facebook

instagram

Du lundi au samedi : de 8h à 12h et de 14h à 18h
04 48 20 03 33
>
logo-Le Jardin d'Olympe

COUSSIN DE BELLE MERE ECHINOCACTUS

Reference - 851002250

ECHINOCACTUS

Note moyenne : 0 avis
En stock
J'ai vu ce produit moins cher ailleurs !
Description
En savoir plus
Notes et avis
Le fameux « coussin de belle-mère » ou Echinocactus est le cactus boule ayant le plus de succès depuis des années, tant il attire par sa forme régulière et élégante. Sa croissance est lente et sa durée de vie étonnante.
Arrosage : Faible
Composition du sol : sableux. Sol drainé
Couleur des fleurs : jaunes
Exposition : Soleil
Feuillage : Persistant
Hauteur à maturité :0,60à 1 mètre
Niveau de sol : Modéré
Origine : Mexique
Période de floraison : Juin à Septembre
Période de plantation : Mars à mai, septembre
pH du sol : Neutre
Résistance au froid : 5°C
Rusticité : Fragile,
Saison d'intérêt :
Type : Vivace
Utilisation en Jardin :
Utilisation pour la maison : salon, cuisine, véranda, serre chaude, serre tempérée
Zone Climatique : Océanique, méditerranéen
Retour en haut
Description
En savoir plus
Notes et avis
Il existe six espèces recensées parmi le genre Echinocactus, mais tout le monde a en tête le coussin de belle-mère (Echinocactus grusonii) quand on parle de ce cactus. En effet, c'est le plus vendu dans le monde et le plus connu, si bien que le nom de l'espèce s'efface en général devant celui du genre, même chez les amateurs avertis. Son aspect de grosse boule constituée de côtes bien symétriques surmontées d'aiguillons régulièrement répartis fait son succès. Pourtant, dans son milieu naturel, ce cactus peut aussi pousser plus en hauteur et s'allonger pour présenter une forme plus colonnaire. Mais en culture en pot, il reste en boule. Sa croissance est très lente, et sa floraison apparaît seulement quand la plante est âgée de plusieurs dizaines d'années, en général 30 ou 40 ans. Cette floraison est jaune et se montre au sommet de la boule. Dans les autres espèces, les fleurs peuvent aussi être rouges comme chez E. texensis, ou roses comme sur E. horithalonius. De façon générale, les cactus du genre Echinocactus (prononcer « ékinocactus ») poussent en boule quand ils sont jeunes et une bonne partie de leur vie. Certains restent de petite taille (20 cm) d'autres atteignent plus de 1,50 m de haut et de large dans leur habitat d'origine. En culture, ces différences s'estompent vu la lenteur de la croissance, mais E. grusonii peut tout de même grossir au fil des ans jusqu'à un diamètre respectable de 0,60 à 1 m. Ces cactus sont côtelés et chaque côte porte des aréoles, qui peuvent être très espacées comme chez Echinocactus texensis, ou très serrées comme sur E. grusonii. De chaque aréole sortent des aiguillons plus ou moins fins, de couleur jaune doré, brune ou blanche, et qui font tout l'intérêt esthétique de la plante. Tous offrent un aspect très graphique. Le genre Echinocactus est un classique des collections de cactées chez les amateurs. Ces collections prennent place dans la véranda, en intérieur dans une pièce très lumineuse et dont la température peut rester fraîche en hiver tout en étant hors gel. Ces cactées ne supportent pas les températures inférieures à 5 °C, et celle convenant au coussin de belle-mère (Echinocactus grusonii) correspond à un minimum de 10 °C en période de repos. Il n'est donc pas question de laisser ces cactées dehors à la saison froide sous nos climats. Par contre, on peut les sortir au jardin en été.Il existe six espèces recensées parmi le genre Echinocactus, mais tout le monde a en tête le coussin de belle-mère (Echinocactus grusonii) quand on parle de ce cactus. En effet, c'est le plus vendu dans le monde et le plus connu, si bien que le nom de l'espèce s'efface en général devant celui du genre, même chez les amateurs avertis. Son aspect de grosse boule constituée de côtes bien symétriques surmontées d'aiguillons régulièrement répartis fait son succès. Pourtant, dans son milieu naturel, ce cactus peut aussi pousser plus en hauteur et s'allonger pour présenter une forme plus colonnaire. Mais en culture en pot, il reste en boule. Sa croissance est très lente, et sa floraison apparaît seulement quand la plante est âgée de plusieurs dizaines d'années, en général 30 ou 40 ans. Cette