facebook

instagram

Du lundi au samedi : de 8h à 12h et de 14h à 18h
04 48 20 03 33
>
logo-Le Jardin d'Olympe

CORDYLINE INDIVISA

Reference - 851002187

CORDYLINE INDIVISA

Note moyenne : 0 avis
En stock
J'ai vu ce produit moins cher ailleurs !
Description
En savoir plus
Notes et avis
La Cordyline indivisa est une plante de bonne envergure au feuillage décoratif et persistant. Ce feuillage vert  à vert clair, se compose de grandes palmes  entières insérées en rond sur une tige dressée.
Arrosage : Moyen
Composition du sol : humus. Sol drainé
Couleur des fleurs : blanches
Exposition : Soleil
Feuillage : Persistant
Hauteur à maturité :6 m
Niveau de sol : Modéré
Origine : Asie du sud ouest, Océanie
Période de floraison : Juillet à Août
Période de plantation : mai à septembre
pH du sol : Neutre
Résistance au froid : -5°C
Rusticité : Fragile,
Saison d'intérêt :
Type : Vivace
Utilisation en Jardin : entrée, salon, cuisine, chambre, véranda, serre chaude, serre tempérée
Utilisation pour la maison : balcon terrasse, plante isolée
Zone Climatique : Océanique, méditerranéen
Retour en haut
Description
En savoir plus
Notes et avis
La tige, ou le stipe, est un faux tronc. Il est l’accumulation des feuilles qui, en tombant, laissent leur bases (ou gaines) imbriquées les une dans les autres. Ces plantes contrairement à nos arbustes locaux ne croissent pas en largeur et ne se divisent pas en branches. Du fait de cette particularité, la croissance de la Cordyline indivisa est assez lente. Elle est donc facile à cultiver en pot pendant de nombreuse années, d’autant qu’elle jouit d’une durée de vie assez longue et que limitée en terme d'espace, elle ne dépassera pas les 2m. Les Cordylines, aussi appelé Dracaena, sont originaire d’Asie du Sud-Ouest et d’Océanie, elles ne sont pas très rustiques. En dehors de la région méditerranéenne, il est préférable de la cultiver à la manière des plantes d’orangerie. C'est-à-dire qu’elle se plaira dans un pot que l’on rentrera en hiver en serres froide ou dans une véranda non chauffée. La floraison est rare, surtout en pot, elle correspond à de longues grappes de fleurs blanc-crème qui évoluent en fruits décoratifs bleuâtres.La tige, ou le stipe, est un faux tronc. Il est l’accumulation des feuilles qui, en tombant, laissent leur bases (ou gaines) imbriquées les une dans les autres. Ces plantes contrairement à nos arbustes locaux ne croissent pas en largeur et ne se divisent pas en branches. Du fait de cette particularité, la croissance de la Cordyline indivisa est assez lente. Elle est donc facile à cultiver en pot pendant de nombreuse années, d’autant qu’elle jouit d’une durée de vie assez longue et que limitée en terme d'espace, elle ne dépassera pas les 2m. Les Cordylines, aussi appelé Dracaena, sont originaire d’Asie du Sud-Ouest et d’Océanie, elles ne sont pas très rustiques. En dehors de la région méditerranéenne, il est préférable de la cultiver à la manière des plantes d’orangerie. C'est-à-dire qu’elle se plaira dans un pot que l’on rentrera en hiver en serres froide ou dans une véranda non chauffée. La floraison est rare, surtout en pot, elle correspond à de longues grappes de fleurs blanc-crème qui évoluent en fruits décoratifs bleuâtres.La tige, ou le stipe, est un faux tronc. Il est l’accumulation des feuilles qui, en tombant, laissent leur bases (ou gaines) imbriquées les une dans les autres. Ces plantes contrairement à nos arbustes locaux ne croissent pas en largeur et ne se divisent pas en branches. Du fait de cette particularité, la croissance de la Cordyline indivisa est assez lente. Elle est donc facile à cultiver en pot pendant de nombreuse années, d’autant qu’elle jouit d’une durée de vie assez longue et que limitée en terme d'espace, elle ne dépassera pas les 2m. Les Cordylines, aussi appelé Dracaena, sont originaire d’Asie du Sud-Ouest et d’Océanie, elles ne sont pas très rustiques. En dehors de la région méditerranéenne, il est préférable de la cultiver à la manière des plantes d’orangerie. C'est-à-dire qu’elle se plaira dans un pot que l’on rentrera en hiver en serres froide ou dans une véranda non chauffée. La floraison est rare, surtout en pot, elle correspond à de longues grappes de fleurs blanc-crème qui évoluent en fruits