facebook

instagram

Du lundi au samedi : de 8h à 12h et de 14h à 18h
04 48 20 03 33
>
logo-Le Jardin d'Olympe

CYCAS

Reference - 851002231

CYCAS SPP.

Note moyenne : 0 avis
En stock
J'ai vu ce produit moins cher ailleurs !
Description
En savoir plus
Notes et avis
Proche des palmiers, le cycas donne un air exotique et décoratif au jardin. Il est d’ailleurs souvent planté en décoration autour d’une piscine, notamment dans le Sud. Ailleurs, vous pouvez le cultiver comme plante d’intérieur ou le sortir au printemps.
Arrosage : Moyen
Composition du sol : humus. Sol drainé
Couleur des fleurs : jaunes
Exposition : Soleil
Feuillage : Persistant
Hauteur à maturité :0,60 à 1 metre
Niveau de sol : Facile
Origine : Japon
Période de floraison : Juin à Août
Période de plantation : mars, avril
pH du sol :
Résistance au froid : 1°C
Rusticité : Semi rustique
Saison d'intérêt :
Type : Vivace
Utilisation en Jardin : , massif, bordure, haie, plantation isolée
Utilisation pour la maison : Salon, cuisine, véranda
Zone Climatique : Océanique, semi océanique, méditerranéen
Retour en haut
Description
En savoir plus
Notes et avis
Le genre Cycas compte plus d'une centaine d'espèces dans le monde appartenant à la famille des Cycadacées. Cette famille de plantes arbustives à graines nues fait partie des plus anciennes présentes sur Terre. En schématisant, on peut la situer entre celle des fougères et celle des palmiers, c'est pourquoi on appelle parfois le cycas « fougère-palmier » ou « mini-palmier ». Arbustes à croissance très lente, les cycas vivent très longtemps. Dans leur habitat naturel, ils peuvent atteindre la taille d'un arbre (6 m pour Cycas revoluta, par exemple), mais rarement sous nos climats. De même, cultivés en pot, ils dépassent peu 1 à 2 m. Leur tronc particulier, appelé « stipe », ne se forme qu'au bout de quelques années. Il est souvent conique et a tendance à se ramifier, et même à s'incliner avec le temps pour certaines espèces (C. revoluta). Leurs feuilles pennées et arquées, qui peuvent être très grandes (2 à 3 m pour C. debaoensis), ressemblent à celles des palmiers, mais elles sont bordées d'épines et insérées sur le stipe par un long pétiole. Elles forment de magnifiques couronnes, en particulier chez C. revoluta. Au cœur de leur couronne de feuilles apparaissent en été de grandes fleurs, le plus souvent jaunes et très décoratives. Les cycas étant dioïques, les fleurs mâles et femelles sont portées par des pieds différents. Chez C. revoluta, les cônes mâles, laineux, mesurent 20 à 40 cm, et les inflorescences femelles 10 à 20 cm. Leurs fruits ovoïdes font 3 à 4 cm de long. Les cycas se cultivent assez facilement, que ce soit en pots ou en pleine terre, lorsque le climat le permet, cependant les inflorescences apparaissent rarement sur les cycas cultivés en pots.Le genre Cycas compte plus d'une centaine d'espèces dans le monde appartenant à la famille des Cycadacées. Cette famille de plantes arbustives à graines nues fait partie des plus anciennes présentes sur Terre. En schématisant, on peut la situer entre celle des fougères et celle des palmiers, c'est pourquoi on appelle parfois le cycas « fougère-palmier » ou « mini-palmier ». Arbustes à croissance très lente, les cycas vivent très longtemps. Dans leur habitat naturel, ils peuvent atteindre la taille d'un arbre (6 m pour Cycas revoluta, par exemple), mais rarement sous nos climats. De même, cultivés en pot, ils dépassent peu 1 à 2 m. Leur tronc particulier, appelé « stipe », ne se forme qu'au bout de quelques années. Il est souvent conique et a tendance à se ramifier, et même à s'incliner avec le temps pour certaines espèces (C. revoluta). Leurs feuilles pennées et arquées, qui peuvent être très grandes (2 à 3 m pour C. debaoensis), ressemblent à celles des palmiers, mais elles sont bordées d'épines et insérées sur le stipe par un long pétiole. Elles forment de magnifiques couronnes, en particulier chez C. revoluta. Au cœur de leur couronne de