floraison est jaune et se montre au sommet de la boule. Dans les autres espèces, les fleurs peuvent aussi être rouges comme chez E. texensis, ou roses comme sur E. horithalonius. De façon générale, les cactus du genre Echinocactus (prononcer « ékinocactus ») poussent en boule quand ils sont jeunes et une bonne partie de leur vie. Certains restent de petite taille (20 cm) d'autres atteignent plus de 1,50 m de haut et de large dans leur habitat d'origine. En culture, ces différences s'estompent vu la lenteur de la croissance, mais E. grusonii peut tout de même grossir au fil des ans jusqu'à un diamètre respectable de 0,60 à 1 m. Ces cactus sont côtelés et chaque côte porte des aréoles, qui peuvent être très espacées comme chez Echinocactus texensis, ou très serrées comme sur E. grusonii. De chaque aréole sortent des aiguillons plus ou moins fins, de couleur jaune doré, brune ou blanche, et qui font tout l'intérêt esthétique de la plante. Tous offrent un aspect très graphique. Le genre Echinocactus est un classique des collections de cactées chez les amateurs. Ces collections prennent place dans la véranda, en intérieur dans une pièce très lumineuse et dont la température peut rester fraîche en hiver tout en étant hors gel. Ces cactées ne supportent pas les températures inférieures à 5 °C, et celle convenant au coussin de belle-mère (Echinocactus grusonii) correspond à un minimum de 10 °C en période de repos. Il n'est donc pas question de laisser ces cactées dehors à la saison froide sous nos climats. Par contre, on peut les sortir au jardin en été.Il existe six espèces recensées parmi le genre Echinocactus, mais tout le monde a en tête le coussin de belle-mère (Echinocactus grusonii) quand on parle de ce cactus. En effet, c'est le plus vendu dans le monde et le plus connu, si bien que le nom de l'espèce s'efface en général devant celui du genre, même chez les amateurs avertis. Son aspect de grosse boule constituée de côtes bien symétriques surmontées d'aiguillons régulièrement répartis fait son succès. Pourtant, dans son milieu naturel, ce cactus peut aussi pousser plus en hauteur et s'allonger pour présenter une forme plus colonnaire. Mais en culture en pot, il reste en boule. Sa croissance est très lente, et sa floraison apparaît seulement quand la plante est âgée de plusieurs dizaines d'années, en général 30 ou 40 ans. Cette floraison est jaune et se montre au sommet de la boule. Dans les autres espèces, les fleurs peuvent aussi être rouges comme chez E. texensis, ou roses comme sur E. horithalonius. De façon générale, les cactus du genre Echinocactus (prononcer « ékinocactus ») poussent en boule quand ils sont jeunes et une bonne partie de leur vie. Certains restent de petite taille (20 cm) d'autres atteignent plus de 1,50 m de haut et de large dans leur habitat d'origine. En culture, ces différences s'estompent vu la lenteur de la croissance, mais E. grusonii peut tout de même grossir au fil des ans jusqu'à un diamètre respectable de 0,60 à 1 m. Ces cactus sont côtelés et chaque côte porte des aréoles, qui peuvent être très espacées comme chez Echinocactus texensis, ou très serrées comme sur E. grusonii. De chaque aréole sortent des aiguillons plus ou moins fins, de couleur jaune doré, brune ou blanche, et qui font tout l'intérêt esthétique de la plante. Tous offrent un aspect très graphique. Le genre Echinocactus est un classique des collections de cactées chez les amateurs. Ces collections prennent place dans la véranda, en intérieur dans une pièce très lumineuse et dont la température peut rester fraîche en hiver tout en étant hors gel. Ces cactées ne supportent pas les températures inférieures à 5 °C, et celle convenant au coussin de belle-mère (Echinocactus grusonii) correspond à un minimum de 10 °C en période de repos. Il n'est donc pas question de laisser ces cactées dehors à la saison froide sous nos climats. Par contre, on peut les sortir au jardin en été.Il existe six espèces recensées parmi le genre Echinocactus, mais tout le monde a en tête le coussin de belle-mère (Echinocactus grusonii) quand on parle de ce cactus. En effet, c'est le plus vendu dans le monde et le plus connu, si bien que le nom de l'espèce s'efface en général devant celui du genre, même chez les amateurs