponctuellement. Les feuilles au très court pétiole, sont ovales, longues de 4 à 10 cm, alternes, lisses, au rebord ondulé. Toute la plante est recouverte de minuscules écailles argentées. Les jeunes feuilles sortent donc grises et luisantes, puis perdant leurs écailles, montrent un limbe coriace, lisse, maculé irrégulièrement de jaune très vif et de vert clair en leur centre. A l’aisselle des feuilles, démarrent les ramifications, qui soit arrêtent leur développement à 1 ou 2 cm et deviennent une épine, soit donnent un nouveaux rameaux feuillé. Les fleurs automnales sont insignifiantes, pendantes, de moins d’1 cm de longueur, mais elles dégagent un agréable parfum de gardénia. Elles produisent des fruits rougeâtres, qui sont comestibles mais sans grand intérêt gustatif.Elaeagnus pungens ‘Maculata Aurea’ laissé à son libre développement produit un arbuste régulier de forme conique arrondie, plus large que haut. Son feuillage persistant est dense, régulièrement disposé sur de longues branches qui se courbent doucement vers le bas. Il peut croître sur 3 à 4 m en tous sens. Dans un bosquet ou un massif, ou encore intégré à une haie persistante, l’éléagnus pungens ‘Maculata Aurea ‘ entrelace ses longues branches entre les autres, pour obtenir son quota de lumière. Il peut aussi être palissé sur un support, ou bien taillé selon les besoins. Ainsi une haie sombre persistante, par exemple de laurier cerise se retrouve agréablement égayée par cet arbuste panaché, réparti ponctuellement. Les feuilles au très court pétiole, sont ovales, longues de 4 à 10 cm, alternes, lisses, au rebord ondulé. Toute la plante est recouverte de minuscules écailles argentées. Les jeunes feuilles sortent donc grises et luisantes, puis perdant leurs écailles, montrent un limbe coriace, lisse, maculé irrégulièrement de jaune très vif et de vert clair en leur centre. A l’aisselle des feuilles, démarrent les ramifications, qui soit arrêtent leur développement à 1 ou 2 cm et deviennent une épine, soit donnent un nouveaux rameaux feuillé. Les fleurs automnales sont insignifiantes, pendantes, de moins d’1 cm de longueur, mais elles dégagent un agréable parfum de gardénia. Elles produisent des fruits rougeâtres, qui sont comestibles mais sans grand intérêt gustatif.Elaeagnus pungens ‘Maculata Aurea’ laissé à son libre développement produit un arbuste régulier de forme conique arrondie, plus large que haut. Son feuillage persistant est dense, régulièrement disposé sur de longues branches qui se courbent doucement vers le bas. Il peut croître sur 3 à 4 m en tous sens. Dans un bosquet ou un massif, ou encore intégré à une haie persistante, l’éléagnus pungens ‘Maculata Aurea ‘ entrelace ses longues branches entre les autres, pour obtenir son quota de lumière. Il peut aussi être palissé sur un support, ou bien taillé selon les besoins. Ainsi une haie sombre persistante, par exemple de laurier cerise se retrouve agréablement égayée par cet arbuste panaché, réparti ponctuellement. Les feuilles au très court pétiole, sont ovales, longues de 4 à 10 cm, alternes, lisses, au rebord ondulé. Toute la plante est recouverte de minuscules écailles argentées. Les jeunes feuilles sortent donc grises et luisantes, puis perdant leurs écailles, montrent un limbe coriace, lisse, maculé irrégulièrement de jaune très vif et de vert clair en leur centre. A l’aisselle des feuilles, démarrent les ramifications, qui soit arrêtent leur développement à 1 ou 2 cm et deviennent une épine, soit donnent un nouveaux rameaux feuillé. Les fleurs automnales sont insignifiantes, pendantes, de moins d’1 cm de longueur, mais elles dégagent un agréable parfum de gardénia. Elles produisent des fruits rougeâtres, qui sont comestibles mais sans grand intérêt gustatif.
Retour en haut
Description
En savoir plus
Notes et avis

Avis des internautes sur ELEAGNUS PANACHE (0 avis)

pixel_trans
Il n'y a actuellement aucun avis pour cet article, soyez le premier à donner le votre.
pixel_trans
pixel_trans
[Ajouter votre commentaire]
Retour en haut
De la même catégorie