feuilles apparaissent en été de grandes fleurs, le plus souvent jaunes et très décoratives. Les cycas étant dioïques, les fleurs mâles et femelles sont portées par des pieds différents. Chez C. revoluta, les cônes mâles, laineux, mesurent 20 à 40 cm, et les inflorescences femelles 10 à 20 cm. Leurs fruits ovoïdes font 3 à 4 cm de long. Les cycas se cultivent assez facilement, que ce soit en pots ou en pleine terre, lorsque le climat le permet, cependant les inflorescences apparaissent rarement sur les cycas cultivés en pots.Le genre Cycas compte plus d'une centaine d'espèces dans le monde appartenant à la famille des Cycadacées. Cette famille de plantes arbustives à graines nues fait partie des plus anciennes présentes sur Terre. En schématisant, on peut la situer entre celle des fougères et celle des palmiers, c'est pourquoi on appelle parfois le cycas « fougère-palmier » ou « mini-palmier ». Arbustes à croissance très lente, les cycas vivent très longtemps. Dans leur habitat naturel, ils peuvent atteindre la taille d'un arbre (6 m pour Cycas revoluta, par exemple), mais rarement sous nos climats. De même, cultivés en pot, ils dépassent peu 1 à 2 m. Leur tronc particulier, appelé « stipe », ne se forme qu'au bout de quelques années. Il est souvent conique et a tendance à se ramifier, et même à s'incliner avec le temps pour certaines espèces (C. revoluta). Leurs feuilles pennées et arquées, qui peuvent être très grandes (2 à 3 m pour C. debaoensis), ressemblent à celles des palmiers, mais elles sont bordées d'épines et insérées sur le stipe par un long pétiole. Elles forment de magnifiques couronnes, en particulier chez C. revoluta. Au cœur de leur couronne de feuilles apparaissent en été de grandes fleurs, le plus souvent jaunes et très décoratives. Les cycas étant dioïques, les fleurs mâles et femelles sont portées par des pieds différents. Chez C. revoluta, les cônes mâles, laineux, mesurent 20 à 40 cm, et les inflorescences femelles 10 à 20 cm. Leurs fruits ovoïdes font 3 à 4 cm de long. Les cycas se cultivent assez facilement, que ce soit en pots ou en pleine terre, lorsque le climat le permet, cependant les inflorescences apparaissent rarement sur les cycas cultivés en pots.Le genre Cycas compte plus d'une centaine d'espèces dans le monde appartenant à la famille des Cycadacées. Cette famille de plantes arbustives à graines nues fait partie des plus anciennes présentes sur Terre. En schématisant, on peut la situer entre celle des fougères et celle des palmiers, c'est pourquoi on appelle parfois le cycas « fougère-palmier » ou « mini-palmier ». Arbustes à croissance très lente, les cycas vivent très longtemps. Dans leur habitat naturel, ils peuvent atteindre la taille d'un arbre (6 m pour Cycas revoluta, par exemple), mais rarement sous nos climats. De même, cultivés en pot, ils dépassent peu 1 à 2 m. Leur tronc particulier, appelé « stipe », ne se forme qu'au bout de quelques années. Il est souvent conique et a tendance à se ramifier, et même à s'incliner avec le temps pour certaines espèces (C. revoluta). Leurs feuilles pennées et arquées, qui peuvent être très grandes (2 à 3 m pour C. debaoensis), ressemblent à celles des palmiers, mais elles sont bordées d'épines et insérées sur le stipe par un long pétiole. Elles forment de magnifiques couronnes, en particulier chez C. revoluta. Au cœur de leur couronne de feuilles apparaissent en été de grandes fleurs, le plus souvent jaunes et très décoratives. Les cycas étant dioïques, les fleurs mâles et femelles sont portées par des pieds différents. Chez C. revoluta, les cônes mâles, laineux, mesurent 20 à 40 cm, et les inflorescences femelles 10 à 20 cm. Leurs fruits ovoïdes font 3 à 4 cm de long. Les cycas se cultivent assez facilement, que ce soit en pots ou en pleine terre, lorsque le climat le permet, cependant les inflorescences apparaissent rarement sur les cycas cultivés en pots.Le genre Cycas compte plus d'une centaine d'espèces dans le monde