avertis. Son aspect de grosse boule constituée de côtes bien symétriques surmontées d'aiguillons régulièrement répartis fait son succès. Pourtant, dans son milieu naturel, ce cactus peut aussi pousser plus en hauteur et s'allonger pour présenter une forme plus colonnaire. Mais en culture en pot, il reste en boule. Sa croissance est très lente, et sa floraison apparaît seulement quand la plante est âgée de plusieurs dizaines d'années, en général 30 ou 40 ans. Cette floraison est jaune et se montre au sommet de la boule. Dans les autres espèces, les fleurs peuvent aussi être rouges comme chez E. texensis, ou roses comme sur E. horithalonius. De façon générale, les cactus du genre Echinocactus (prononcer « ékinocactus ») poussent en boule quand ils sont jeunes et une bonne partie de leur vie. Certains restent de petite taille (20 cm) d'autres atteignent plus de 1,50 m de haut et de large dans leur habitat d'origine. En culture, ces différences s'estompent vu la lenteur de la croissance, mais E. grusonii peut tout de même grossir au fil des ans jusqu'à un diamètre respectable de 0,60 à 1 m. Ces cactus sont côtelés et chaque côte porte des aréoles, qui peuvent être très espacées comme chez Echinocactus texensis, ou très serrées comme sur E. grusonii. De chaque aréole sortent des aiguillons plus ou moins fins, de couleur jaune doré, brune ou blanche, et qui font tout l'intérêt esthétique de la plante. Tous offrent un aspect très graphique. Le genre Echinocactus est un classique des collections de cactées chez les amateurs. Ces collections prennent place dans la véranda, en intérieur dans une pièce très lumineuse et dont la température peut rester fraîche en hiver tout en étant hors gel. Ces cactées ne supportent pas les températures inférieures à 5 °C, et celle convenant au coussin de belle-mère (Echinocactus grusonii) correspond à un minimum de 10 °C en période de repos. Il n'est donc pas question de laisser ces cactées dehors à la saison froide sous nos climats. Par contre, on peut les sortir au jardin en été.Il existe six espèces recensées parmi le genre Echinocactus, mais tout le monde a en tête le coussin de belle-mère (Echinocactus grusonii) quand on parle de ce cactus. En effet, c'est le plus vendu dans le monde et le plus connu, si bien que le nom de l'espèce s'efface en général devant celui du genre, même chez les amateurs avertis. Son aspect de grosse boule constituée de côtes bien symétriques surmontées d'aiguillons régulièrement répartis fait son succès. Pourtant, dans son milieu naturel, ce cactus peut aussi pousser plus en hauteur et s'allonger pour présenter une forme plus colonnaire. Mais en culture en pot, il reste en boule. Sa croissance est très lente, et sa floraison apparaît seulement quand la plante est âgée de plusieurs dizaines d'années, en général 30 ou 40 ans. Cette floraison est jaune et se montre au sommet de la boule. Dans les autres espèces, les fleurs peuvent aussi être rouges comme chez E. texensis, ou roses comme sur E. horithalonius. De façon générale, les cactus du genre Echinocactus (prononcer « ékinocactus ») poussent en boule quand ils sont jeunes et une bonne partie de leur vie. Certains restent de petite taille (20 cm) d'autres atteignent plus de 1,50 m de haut et de large dans leur habitat d'origine. En culture, ces différences s'estompent vu la lenteur de la croissance, mais E. grusonii peut tout de même grossir au fil des ans jusqu'à un diamètre respectable de 0,60 à 1 m. Ces cactus sont côtelés et chaque côte porte des aréoles, qui peuvent être très espacées comme chez Echinocactus texensis, ou très serrées comme sur E. grusonii. De chaque aréole sortent des aiguillons plus ou moins fins, de couleur jaune doré, brune ou blanche, et qui font tout l'intérêt esthétique de la plante. Tous offrent un aspect très graphique. Le genre Echinocactus est un classique des collections de cactées chez les amateurs. Ces collections prennent place dans la véranda, en intérieur dans une pièce très lumineuse et dont la température peut rester fraîche en hiver tout en étant hors gel. Ces cactées ne supportent pas les températures inférieures à 5 °C, et celle convenant au coussin de belle-mère (Echinocactus grusonii) correspond à un minimum de 10 °C en période de repos. Il n'est