facebook

instagram

Du lundi au samedi : de 8h à 12h et de 14h à 18h
04 48 20 03 33
>
logo-Le Jardin d'Olympe

CITRONNIER ICHANG PAPEDA « YUZU »

Reference - 851002178

CITRUS ICHANGENSIS CITRUS RETICULA "YUZU"

Note moyenne : 0 avis
En stock
J'ai vu ce produit moins cher ailleurs !
Description
En savoir plus
Notes et avis
L'ichang papeda (Citrus ichangensis) est assez rustique, avec toutes les caractéristiques des citronniers, tant pour le feuillage persistant que la senteur des fleurs. L'ichang papeda est surtout cultivé comme plante ornementale.
Arrosage : Important
Composition du sol : sableux, humifère. Sol drainé, humide, frais
Couleur des fleurs : blanches
Exposition : Soleil
Feuillage : Persistant
Hauteur à maturité :2 à 5 mètres
Niveau de sol : Facile
Origine : Chine
Période de floraison : Mars à avril
Période de plantation : Mars à avril
pH du sol : Neutre, acide
Résistance au froid : -15°C
Rusticité : Rustique
Saison d'intérêt :
Type : Vivace
Utilisation en Jardin : verger, plantation isolée
Utilisation pour la maison :
Zone Climatique : Océanique, semi océanique, continental, montagnard, méditerranéen
Retour en haut
Description
En savoir plus
Notes et avis
Citrus ichangensis est originaire de Chine, du Hubei, Sichuan au Yunnan, dans le sud-ouest et centre-ouest de la Chine. L'ichang papeda s'acclimate plutôt bien au sud de l'Europe. C'est peut-être la seule espèce de « vrai » Citrus qui peut être fiable et cultivée en extérieur dans les zones tempérées de l'Europe. L'ichang papeda, de la famille des Rutacées, est un arbuste de 3 à 4 m (4,50 m parfois), très résistant à la sécheresse. Ses feuilles sont en forme d'œuf. Les pétioles des feuilles sont très longs, parfois aussi longs que la feuille elle-même, et sont larges. Les fleurs de ce citronnier sont de petite taille par rapport aux autres agrumes et ses jeunes pousses sont couvertes d'épines. Cette espèce se distingue de ses congénères par ses grosses graines, très épaisses, et les feuilles minces, 4 à 6 fois plus longues que larges. Citrus ichangensis tient bien au froid et résiste bien au gel. Il a acquis une bonne réputation pour survivre aux hivers aussi froids que -15 °C en Chine et fait partie des agrumes les plus septentrionaux. Il est cultivé avec succès jusque dans le centre de la Grande-Bretagne et de nombreux exemples confirment qu'il survit à -10 °C pendant l'hiver sans problème. Le fruit de Citrus ichangensis est un petit agrume de 3 à 5 cm, elliptique, probablement aussi grand que celui de Poncirus trifoliata. Le fruit de l'ichang papeda a un petit mamelon avec une crête ronde. La croûte est généralement jaune-vert, vallonnée, assez épaisse : elle peut donner beaucoup d'huiles essentielles. La maturation fait virer le fruit vers une couleur plus orangée. La pulpe jaune-blanc peu être amère ou acide et peu juteuse, mais elle contient, elle aussi, des huiles essentielles. Le fruit est souvent divisé en 8 secteurs (quartiers) pleins de graines mono-embryonnées qui ont un excellent taux de germination.Citrus ichangensis est originaire de Chine, du Hubei, Sichuan au Yunnan, dans le sud-ouest et centre-ouest de la Chine. L'ichang papeda s'acclimate plutôt bien au sud de l'Europe. C'est peut-être la seule espèce de « vrai » Citrus qui peut être fiable et cultivée en extérieur dans les zones tempérées de l'Europe. L'ichang papeda, de la famille des Rutacées, est un arbuste de 3 à 4 m (4,50 m parfois), très résistant à la sécheresse. Ses feuilles sont en forme d'œuf. Les pétioles des feuilles sont très longs, parfois aussi longs que la feuille elle-même, et sont larges. Les fleurs de ce citronnier sont de petite taille par rapport aux autres agrumes et ses jeunes pousses sont couvertes d'épines. Cette espèce se distingue de ses congénères par ses grosses graines, très épaisses, et les feuilles minces, 4 à 6 fois plus longues que larges. Citrus ichangensis tient bien au froid et résiste bien au gel. Il a acquis une bonne réputation pour survivre aux hivers aussi froids que -15 °C en Chine et fait partie des agrumes les plus septentrionaux. Il est cultivé avec succès jusque dans le centre de la Grande-Bretagne et de nombreux exemples confirment qu'il survit à -10 °C pendant l'hiver sans problème. Le fruit de Citrus ichangensis est un petit