appartenant à la famille des Cycadacées. Cette famille de plantes arbustives à graines nues fait partie des plus anciennes présentes sur Terre. En schématisant, on peut la situer entre celle des fougères et celle des palmiers, c'est pourquoi on appelle parfois le cycas « fougère-palmier » ou « mini-palmier ». Arbustes à croissance très lente, les cycas vivent très longtemps. Dans leur habitat naturel, ils peuvent atteindre la taille d'un arbre (6 m pour Cycas revoluta, par exemple), mais rarement sous nos climats. De même, cultivés en pot, ils dépassent peu 1 à 2 m. Leur tronc particulier, appelé « stipe », ne se forme qu'au bout de quelques années. Il est souvent conique et a tendance à se ramifier, et même à s'incliner avec le temps pour certaines espèces (C. revoluta). Leurs feuilles pennées et arquées, qui peuvent être très grandes (2 à 3 m pour C. debaoensis), ressemblent à celles des palmiers, mais elles sont bordées d'épines et insérées sur le stipe par un long pétiole. Elles forment de magnifiques couronnes, en particulier chez C. revoluta. Au cœur de leur couronne de feuilles apparaissent en été de grandes fleurs, le plus souvent jaunes et très décoratives. Les cycas étant dioïques, les fleurs mâles et femelles sont portées par des pieds différents. Chez C. revoluta, les cônes mâles, laineux, mesurent 20 à 40 cm, et les inflorescences femelles 10 à 20 cm. Leurs fruits ovoïdes font 3 à 4 cm de long. Les cycas se cultivent assez facilement, que ce soit en pots ou en pleine terre, lorsque le climat le permet, cependant les inflorescences apparaissent rarement sur les cycas cultivés en pots.Le genre Cycas compte plus d'une centaine d'espèces dans le monde appartenant à la famille des Cycadacées. Cette famille de plantes arbustives à graines nues fait partie des plus anciennes présentes sur Terre. En schématisant, on peut la situer entre celle des fougères et celle des palmiers, c'est pourquoi on appelle parfois le cycas « fougère-palmier » ou « mini-palmier ». Arbustes à croissance très lente, les cycas vivent très longtemps. Dans leur habitat naturel, ils peuvent atteindre la taille d'un arbre (6 m pour Cycas revoluta, par exemple), mais rarement sous nos climats. De même, cultivés en pot, ils dépassent peu 1 à 2 m. Leur tronc particulier, appelé « stipe », ne se forme qu'au bout de quelques années. Il est souvent conique et a tendance à se ramifier, et même à s'incliner avec le temps pour certaines espèces (C. revoluta). Leurs feuilles pennées et arquées, qui peuvent être très grandes (2 à 3 m pour C. debaoensis), ressemblent à celles des palmiers, mais elles sont bordées d'épines et insérées sur le stipe par un long pétiole. Elles forment de magnifiques couronnes, en particulier chez C. revoluta. Au cœur de leur couronne de feuilles apparaissent en été de grandes fleurs, le plus souvent jaunes et très décoratives. Les cycas étant dioïques, les fleurs mâles et femelles sont portées par des pieds différents. Chez C. revoluta, les cônes mâles, laineux, mesurent 20 à 40 cm, et les inflorescences femelles 10 à 20 cm. Leurs fruits ovoïdes font 3 à 4 cm de long. Les cycas se cultivent assez facilement, que ce soit en pots ou en pleine terre, lorsque le climat le permet, cependant les inflorescences apparaissent rarement sur les cycas cultivés en pots.Le genre Cycas compte plus d'une centaine d'espèces dans le monde appartenant à la famille des Cycadacées. Cette famille de plantes arbustives à graines nues fait partie des plus anciennes présentes sur Terre. En schématisant, on peut la situer entre celle des fougères et celle des palmiers, c'est pourquoi on appelle parfois le cycas « fougère-palmier » ou « mini-palmier ». Arbustes à croissance très lente, les cycas vivent très longtemps. Dans leur habitat naturel, ils peuvent atteindre la taille d'un arbre (6 m pour Cycas revoluta, par exemple), mais rarement sous nos climats. De même, cultivés en pot, ils dépassent peu 1 à 2 m. Leur tronc particulier, appelé « stipe », ne se forme qu'au bout de quelques années. Il est souvent conique et a tendance à se ramifier, et même à s'incliner avec le temps pour certaines espèces (C. revoluta). Leurs feuilles pennées et arquées, qui peuvent être très grandes (2 à 3 m pour C. debaoensis), ressemblent à celles des palmiers, mais elles sont bordées d'épines et insérées sur le stipe par un long pétiole. Elles forment de magnifiques couronnes, en particulier chez C. revoluta. Au cœur de leur couronne de feuilles apparaissent en été de grandes fleurs, le plus souvent jaunes et très décoratives. Les cycas étant dioïques, les fleurs mâles et femelles sont portées par des pieds différents. Chez C. revoluta, les cônes mâles, laineux, mesurent 20 à 40 cm, et les inflorescences femelles 10 à 20 cm. Leurs fruits ovoïdes font 3 à 4 cm de long. Les cycas se cultivent assez facilement, que ce soit en pots ou en pleine terre, lorsque le climat le permet, cependant les inflorescences apparaissent rarement sur les cycas cultivés en pots.Le genre Cycas compte plus d'une centaine d'espèces dans le monde appartenant à la famille des Cycadacées. Cette famille de plantes arbustives à graines nues fait partie des plus anciennes présentes sur Terre. En schématisant, on peut la situer entre celle des fougères et celle des palmiers, c'est pourquoi on appelle parfois le cycas « fougère-palmier » ou « mini-palmier ». Arbustes à croissance très lente, les cycas vivent très longtemps. Dans leur habitat naturel, ils peuvent atteindre la taille d'un arbre (6 m pour Cycas revoluta, par exemple), mais rarement sous nos climats. De même, cultivés en pot, ils dépassent peu 1 à 2 m. Leur tronc particulier, appelé « stipe », ne se forme qu'au bout de quelques années. Il est souvent conique et a tendance à se ramifier, et même à s'incliner avec le temps pour certaines espèces (C. revoluta). Leurs feuilles pennées et arquées, qui peuvent être très grandes (2 à 3 m pour C. debaoensis), ressemblent à celles des palmiers, mais elles sont bordées d'épines et insérées sur le stipe par un long pétiole. Elles forment de magnifiques couronnes, en particulier chez C. revoluta. Au cœur de leur couronne de feuilles apparaissent en été de grandes fleurs, le plus souvent jaunes et très décoratives. Les cycas étant dioïques, les fleurs mâles et femelles sont portées par des pieds différents. Chez C. revoluta, les cônes mâles, laineux, mesurent 20 à 40 cm, et les inflorescences femelles 10 à 20 cm. Leurs fruits ovoïdes font 3 à 4 cm de long. Les cycas se cultivent assez facilement, que ce soit en pots ou en pleine terre, lorsque le climat le permet, cependant les inflorescences apparaissent rarement sur les cycas cultivés en pots.Le genre Cycas compte plus d'une centaine d'espèces dans le monde appartenant à la famille des Cycadacées. Cette famille de plantes arbustives à graines nues fait partie des plus anciennes présentes sur Terre. En schématisant, on peut la situer entre celle des fougères et celle des palmiers, c'est pourquoi on appelle parfois le cycas « fougère-palmier » ou « mini-palmier ». Arbustes à croissance très lente, les cycas vivent très longtemps. Dans leur habitat naturel, ils peuvent atteindre la taille d'un arbre (6 m pour Cycas revoluta, par exemple), mais rarement sous nos climats. De même, cultivés en pot, ils dépassent peu 1 à 2 m. Leur tronc particulier, appelé « stipe », ne se forme qu'au bout de quelques années. Il est souvent conique et a tendance à se ramifier, et même à s'incliner avec le temps pour certaines espèces (C. revoluta). Leurs feuilles pennées et arquées, qui peuvent être très grandes (2 à 3 m pour C. debaoensis), ressemblent à celles des palmiers, mais elles sont bordées d'épines et insérées sur le stipe par un long pétiole. Elles forment de magnifiques couronnes, en particulier chez C. revoluta. Au cœur de leur couronne de feuilles apparaissent en été de grandes fleurs, le plus souvent jaunes et très décoratives. Les cycas étant