donc pas question de laisser ces cactées dehors à la saison froide sous nos climats. Par contre, on peut les sortir au jardin en été.Il existe six espèces recensées parmi le genre Echinocactus, mais tout le monde a en tête le coussin de belle-mère (Echinocactus grusonii) quand on parle de ce cactus. En effet, c'est le plus vendu dans le monde et le plus connu, si bien que le nom de l'espèce s'efface en général devant celui du genre, même chez les amateurs avertis. Son aspect de grosse boule constituée de côtes bien symétriques surmontées d'aiguillons régulièrement répartis fait son succès. Pourtant, dans son milieu naturel, ce cactus peut aussi pousser plus en hauteur et s'allonger pour présenter une forme plus colonnaire. Mais en culture en pot, il reste en boule. Sa croissance est très lente, et sa floraison apparaît seulement quand la plante est âgée de plusieurs dizaines d'années, en général 30 ou 40 ans. Cette floraison est jaune et se montre au sommet de la boule. Dans les autres espèces, les fleurs peuvent aussi être rouges comme chez E. texensis, ou roses comme sur E. horithalonius. De façon générale, les cactus du genre Echinocactus (prononcer « ékinocactus ») poussent en boule quand ils sont jeunes et une bonne partie de leur vie. Certains restent de petite taille (20 cm) d'autres atteignent plus de 1,50 m de haut et de large dans leur habitat d'origine. En culture, ces différences s'estompent vu la lenteur de la croissance, mais E. grusonii peut tout de même grossir au fil des ans jusqu'à un diamètre respectable de 0,60 à 1 m. Ces cactus sont côtelés et chaque côte porte des aréoles, qui peuvent être très espacées comme chez Echinocactus texensis, ou très serrées comme sur E. grusonii. De chaque aréole sortent des aiguillons plus ou moins fins, de couleur jaune doré, brune ou blanche, et qui font tout l'intérêt esthétique de la plante. Tous offrent un aspect très graphique. Le genre Echinocactus est un classique des collections de cactées chez les amateurs. Ces collections prennent place dans la véranda, en intérieur dans une pièce très lumineuse et dont la température peut rester fraîche en hiver tout en étant hors gel. Ces cactées ne supportent pas les températures inférieures à 5 °C, et celle convenant au coussin de belle-mère (Echinocactus grusonii) correspond à un minimum de 10 °C en période de repos. Il n'est donc pas question de laisser ces cactées dehors à la saison froide sous nos climats. Par contre, on peut les sortir au jardin en été.Il existe six espèces recensées parmi le genre Echinocactus, mais tout le monde a en tête le coussin de belle-mère (Echinocactus grusonii) quand on parle de ce cactus. En effet, c'est le plus vendu dans le monde et le plus connu, si bien que le nom de l'espèce s'efface en général devant celui du genre, même chez les amateurs avertis. Son aspect de grosse boule constituée de côtes bien symétriques surmontées d'aiguillons régulièrement répartis fait son succès. Pourtant, dans son milieu naturel, ce cactus peut aussi pousser plus en hauteur et s'allonger pour présenter une forme plus colonnaire. Mais en culture en pot, il reste en boule. Sa croissance est très lente, et sa floraison apparaît seulement quand la plante est âgée de plusieurs dizaines d'années, en général 30 ou 40 ans. Cette floraison est jaune et se montre au sommet de la boule. Dans les autres espèces, les fleurs peuvent aussi être rouges comme chez E. texensis, ou roses comme sur E. horithalonius. De façon générale, les cactus du genre Echinocactus (prononcer « ékinocactus ») poussent en boule quand ils sont jeunes et une bonne partie de leur vie. Certains restent de petite taille (20 cm) d'autres atteignent plus de 1,50 m de haut et de large dans leur habitat d'origine. En culture, ces différences s'estompent vu la lenteur de la croissance, mais E. grusonii peut tout de même grossir au fil des ans jusqu'à un diamètre respectable de 0,60 à 1 m. Ces cactus sont côtelés et chaque côte porte des aréoles, qui peuvent être très espacées comme chez Echinocactus texensis, ou très serrées comme sur E. grusonii. De chaque aréole sortent des aiguillons plus ou moins fins, de couleur jaune doré, brune ou blanche, et qui font tout l'intérêt esthétique de la plante. Tous offrent un aspect très