décoratifs bleuâtres.La tige, ou le stipe, est un faux tronc. Il est l’accumulation des feuilles qui, en tombant, laissent leur bases (ou gaines) imbriquées les une dans les autres. Ces plantes contrairement à nos arbustes locaux ne croissent pas en largeur et ne se divisent pas en branches. Du fait de cette particularité, la croissance de la Cordyline indivisa est assez lente. Elle est donc facile à cultiver en pot pendant de nombreuse années, d’autant qu’elle jouit d’une durée de vie assez longue et que limitée en terme d'espace, elle ne dépassera pas les 2m. Les Cordylines, aussi appelé Dracaena, sont originaire d’Asie du Sud-Ouest et d’Océanie, elles ne sont pas très rustiques. En dehors de la région méditerranéenne, il est préférable de la cultiver à la manière des plantes d’orangerie. C'est-à-dire qu’elle se plaira dans un pot que l’on rentrera en hiver en serres froide ou dans une véranda non chauffée. La floraison est rare, surtout en pot, elle correspond à de longues grappes de fleurs blanc-crème qui évoluent en fruits décoratifs bleuâtres.La tige, ou le stipe, est un faux tronc. Il est l’accumulation des feuilles qui, en tombant, laissent leur bases (ou gaines) imbriquées les une dans les autres. Ces plantes contrairement à nos arbustes locaux ne croissent pas en largeur et ne se divisent pas en branches. Du fait de cette particularité, la croissance de la Cordyline indivisa est assez lente. Elle est donc facile à cultiver en pot pendant de nombreuse années, d’autant qu’elle jouit d’une durée de vie assez longue et que limitée en terme d'espace, elle ne dépassera pas les 2m. Les Cordylines, aussi appelé Dracaena, sont originaire d’Asie du Sud-Ouest et d’Océanie, elles ne sont pas très rustiques. En dehors de la région méditerranéenne, il est préférable de la cultiver à la manière des plantes d’orangerie. C'est-à-dire qu’elle se plaira dans un pot que l’on rentrera en hiver en serres froide ou dans une véranda non chauffée. La floraison est rare, surtout en pot, elle correspond à de longues grappes de fleurs blanc-crème qui évoluent en fruits décoratifs bleuâtres.La tige, ou le stipe, est un faux tronc. Il est l’accumulation des feuilles qui, en tombant, laissent leur bases (ou gaines) imbriquées les une dans les autres. Ces plantes contrairement à nos arbustes locaux ne croissent pas en largeur et ne se divisent pas en branches. Du fait de cette particularité, la croissance de la Cordyline indivisa est assez lente. Elle est donc facile à cultiver en pot pendant de nombreuse années, d’autant qu’elle jouit d’une durée de vie assez longue et que limitée en terme d'espace, elle ne dépassera pas les 2m. Les Cordylines, aussi appelé Dracaena, sont originaire d’Asie du Sud-Ouest et d’Océanie, elles ne sont pas très rustiques. En dehors de la région méditerranéenne, il est préférable de la cultiver à la manière des plantes d’orangerie. C'est-à-dire qu’elle se plaira dans un pot que l’on rentrera en hiver en serres froide ou dans une véranda non chauffée. La floraison est rare, surtout en pot, elle correspond à de longues grappes de fleurs blanc-crème qui évoluent en fruits décoratifs bleuâtres.La tige, ou le stipe, est un faux tronc. Il est l’accumulation des feuilles qui, en tombant, laissent leur bases (ou gaines) imbriquées les une dans les autres. Ces plantes contrairement à nos arbustes locaux ne croissent pas en largeur et ne se divisent pas en branches. Du fait de cette particularité, la croissance de la Cordyline indivisa est assez lente. Elle est donc facile à cultiver en pot pendant de nombreuse années, d’autant qu’elle jouit d’une durée de vie assez longue et que limitée en terme d'espace, elle ne dépassera pas les 2m. Les Cordylines, aussi appelé Dracaena, sont originaire d’Asie du Sud-Ouest et d’Océanie, elles ne sont pas très rustiques. En dehors de la région méditerranéenne, il est préférable de la cultiver à la manière des plantes d’orangerie. C'est-à-dire qu’elle se plaira dans un pot que l’on rentrera en hiver en serres froide ou dans une véranda non chauffée. La floraison est rare, surtout en pot, elle correspond à de longues grappes de fleurs blanc-crème qui évoluent en fruits décoratifs bleuâtres.La tige, ou le stipe, est un faux tronc. Il est l’accumulation