dioïques, les fleurs mâles et femelles sont portées par des pieds différents. Chez C. revoluta, les cônes mâles, laineux, mesurent 20 à 40 cm, et les inflorescences femelles 10 à 20 cm. Leurs fruits ovoïdes font 3 à 4 cm de long. Les cycas se cultivent assez facilement, que ce soit en pots ou en pleine terre, lorsque le climat le permet, cependant les inflorescences apparaissent rarement sur les cycas cultivés en pots.Le genre Cycas compte plus d'une centaine d'espèces dans le monde appartenant à la famille des Cycadacées. Cette famille de plantes arbustives à graines nues fait partie des plus anciennes présentes sur Terre. En schématisant, on peut la situer entre celle des fougères et celle des palmiers, c'est pourquoi on appelle parfois le cycas « fougère-palmier » ou « mini-palmier ». Arbustes à croissance très lente, les cycas vivent très longtemps. Dans leur habitat naturel, ils peuvent atteindre la taille d'un arbre (6 m pour Cycas revoluta, par exemple), mais rarement sous nos climats. De même, cultivés en pot, ils dépassent peu 1 à 2 m. Leur tronc particulier, appelé « stipe », ne se forme qu'au bout de quelques années. Il est souvent conique et a tendance à se ramifier, et même à s'incliner avec le temps pour certaines espèces (C. revoluta). Leurs feuilles pennées et arquées, qui peuvent être très grandes (2 à 3 m pour C. debaoensis), ressemblent à celles des palmiers, mais elles sont bordées d'épines et insérées sur le stipe par un long pétiole. Elles forment de magnifiques couronnes, en particulier chez C. revoluta. Au cœur de leur couronne de feuilles apparaissent en été de grandes fleurs, le plus souvent jaunes et très décoratives. Les cycas étant dioïques, les fleurs mâles et femelles sont portées par des pieds différents. Chez C. revoluta, les cônes mâles, laineux, mesurent 20 à 40 cm, et les inflorescences femelles 10 à 20 cm. Leurs fruits ovoïdes font 3 à 4 cm de long. Les cycas se cultivent assez facilement, que ce soit en pots ou en pleine terre, lorsque le climat le permet, cependant les inflorescences apparaissent rarement sur les cycas cultivés en pots.Le genre Cycas compte plus d'une centaine d'espèces dans le monde appartenant à la famille des Cycadacées. Cette famille de plantes arbustives à graines nues fait partie des plus anciennes présentes sur Terre. En schématisant, on peut la situer entre celle des fougères et celle des palmiers, c'est pourquoi on appelle parfois le cycas « fougère-palmier » ou « mini-palmier ». Arbustes à croissance très lente, les cycas vivent très longtemps. Dans leur habitat naturel, ils peuvent atteindre la taille d'un arbre (6 m pour Cycas revoluta, par exemple), mais rarement sous nos climats. De même, cultivés en pot, ils dépassent peu 1 à 2 m. Leur tronc particulier, appelé « stipe », ne se forme qu'au bout de quelques années. Il est souvent conique et a tendance à se ramifier, et même à s'incliner avec le temps pour certaines espèces (C. revoluta). Leurs feuilles pennées et arquées, qui peuvent être très grandes (2 à 3 m pour C. debaoensis), ressemblent à celles des palmiers, mais elles sont bordées d'épines et insérées sur le stipe par un long pétiole. Elles forment de magnifiques couronnes, en particulier chez C. revoluta. Au cœur de leur couronne de feuilles apparaissent en été de grandes fleurs, le plus souvent jaunes et très décoratives. Les cycas étant dioïques, les fleurs mâles et femelles sont portées par des pieds différents. Chez C. revoluta, les cônes mâles, laineux, mesurent 20 à 40 cm, et les inflorescences femelles 10 à 20 cm. Leurs fruits ovoïdes font 3 à 4 cm de long. Les cycas se cultivent assez facilement, que ce soit en pots ou en pleine terre, lorsque le climat le permet, cependant les inflorescences apparaissent rarement sur les cycas cultivés en pots.Le genre Cycas compte plus d'une centaine d'espèces dans le monde appartenant à la famille des Cycadacées. Cette famille de plantes arbustives à graines nues fait partie des plus