graphique. Le genre Echinocactus est un classique des collections de cactées chez les amateurs. Ces collections prennent place dans la véranda, en intérieur dans une pièce très lumineuse et dont la température peut rester fraîche en hiver tout en étant hors gel. Ces cactées ne supportent pas les températures inférieures à 5 °C, et celle convenant au coussin de belle-mère (Echinocactus grusonii) correspond à un minimum de 10 °C en période de repos. Il n'est donc pas question de laisser ces cactées dehors à la saison froide sous nos climats. Par contre, on peut les sortir au jardin en été.Il existe six espèces recensées parmi le genre Echinocactus, mais tout le monde a en tête le coussin de belle-mère (Echinocactus grusonii) quand on parle de ce cactus. En effet, c'est le plus vendu dans le monde et le plus connu, si bien que le nom de l'espèce s'efface en général devant celui du genre, même chez les amateurs avertis. Son aspect de grosse boule constituée de côtes bien symétriques surmontées d'aiguillons régulièrement répartis fait son succès. Pourtant, dans son milieu naturel, ce cactus peut aussi pousser plus en hauteur et s'allonger pour présenter une forme plus colonnaire. Mais en culture en pot, il reste en boule. Sa croissance est très lente, et sa floraison apparaît seulement quand la plante est âgée de plusieurs dizaines d'années, en général 30 ou 40 ans. Cette floraison est jaune et se montre au sommet de la boule. Dans les autres espèces, les fleurs peuvent aussi être rouges comme chez E. texensis, ou roses comme sur E. horithalonius. De façon générale, les cactus du genre Echinocactus (prononcer « ékinocactus ») poussent en boule quand ils sont jeunes et une bonne partie de leur vie. Certains restent de petite taille (20 cm) d'autres atteignent plus de 1,50 m de haut et de large dans leur habitat d'origine. En culture, ces différences s'estompent vu la lenteur de la croissance, mais E. grusonii peut tout de même grossir au fil des ans jusqu'à un diamètre respectable de 0,60 à 1 m. Ces cactus sont côtelés et chaque côte porte des aréoles, qui peuvent être très espacées comme chez Echinocactus texensis, ou très serrées comme sur E. grusonii. De chaque aréole sortent des aiguillons plus ou moins fins, de couleur jaune doré, brune ou blanche, et qui font tout l'intérêt esthétique de la plante. Tous offrent un aspect très graphique. Le genre Echinocactus est un classique des collections de cactées chez les amateurs. Ces collections prennent place dans la véranda, en intérieur dans une pièce très lumineuse et dont la température peut rester fraîche en hiver tout en étant hors gel. Ces cactées ne supportent pas les températures inférieures à 5 °C, et celle convenant au coussin de belle-mère (Echinocactus grusonii) correspond à un minimum de 10 °C en période de repos. Il n'est donc pas question de laisser ces cactées dehors à la saison froide sous nos climats. Par contre, on peut les sortir au jardin en été.Il existe six espèces recensées parmi le genre Echinocactus, mais tout le monde a en tête le coussin de belle-mère (Echinocactus grusonii) quand on parle de ce cactus. En effet, c'est le plus vendu dans le monde et le plus connu, si bien que le nom de l'espèce s'efface en général devant celui du genre, même chez les amateurs avertis. Son aspect de grosse boule constituée de côtes bien symétriques surmontées d'aiguillons régulièrement répartis fait son succès. Pourtant, dans son milieu naturel, ce cactus peut aussi pousser plus en hauteur et s'allonger pour présenter une forme plus colonnaire. Mais en culture en pot, il reste en boule. Sa croissance est très lente, et sa floraison apparaît seulement quand la plante est âgée de plusieurs dizaines d'années, en général 30 ou 40 ans. Cette floraison est jaune et se montre au sommet de la boule. Dans les autres espèces, les fleurs peuvent aussi être rouges comme chez E. texensis, ou roses comme sur E. horithalonius. De façon générale, les cactus du genre Echinocactus (prononcer « ékinocactus ») poussent en boule quand ils sont jeunes et une bonne partie de leur vie. Certains restent de petite taille (20 cm) d'autres atteignent plus de 1,50 m de haut et de large dans leur habitat d'origine. En culture, ces différences s'estompent vu la lenteur de la