des feuilles qui, en tombant, laissent leur bases (ou gaines) imbriquées les une dans les autres. Ces plantes contrairement à nos arbustes locaux ne croissent pas en largeur et ne se divisent pas en branches. Du fait de cette particularité, la croissance de la Cordyline indivisa est assez lente. Elle est donc facile à cultiver en pot pendant de nombreuse années, d’autant qu’elle jouit d’une durée de vie assez longue et que limitée en terme d'espace, elle ne dépassera pas les 2m. Les Cordylines, aussi appelé Dracaena, sont originaire d’Asie du Sud-Ouest et d’Océanie, elles ne sont pas très rustiques. En dehors de la région méditerranéenne, il est préférable de la cultiver à la manière des plantes d’orangerie. C'est-à-dire qu’elle se plaira dans un pot que l’on rentrera en hiver en serres froide ou dans une véranda non chauffée. La floraison est rare, surtout en pot, elle correspond à de longues grappes de fleurs blanc-crème qui évoluent en fruits décoratifs bleuâtres.La tige, ou le stipe, est un faux tronc. Il est l’accumulation des feuilles qui, en tombant, laissent leur bases (ou gaines) imbriquées les une dans les autres. Ces plantes contrairement à nos arbustes locaux ne croissent pas en largeur et ne se divisent pas en branches. Du fait de cette particularité, la croissance de la Cordyline indivisa est assez lente. Elle est donc facile à cultiver en pot pendant de nombreuse années, d’autant qu’elle jouit d’une durée de vie assez longue et que limitée en terme d'espace, elle ne dépassera pas les 2m. Les Cordylines, aussi appelé Dracaena, sont originaire d’Asie du Sud-Ouest et d’Océanie, elles ne sont pas très rustiques. En dehors de la région méditerranéenne, il est préférable de la cultiver à la manière des plantes d’orangerie. C'est-à-dire qu’elle se plaira dans un pot que l’on rentrera en hiver en serres froide ou dans une véranda non chauffée. La floraison est rare, surtout en pot, elle correspond à de longues grappes de fleurs blanc-crème qui évoluent en fruits décoratifs bleuâtres.La tige, ou le stipe, est un faux tronc. Il est l’accumulation des feuilles qui, en tombant, laissent leur bases (ou gaines) imbriquées les une dans les autres. Ces plantes contrairement à nos arbustes locaux ne croissent pas en largeur et ne se divisent pas en branches. Du fait de cette particularité, la croissance de la Cordyline indivisa est assez lente. Elle est donc facile à cultiver en pot pendant de nombreuse années, d’autant qu’elle jouit d’une durée de vie assez longue et que limitée en terme d'espace, elle ne dépassera pas les 2m. Les Cordylines, aussi appelé Dracaena, sont originaire d’Asie du Sud-Ouest et d’Océanie, elles ne sont pas très rustiques. En dehors de la région méditerranéenne, il est préférable de la cultiver à la manière des plantes d’orangerie. C'est-à-dire qu’elle se plaira dans un pot que l’on rentrera en hiver en serres froide ou dans une véranda non chauffée. La floraison est rare, surtout en pot, elle correspond à de longues grappes de fleurs blanc-crème qui évoluent en fruits décoratifs bleuâtres.La tige, ou le stipe, est un faux tronc. Il est l’accumulation des feuilles qui, en tombant, laissent leur bases (ou gaines) imbriquées les une dans les autres. Ces plantes contrairement à nos arbustes locaux ne croissent pas en largeur et ne se divisent pas en branches. Du fait de cette particularité, la croissance de la Cordyline indivisa est assez lente. Elle est donc facile à cultiver en pot pendant de nombreuse années, d’autant qu’elle jouit d’une durée de vie assez longue et que limitée en terme d'espace, elle ne dépassera pas les 2m. Les Cordylines, aussi appelé Dracaena, sont originaire d’Asie du Sud-Ouest et d’Océanie, elles ne sont pas très rustiques. En dehors de la région méditerranéenne, il est préférable de la cultiver à la manière des plantes d’orangerie. C'est-à-dire qu’elle se plaira dans un pot que l’on rentrera en hiver en serres froide ou dans une véranda non chauffée. La floraison est rare, surtout en pot, elle correspond à de longues grappes de fleurs blanc-crème qui évoluent en fruits décoratifs bleuâtres.La tige, ou le stipe, est un faux tronc. Il est l’accumulation des feuilles qui, en tombant, laissent leur bases (ou gaines) imbriquées les