anciennes présentes sur Terre. En schématisant, on peut la situer entre celle des fougères et celle des palmiers, c'est pourquoi on appelle parfois le cycas « fougère-palmier » ou « mini-palmier ». Arbustes à croissance très lente, les cycas vivent très longtemps. Dans leur habitat naturel, ils peuvent atteindre la taille d'un arbre (6 m pour Cycas revoluta, par exemple), mais rarement sous nos climats. De même, cultivés en pot, ils dépassent peu 1 à 2 m. Leur tronc particulier, appelé « stipe », ne se forme qu'au bout de quelques années. Il est souvent conique et a tendance à se ramifier, et même à s'incliner avec le temps pour certaines espèces (C. revoluta). Leurs feuilles pennées et arquées, qui peuvent être très grandes (2 à 3 m pour C. debaoensis), ressemblent à celles des palmiers, mais elles sont bordées d'épines et insérées sur le stipe par un long pétiole. Elles forment de magnifiques couronnes, en particulier chez C. revoluta. Au cœur de leur couronne de feuilles apparaissent en été de grandes fleurs, le plus souvent jaunes et très décoratives. Les cycas étant dioïques, les fleurs mâles et femelles sont portées par des pieds différents. Chez C. revoluta, les cônes mâles, laineux, mesurent 20 à 40 cm, et les inflorescences femelles 10 à 20 cm. Leurs fruits ovoïdes font 3 à 4 cm de long. Les cycas se cultivent assez facilement, que ce soit en pots ou en pleine terre, lorsque le climat le permet, cependant les inflorescences apparaissent rarement sur les cycas cultivés en pots.Le genre Cycas compte plus d'une centaine d'espèces dans le monde appartenant à la famille des Cycadacées. Cette famille de plantes arbustives à graines nues fait partie des plus anciennes présentes sur Terre. En schématisant, on peut la situer entre celle des fougères et celle des palmiers, c'est pourquoi on appelle parfois le cycas « fougère-palmier » ou « mini-palmier ». Arbustes à croissance très lente, les cycas vivent très longtemps. Dans leur habitat naturel, ils peuvent atteindre la taille d'un arbre (6 m pour Cycas revoluta, par exemple), mais rarement sous nos climats. De même, cultivés en pot, ils dépassent peu 1 à 2 m. Leur tronc particulier, appelé « stipe », ne se forme qu'au bout de quelques années. Il est souvent conique et a tendance à se ramifier, et même à s'incliner avec le temps pour certaines espèces (C. revoluta). Leurs feuilles pennées et arquées, qui peuvent être très grandes (2 à 3 m pour C. debaoensis), ressemblent à celles des palmiers, mais elles sont bordées d'épines et insérées sur le stipe par un long pétiole. Elles forment de magnifiques couronnes, en particulier chez C. revoluta. Au cœur de leur couronne de feuilles apparaissent en été de grandes fleurs, le plus souvent jaunes et très décoratives. Les cycas étant dioïques, les fleurs mâles et femelles sont portées par des pieds différents. Chez C. revoluta, les cônes mâles, laineux, mesurent 20 à 40 cm, et les inflorescences femelles 10 à 20 cm. Leurs fruits ovoïdes font 3 à 4 cm de long. Les cycas se cultivent assez facilement, que ce soit en pots ou en pleine terre, lorsque le climat le permet, cependant les inflorescences apparaissent rarement sur les cycas cultivés en pots.Le genre Cycas compte plus d'une centaine d'espèces dans le monde appartenant à la famille des Cycadacées. Cette famille de plantes arbustives à graines nues fait partie des plus anciennes présentes sur Terre. En schématisant, on peut la situer entre celle des fougères et celle des palmiers, c'est pourquoi on appelle parfois le cycas « fougère-palmier » ou « mini-palmier ». Arbustes à croissance très lente, les cycas vivent très longtemps. Dans leur habitat naturel, ils peuvent atteindre la taille d'un arbre (6 m pour Cycas revoluta, par exemple), mais rarement sous nos climats. De même, cultivés en pot, ils dépassent peu 1 à 2 m. Leur tronc particulier, appelé « stipe », ne se forme qu'au bout de quelques années. Il est souvent conique et a tendance à se ramifier, et