croissance, mais E. grusonii peut tout de même grossir au fil des ans jusqu'à un diamètre respectable de 0,60 à 1 m. Ces cactus sont côtelés et chaque côte porte des aréoles, qui peuvent être très espacées comme chez Echinocactus texensis, ou très serrées comme sur E. grusonii. De chaque aréole sortent des aiguillons plus ou moins fins, de couleur jaune doré, brune ou blanche, et qui font tout l'intérêt esthétique de la plante. Tous offrent un aspect très graphique. Le genre Echinocactus est un classique des collections de cactées chez les amateurs. Ces collections prennent place dans la véranda, en intérieur dans une pièce très lumineuse et dont la température peut rester fraîche en hiver tout en étant hors gel. Ces cactées ne supportent pas les températures inférieures à 5 °C, et celle convenant au coussin de belle-mère (Echinocactus grusonii) correspond à un minimum de 10 °C en période de repos. Il n'est donc pas question de laisser ces cactées dehors à la saison froide sous nos climats. Par contre, on peut les sortir au jardin en été.Il existe six espèces recensées parmi le genre Echinocactus, mais tout le monde a en tête le coussin de belle-mère (Echinocactus grusonii) quand on parle de ce cactus. En effet, c'est le plus vendu dans le monde et le plus connu, si bien que le nom de l'espèce s'efface en général devant celui du genre, même chez les amateurs avertis. Son aspect de grosse boule constituée de côtes bien symétriques surmontées d'aiguillons régulièrement répartis fait son succès. Pourtant, dans son milieu naturel, ce cactus peut aussi pousser plus en hauteur et s'allonger pour présenter une forme plus colonnaire. Mais en culture en pot, il reste en boule. Sa croissance est très lente, et sa floraison apparaît seulement quand la plante est âgée de plusieurs dizaines d'années, en général 30 ou 40 ans. Cette floraison est jaune et se montre au sommet de la boule. Dans les autres espèces, les fleurs peuvent aussi être rouges comme chez E. texensis, ou roses comme sur E. horithalonius. De façon générale, les cactus du genre Echinocactus (prononcer « ékinocactus ») poussent en boule quand ils sont jeunes et une bonne partie de leur vie. Certains restent de petite taille (20 cm) d'autres atteignent plus de 1,50 m de haut et de large dans leur habitat d'origine. En culture, ces différences s'estompent vu la lenteur de la croissance, mais E. grusonii peut tout de même grossir au fil des ans jusqu'à un diamètre respectable de 0,60 à 1 m. Ces cactus sont côtelés et chaque côte porte des aréoles, qui peuvent être très espacées comme chez Echinocactus texensis, ou très serrées comme sur E. grusonii. De chaque aréole sortent des aiguillons plus ou moins fins, de couleur jaune doré, brune ou blanche, et qui font tout l'intérêt esthétique de la plante. Tous offrent un aspect très graphique. Le genre Echinocactus est un classique des collections de cactées chez les amateurs. Ces collections prennent place dans la véranda, en intérieur dans une pièce très lumineuse et dont la température peut rester fraîche en hiver tout en étant hors gel. Ces cactées ne supportent pas les températures inférieures à 5 °C, et celle convenant au coussin de belle-mère (Echinocactus grusonii) correspond à un minimum de 10 °C en période de repos. Il n'est donc pas question de laisser ces cactées dehors à la saison froide sous nos climats. Par contre, on peut les sortir au jardin en été.Il existe six espèces recensées parmi le genre Echinocactus, mais tout le monde a en tête le coussin de belle-mère (Echinocactus grusonii) quand on parle de ce cactus. En effet, c'est le plus vendu dans le monde et le plus connu, si bien que le nom de l'espèce s'efface en général devant celui du genre, même chez les amateurs avertis. Son aspect de grosse boule constituée de côtes bien symétriques surmontées d'aiguillons régulièrement répartis fait son succès. Pourtant, dans son milieu naturel, ce cactus peut aussi pousser plus en hauteur et s'allonger pour présenter une forme plus colonnaire. Mais en culture en pot, il reste en boule. Sa croissance est très lente, et sa floraison apparaît seulement quand la plante est âgée de plusieurs dizaines d'années, en général 30 ou 40 ans. Cette floraison est jaune et se montre au sommet de la