une dans les autres. Ces plantes contrairement à nos arbustes locaux ne croissent pas en largeur et ne se divisent pas en branches. Du fait de cette particularité, la croissance de la Cordyline indivisa est assez lente. Elle est donc facile à cultiver en pot pendant de nombreuse années, d’autant qu’elle jouit d’une durée de vie assez longue et que limitée en terme d'espace, elle ne dépassera pas les 2m. Les Cordylines, aussi appelé Dracaena, sont originaire d’Asie du Sud-Ouest et d’Océanie, elles ne sont pas très rustiques. En dehors de la région méditerranéenne, il est préférable de la cultiver à la manière des plantes d’orangerie. C'est-à-dire qu’elle se plaira dans un pot que l’on rentrera en hiver en serres froide ou dans une véranda non chauffée. La floraison est rare, surtout en pot, elle correspond à de longues grappes de fleurs blanc-crème qui évoluent en fruits décoratifs bleuâtres.La tige, ou le stipe, est un faux tronc. Il est l’accumulation des feuilles qui, en tombant, laissent leur bases (ou gaines) imbriquées les une dans les autres. Ces plantes contrairement à nos arbustes locaux ne croissent pas en largeur et ne se divisent pas en branches. Du fait de cette particularité, la croissance de la Cordyline indivisa est assez lente. Elle est donc facile à cultiver en pot pendant de nombreuse années, d’autant qu’elle jouit d’une durée de vie assez longue et que limitée en terme d'espace, elle ne dépassera pas les 2m. Les Cordylines, aussi appelé Dracaena, sont originaire d’Asie du Sud-Ouest et d’Océanie, elles ne sont pas très rustiques. En dehors de la région méditerranéenne, il est préférable de la cultiver à la manière des plantes d’orangerie. C'est-à-dire qu’elle se plaira dans un pot que l’on rentrera en hiver en serres froide ou dans une véranda non chauffée. La floraison est rare, surtout en pot, elle correspond à de longues grappes de fleurs blanc-crème qui évoluent en fruits décoratifs bleuâtres.La tige, ou le stipe, est un faux tronc. Il est l’accumulation des feuilles qui, en tombant, laissent leur bases (ou gaines) imbriquées les une dans les autres. Ces plantes contrairement à nos arbustes locaux ne croissent pas en largeur et ne se divisent pas en branches. Du fait de cette particularité, la croissance de la Cordyline indivisa est assez lente. Elle est donc facile à cultiver en pot pendant de nombreuse années, d’autant qu’elle jouit d’une durée de vie assez longue et que limitée en terme d'espace, elle ne dépassera pas les 2m. Les Cordylines, aussi appelé Dracaena, sont originaire d’Asie du Sud-Ouest et d’Océanie, elles ne sont pas très rustiques. En dehors de la région méditerranéenne, il est préférable de la cultiver à la manière des plantes d’orangerie. C'est-à-dire qu’elle se plaira dans un pot que l’on rentrera en hiver en serres froide ou dans une véranda non chauffée. La floraison est rare, surtout en pot, elle correspond à de longues grappes de fleurs blanc-crème qui évoluent en fruits décoratifs bleuâtres.La tige, ou le stipe, est un faux tronc. Il est l’accumulation des feuilles qui, en tombant, laissent leur bases (ou gaines) imbriquées les une dans les autres. Ces plantes contrairement à nos arbustes locaux ne croissent pas en largeur et ne se divisent pas en branches. Du fait de cette particularité, la croissance de la Cordyline indivisa est assez lente. Elle est donc facile à cultiver en pot pendant de nombreuse années, d’autant qu’elle jouit d’une durée de vie assez longue et que limitée en terme d'espace, elle ne dépassera pas les 2m. Les Cordylines, aussi appelé Dracaena, sont originaire d’Asie du Sud-Ouest et d’Océanie, elles ne sont pas très rustiques. En dehors de la région méditerranéenne, il est préférable de la cultiver à la manière des plantes d’orangerie. C'est-à-dire qu’elle se plaira dans un pot que l’on rentrera en hiver en serres froide ou dans une véranda non chauffée. La floraison est rare, surtout en pot, elle correspond à de longues grappes de fleurs blanc-crème qui évoluent en fruits décoratifs bleuâtres.La tige, ou le stipe, est un faux tronc. Il est l’accumulation des feuilles qui, en tombant, laissent leur bases (ou gaines) imbriquées les une dans les autres. Ces plantes contrairement à nos arbustes locaux ne croissent