même à s'incliner avec le temps pour certaines espèces (C. revoluta). Leurs feuilles pennées et arquées, qui peuvent être très grandes (2 à 3 m pour C. debaoensis), ressemblent à celles des palmiers, mais elles sont bordées d'épines et insérées sur le stipe par un long pétiole. Elles forment de magnifiques couronnes, en particulier chez C. revoluta. Au cœur de leur couronne de feuilles apparaissent en été de grandes fleurs, le plus souvent jaunes et très décoratives. Les cycas étant dioïques, les fleurs mâles et femelles sont portées par des pieds différents. Chez C. revoluta, les cônes mâles, laineux, mesurent 20 à 40 cm, et les inflorescences femelles 10 à 20 cm. Leurs fruits ovoïdes font 3 à 4 cm de long. Les cycas se cultivent assez facilement, que ce soit en pots ou en pleine terre, lorsque le climat le permet, cependant les inflorescences apparaissent rarement sur les cycas cultivés en pots.Le genre Cycas compte plus d'une centaine d'espèces dans le monde appartenant à la famille des Cycadacées. Cette famille de plantes arbustives à graines nues fait partie des plus anciennes présentes sur Terre. En schématisant, on peut la situer entre celle des fougères et celle des palmiers, c'est pourquoi on appelle parfois le cycas « fougère-palmier » ou « mini-palmier ». Arbustes à croissance très lente, les cycas vivent très longtemps. Dans leur habitat naturel, ils peuvent atteindre la taille d'un arbre (6 m pour Cycas revoluta, par exemple), mais rarement sous nos climats. De même, cultivés en pot, ils dépassent peu 1 à 2 m. Leur tronc particulier, appelé « stipe », ne se forme qu'au bout de quelques années. Il est souvent conique et a tendance à se ramifier, et même à s'incliner avec le temps pour certaines espèces (C. revoluta). Leurs feuilles pennées et arquées, qui peuvent être très grandes (2 à 3 m pour C. debaoensis), ressemblent à celles des palmiers, mais elles sont bordées d'épines et insérées sur le stipe par un long pétiole. Elles forment de magnifiques couronnes, en particulier chez C. revoluta. Au cœur de leur couronne de feuilles apparaissent en été de grandes fleurs, le plus souvent jaunes et très décoratives. Les cycas étant dioïques, les fleurs mâles et femelles sont portées par des pieds différents. Chez C. revoluta, les cônes mâles, laineux, mesurent 20 à 40 cm, et les inflorescences femelles 10 à 20 cm. Leurs fruits ovoïdes font 3 à 4 cm de long. Les cycas se cultivent assez facilement, que ce soit en pots ou en pleine terre, lorsque le climat le permet, cependant les inflorescences apparaissent rarement sur les cycas cultivés en pots.Le genre Cycas compte plus d'une centaine d'espèces dans le monde appartenant à la famille des Cycadacées. Cette famille de plantes arbustives à graines nues fait partie des plus anciennes présentes sur Terre. En schématisant, on peut la situer entre celle des fougères et celle des palmiers, c'est pourquoi on appelle parfois le cycas « fougère-palmier » ou « mini-palmier ». Arbustes à croissance très lente, les cycas vivent très longtemps. Dans leur habitat naturel, ils peuvent atteindre la taille d'un arbre (6 m pour Cycas revoluta, par exemple), mais rarement sous nos climats. De même, cultivés en pot, ils dépassent peu 1 à 2 m. Leur tronc particulier, appelé « stipe », ne se forme qu'au bout de quelques années. Il est souvent conique et a tendance à se ramifier, et même à s'incliner avec le temps pour certaines espèces (C. revoluta). Leurs feuilles pennées et arquées, qui peuvent être très grandes (2 à 3 m pour C. debaoensis), ressemblent à celles des palmiers, mais elles sont bordées d'épines et insérées sur le stipe par un long pétiole. Elles forment de magnifiques couronnes, en particulier chez C. revoluta. Au cœur de leur couronne de feuilles apparaissent en été de grandes fleurs, le plus souvent jaunes et très décoratives. Les cycas étant dioïques, les fleurs mâles et femelles sont portées par des pieds différents. Chez C. revoluta, les cônes