boule. Dans les autres espèces, les fleurs peuvent aussi être rouges comme chez E. texensis, ou roses comme sur E. horithalonius. De façon générale, les cactus du genre Echinocactus (prononcer « ékinocactus ») poussent en boule quand ils sont jeunes et une bonne partie de leur vie. Certains restent de petite taille (20 cm) d'autres atteignent plus de 1,50 m de haut et de large dans leur habitat d'origine. En culture, ces différences s'estompent vu la lenteur de la croissance, mais E. grusonii peut tout de même grossir au fil des ans jusqu'à un diamètre respectable de 0,60 à 1 m. Ces cactus sont côtelés et chaque côte porte des aréoles, qui peuvent être très espacées comme chez Echinocactus texensis, ou très serrées comme sur E. grusonii. De chaque aréole sortent des aiguillons plus ou moins fins, de couleur jaune doré, brune ou blanche, et qui font tout l'intérêt esthétique de la plante. Tous offrent un aspect très graphique. Le genre Echinocactus est un classique des collections de cactées chez les amateurs. Ces collections prennent place dans la véranda, en intérieur dans une pièce très lumineuse et dont la température peut rester fraîche en hiver tout en étant hors gel. Ces cactées ne supportent pas les températures inférieures à 5 °C, et celle convenant au coussin de belle-mère (Echinocactus grusonii) correspond à un minimum de 10 °C en période de repos. Il n'est donc pas question de laisser ces cactées dehors à la saison froide sous nos climats. Par contre, on peut les sortir au jardin en été.Il existe six espèces recensées parmi le genre Echinocactus, mais tout le monde a en tête le coussin de belle-mère (Echinocactus grusonii) quand on parle de ce cactus. En effet, c'est le plus vendu dans le monde et le plus connu, si bien que le nom de l'espèce s'efface en général devant celui du genre, même chez les amateurs avertis. Son aspect de grosse boule constituée de côtes bien symétriques surmontées d'aiguillons régulièrement répartis fait son succès. Pourtant, dans son milieu naturel, ce cactus peut aussi pousser plus en hauteur et s'allonger pour présenter une forme plus colonnaire. Mais en culture en pot, il reste en boule. Sa croissance est très lente, et sa floraison apparaît seulement quand la plante est âgée de plusieurs dizaines d'années, en général 30 ou 40 ans. Cette floraison est jaune et se montre au sommet de la boule. Dans les autres espèces, les fleurs peuvent aussi être rouges comme chez E. texensis, ou roses comme sur E. horithalonius. De façon générale, les cactus du genre Echinocactus (prononcer « ékinocactus ») poussent en boule quand ils sont jeunes et une bonne partie de leur vie. Certains restent de petite taille (20 cm) d'autres atteignent plus de 1,50 m de haut et de large dans leur habitat d'origine. En culture, ces différences s'estompent vu la lenteur de la croissance, mais E. grusonii peut tout de même grossir au fil des ans jusqu'à un diamètre respectable de 0,60 à 1 m. Ces cactus sont côtelés et chaque côte porte des aréoles, qui peuvent être très espacées comme chez Echinocactus texensis, ou très serrées comme sur E. grusonii. De chaque aréole sortent des aiguillons plus ou moins fins, de couleur jaune doré, brune ou blanche, et qui font tout l'intérêt esthétique de la plante. Tous offrent un aspect très graphique. Le genre Echinocactus est un classique des collections de cactées chez les amateurs. Ces collections prennent place dans la véranda, en intérieur dans une pièce très lumineuse et dont la température peut rester fraîche en hiver tout en étant hors gel. Ces cactées ne supportent pas les températures inférieures à 5 °C, et celle convenant au coussin de belle-mère (Echinocactus grusonii) correspond à un minimum de 10 °C en période de repos. Il n'est donc pas question de laisser ces cactées dehors à la saison froide sous nos climats. Par contre, on peut les sortir au jardin en été.Il existe six espèces recensées parmi le genre Echinocactus, mais tout le monde a en tête le coussin de belle-mère (Echinocactus grusonii) quand on parle de ce cactus. En effet, c'est le plus vendu dans le monde et le plus connu, si bien que le nom de l'espèce s'efface en général devant celui du genre, même chez les amateurs avertis. Son aspect de grosse boule constituée de côtes bien