pas en largeur et ne se divisent pas en branches. Du fait de cette particularité, la croissance de la Cordyline indivisa est assez lente. Elle est donc facile à cultiver en pot pendant de nombreuse années, d’autant qu’elle jouit d’une durée de vie assez longue et que limitée en terme d'espace, elle ne dépassera pas les 2m. Les Cordylines, aussi appelé Dracaena, sont originaire d’Asie du Sud-Ouest et d’Océanie, elles ne sont pas très rustiques. En dehors de la région méditerranéenne, il est préférable de la cultiver à la manière des plantes d’orangerie. C'est-à-dire qu’elle se plaira dans un pot que l’on rentrera en hiver en serres froide ou dans une véranda non chauffée. La floraison est rare, surtout en pot, elle correspond à de longues grappes de fleurs blanc-crème qui évoluent en fruits décoratifs bleuâtres.La tige, ou le stipe, est un faux tronc. Il est l’accumulation des feuilles qui, en tombant, laissent leur bases (ou gaines) imbriquées les une dans les autres. Ces plantes contrairement à nos arbustes locaux ne croissent pas en largeur et ne se divisent pas en branches. Du fait de cette particularité, la croissance de la Cordyline indivisa est assez lente. Elle est donc facile à cultiver en pot pendant de nombreuse années, d’autant qu’elle jouit d’une durée de vie assez longue et que limitée en terme d'espace, elle ne dépassera pas les 2m. Les Cordylines, aussi appelé Dracaena, sont originaire d’Asie du Sud-Ouest et d’Océanie, elles ne sont pas très rustiques. En dehors de la région méditerranéenne, il est préférable de la cultiver à la manière des plantes d’orangerie. C'est-à-dire qu’elle se plaira dans un pot que l’on rentrera en hiver en serres froide ou dans une véranda non chauffée. La floraison est rare, surtout en pot, elle correspond à de longues grappes de fleurs blanc-crème qui évoluent en fruits décoratifs bleuâtres.La tige, ou le stipe, est un faux tronc. Il est l’accumulation des feuilles qui, en tombant, laissent leur bases (ou gaines) imbriquées les une dans les autres. Ces plantes contrairement à nos arbustes locaux ne croissent pas en largeur et ne se divisent pas en branches. Du fait de cette particularité, la croissance de la Cordyline indivisa est assez lente. Elle est donc facile à cultiver en pot pendant de nombreuse années, d’autant qu’elle jouit d’une durée de vie assez longue et que limitée en terme d'espace, elle ne dépassera pas les 2m. Les Cordylines, aussi appelé Dracaena, sont originaire d’Asie du Sud-Ouest et d’Océanie, elles ne sont pas très rustiques. En dehors de la région méditerranéenne, il est préférable de la cultiver à la manière des plantes d’orangerie. C'est-à-dire qu’elle se plaira dans un pot que l’on rentrera en hiver en serres froide ou dans une véranda non chauffée. La floraison est rare, surtout en pot, elle correspond à de longues grappes de fleurs blanc-crème qui évoluent en fruits décoratifs bleuâtres.La tige, ou le stipe, est un faux tronc. Il est l’accumulation des feuilles qui, en tombant, laissent leur bases (ou gaines) imbriquées les une dans les autres. Ces plantes contrairement à nos arbustes locaux ne croissent pas en largeur et ne se divisent pas en branches. Du fait de cette particularité, la croissance de la Cordyline indivisa est assez lente. Elle est donc facile à cultiver en pot pendant de nombreuse années, d’autant qu’elle jouit d’une durée de vie assez longue et que limitée en terme d'espace, elle ne dépassera pas les 2m. Les Cordylines, aussi appelé Dracaena, sont originaire d’Asie du Sud-Ouest et d’Océanie, elles ne sont pas très rustiques. En dehors de la région méditerranéenne, il est préférable de la cultiver à la manière des plantes d’orangerie. C'est-à-dire qu’elle se plaira dans un pot que l’on rentrera en hiver en serres froide ou dans une véranda non chauffée. La floraison est rare, surtout en pot, elle correspond à de longues grappes de fleurs blanc-crème qui évoluent en fruits décoratifs bleuâtres.
Retour en haut
Description
En savoir plus
Notes et avis

Avis des internautes sur CORDYLINE INDIVISA (0 avis)

pixel_trans
Il n'y a actuellement aucun avis pour cet article, soyez le premier à donner le votre.
pixel_trans
pixel_trans
[Ajouter votre commentaire]
Retour en haut
De la même catégorie