mâles, laineux, mesurent 20 à 40 cm, et les inflorescences femelles 10 à 20 cm. Leurs fruits ovoïdes font 3 à 4 cm de long. Les cycas se cultivent assez facilement, que ce soit en pots ou en pleine terre, lorsque le climat le permet, cependant les inflorescences apparaissent rarement sur les cycas cultivés en pots.Le genre Cycas compte plus d'une centaine d'espèces dans le monde appartenant à la famille des Cycadacées. Cette famille de plantes arbustives à graines nues fait partie des plus anciennes présentes sur Terre. En schématisant, on peut la situer entre celle des fougères et celle des palmiers, c'est pourquoi on appelle parfois le cycas « fougère-palmier » ou « mini-palmier ». Arbustes à croissance très lente, les cycas vivent très longtemps. Dans leur habitat naturel, ils peuvent atteindre la taille d'un arbre (6 m pour Cycas revoluta, par exemple), mais rarement sous nos climats. De même, cultivés en pot, ils dépassent peu 1 à 2 m. Leur tronc particulier, appelé « stipe », ne se forme qu'au bout de quelques années. Il est souvent conique et a tendance à se ramifier, et même à s'incliner avec le temps pour certaines espèces (C. revoluta). Leurs feuilles pennées et arquées, qui peuvent être très grandes (2 à 3 m pour C. debaoensis), ressemblent à celles des palmiers, mais elles sont bordées d'épines et insérées sur le stipe par un long pétiole. Elles forment de magnifiques couronnes, en particulier chez C. revoluta. Au cœur de leur couronne de feuilles apparaissent en été de grandes fleurs, le plus souvent jaunes et très décoratives. Les cycas étant dioïques, les fleurs mâles et femelles sont portées par des pieds différents. Chez C. revoluta, les cônes mâles, laineux, mesurent 20 à 40 cm, et les inflorescences femelles 10 à 20 cm. Leurs fruits ovoïdes font 3 à 4 cm de long. Les cycas se cultivent assez facilement, que ce soit en pots ou en pleine terre, lorsque le climat le permet, cependant les inflorescences apparaissent rarement sur les cycas cultivés en pots.Le genre Cycas compte plus d'une centaine d'espèces dans le monde appartenant à la famille des Cycadacées. Cette famille de plantes arbustives à graines nues fait partie des plus anciennes présentes sur Terre. En schématisant, on peut la situer entre celle des fougères et celle des palmiers, c'est pourquoi on appelle parfois le cycas « fougère-palmier » ou « mini-palmier ». Arbustes à croissance très lente, les cycas vivent très longtemps. Dans leur habitat naturel, ils peuvent atteindre la taille d'un arbre (6 m pour Cycas revoluta, par exemple), mais rarement sous nos climats. De même, cultivés en pot, ils dépassent peu 1 à 2 m. Leur tronc particulier, appelé « stipe », ne se forme qu'au bout de quelques années. Il est souvent conique et a tendance à se ramifier, et même à s'incliner avec le temps pour certaines espèces (C. revoluta). Leurs feuilles pennées et arquées, qui peuvent être très grandes (2 à 3 m pour C. debaoensis), ressemblent à celles des palmiers, mais elles sont bordées d'épines et insérées sur le stipe par un long pétiole. Elles forment de magnifiques couronnes, en particulier chez C. revoluta. Au cœur de leur couronne de feuilles apparaissent en été de grandes fleurs, le plus souvent jaunes et très décoratives. Les cycas étant dioïques, les fleurs mâles et femelles sont portées par des pieds différents. Chez C. revoluta, les cônes mâles, laineux, mesurent 20 à 40 cm, et les inflorescences femelles 10 à 20 cm. Leurs fruits ovoïdes font 3 à 4 cm de long. Les cycas se cultivent assez facilement, que ce soit en pots ou en pleine terre, lorsque le climat le permet, cependant les inflorescences apparaissent rarement sur les cycas cultivés en pots.
Retour en haut
Description
En savoir plus
Notes et avis

Avis des internautes sur CYCAS (0 avis)

pixel_trans
Il n'y a actuellement aucun avis pour cet article, soyez le premier à donner le votre.
pixel_trans
pixel_trans
[Ajouter votre commentaire]
Retour en haut
De la même catégorie