symétriques surmontées d'aiguillons régulièrement répartis fait son succès. Pourtant, dans son milieu naturel, ce cactus peut aussi pousser plus en hauteur et s'allonger pour présenter une forme plus colonnaire. Mais en culture en pot, il reste en boule. Sa croissance est très lente, et sa floraison apparaît seulement quand la plante est âgée de plusieurs dizaines d'années, en général 30 ou 40 ans. Cette floraison est jaune et se montre au sommet de la boule. Dans les autres espèces, les fleurs peuvent aussi être rouges comme chez E. texensis, ou roses comme sur E. horithalonius. De façon générale, les cactus du genre Echinocactus (prononcer « ékinocactus ») poussent en boule quand ils sont jeunes et une bonne partie de leur vie. Certains restent de petite taille (20 cm) d'autres atteignent plus de 1,50 m de haut et de large dans leur habitat d'origine. En culture, ces différences s'estompent vu la lenteur de la croissance, mais E. grusonii peut tout de même grossir au fil des ans jusqu'à un diamètre respectable de 0,60 à 1 m. Ces cactus sont côtelés et chaque côte porte des aréoles, qui peuvent être très espacées comme chez Echinocactus texensis, ou très serrées comme sur E. grusonii. De chaque aréole sortent des aiguillons plus ou moins fins, de couleur jaune doré, brune ou blanche, et qui font tout l'intérêt esthétique de la plante. Tous offrent un aspect très graphique. Le genre Echinocactus est un classique des collections de cactées chez les amateurs. Ces collections prennent place dans la véranda, en intérieur dans une pièce très lumineuse et dont la température peut rester fraîche en hiver tout en étant hors gel. Ces cactées ne supportent pas les températures inférieures à 5 °C, et celle convenant au coussin de belle-mère (Echinocactus grusonii) correspond à un minimum de 10 °C en période de repos. Il n'est donc pas question de laisser ces cactées dehors à la saison froide sous nos climats. Par contre, on peut les sortir au jardin en été.Il existe six espèces recensées parmi le genre Echinocactus, mais tout le monde a en tête le coussin de belle-mère (Echinocactus grusonii) quand on parle de ce cactus. En effet, c'est le plus vendu dans le monde et le plus connu, si bien que le nom de l'espèce s'efface en général devant celui du genre, même chez les amateurs avertis. Son aspect de grosse boule constituée de côtes bien symétriques surmontées d'aiguillons régulièrement répartis fait son succès. Pourtant, dans son milieu naturel, ce cactus peut aussi pousser plus en hauteur et s'allonger pour présenter une forme plus colonnaire. Mais en culture en pot, il reste en boule. Sa croissance est très lente, et sa floraison apparaît seulement quand la plante est âgée de plusieurs dizaines d'années, en général 30 ou 40 ans. Cette floraison est jaune et se montre au sommet de la boule. Dans les autres espèces, les fleurs peuvent aussi être rouges comme chez E. texensis, ou roses comme sur E. horithalonius. De façon générale, les cactus du genre Echinocactus (prononcer « ékinocactus ») poussent en boule quand ils sont jeunes et une bonne partie de leur vie. Certains restent de petite taille (20 cm) d'autres atteignent plus de 1,50 m de haut et de large dans leur habitat d'origine. En culture, ces différences s'estompent vu la lenteur de la croissance, mais E. grusonii peut tout de même grossir au fil des ans jusqu'à un diamètre respectable de 0,60 à 1 m. Ces cactus sont côtelés et chaque côte porte des aréoles, qui peuvent être très espacées comme chez Echinocactus texensis, ou très serrées comme sur E. grusonii. De chaque aréole sortent des aiguillons plus ou moins fins, de couleur jaune doré, brune ou blanche, et qui font tout l'intérêt esthétique de la plante. Tous offrent un aspect très graphique. Le genre Echinocactus est un classique des collections de cactées chez les amateurs. Ces collections prennent place dans la véranda, en intérieur dans une pièce très lumineuse et dont la températu
Retour en haut
Description
En savoir plus
Notes et avis

Avis des internautes sur COUSSIN DE BELLE MERE ECHINOCACTUS (0 avis)

pixel_trans
Il n'y a actuellement aucun avis pour cet article, soyez le premier à donner le votre.
pixel_trans
pixel_trans
[Ajouter votre commentaire]
Retour en haut
De la même catégorie