agrume de 3 à 5 cm, elliptique, probablement aussi grand que celui de Poncirus trifoliata. Le fruit de l'ichang papeda a un petit mamelon avec une crête ronde. La croûte est généralement jaune-vert, vallonnée, assez épaisse : elle peut donner beaucoup d'huiles essentielles. La maturation fait virer le fruit vers une couleur plus orangée. La pulpe jaune-blanc peu être amère ou acide et peu juteuse, mais elle contient, elle aussi, des huiles essentielles. Le fruit est souvent divisé en 8 secteurs (quartiers) pleins de graines mono-embryonnées qui ont un excellent taux de germination.Citrus ichangensis est originaire de Chine, du Hubei, Sichuan au Yunnan, dans le sud-ouest et centre-ouest de la Chine. L'ichang papeda s'acclimate plutôt bien au sud de l'Europe. C'est peut-être la seule espèce de « vrai » Citrus qui peut être fiable et cultivée en extérieur dans les zones tempérées de l'Europe. L'ichang papeda, de la famille des Rutacées, est un arbuste de 3 à 4 m (4,50 m parfois), très résistant à la sécheresse. Ses feuilles sont en forme d'œuf. Les pétioles des feuilles sont très longs, parfois aussi longs que la feuille elle-même, et sont larges. Les fleurs de ce citronnier sont de petite taille par rapport aux autres agrumes et ses jeunes pousses sont couvertes d'épines. Cette espèce se distingue de ses congénères par ses grosses graines, très épaisses, et les feuilles minces, 4 à 6 fois plus longues que larges. Citrus ichangensis tient bien au froid et résiste bien au gel. Il a acquis une bonne réputation pour survivre aux hivers aussi froids que -15 °C en Chine et fait partie des agrumes les plus septentrionaux. Il est cultivé avec succès jusque dans le centre de la Grande-Bretagne et de nombreux exemples confirment qu'il survit à -10 °C pendant l'hiver sans problème. Le fruit de Citrus ichangensis est un petit agrume de 3 à 5 cm, elliptique, probablement aussi grand que celui de Poncirus trifoliata. Le fruit de l'ichang papeda a un petit mamelon avec une crête ronde. La croûte est généralement jaune-vert, vallonnée, assez épaisse : elle peut donner beaucoup d'huiles essentielles. La maturation fait virer le fruit vers une couleur plus orangée. La pulpe jaune-blanc peu être amère ou acide et peu juteuse, mais elle contient, elle aussi, des huiles essentielles. Le fruit est souvent divisé en 8 secteurs (quartiers) pleins de graines mono-embryonnées qui ont un excellent taux de germination.Citrus ichangensis est originaire de Chine, du Hubei, Sichuan au Yunnan, dans le sud-ouest et centre-ouest de la Chine. L'ichang papeda s'acclimate plutôt bien au sud de l'Europe. C'est peut-être la seule espèce de « vrai » Citrus qui peut être fiable et cultivée en extérieur dans les zones tempérées de l'Europe. L'ichang papeda, de la famille des Rutacées, est un arbuste de 3 à 4 m (4,50 m parfois), très résistant à la sécheresse. Ses feuilles sont en forme d'œuf. Les pétioles des feuilles sont très longs, parfois aussi longs que la feuille elle-même, et sont larges. Les fleurs de ce citronnier sont de petite taille par rapport aux autres agrumes et ses jeunes pousses sont couvertes d'épines. Cette espèce se distingue de ses congénères par ses grosses graines, très épaisses, et les feuilles minces, 4 à 6 fois plus longues que larges. Citrus ichangensis tient bien au froid et résiste bien au gel. Il a acquis une bonne réputation pour survivre aux hivers aussi froids que -15 °C en Chine et fait partie des agrumes les plus septentrionaux. Il est cultivé avec succès jusque dans le centre de la Grande-Bretagne et de nombreux exemples confirment qu'il survit à -10 °C pendant l'hiver sans problème. Le fruit de Citrus ichangensis est un petit agrume de 3 à 5 cm, elliptique, probablement aussi grand que celui de Poncirus trifoliata. Le fruit de l'ichang papeda a un petit mamelon avec une crête ronde. La croûte est généralement jaune-vert, vallonnée, assez épaisse : elle peut donner beaucoup d'huiles essentielles. La maturation fait virer le fruit vers une couleur plus orangée. La pulpe jaune-blanc peu être amère ou acide et peu juteuse, mais elle contient, elle aussi, des huiles essentielles. Le fruit est souvent divisé en 8 secteurs (quartiers) pleins de graines mono-embryonnées qui ont un excellent taux de germination.Citrus ichangensis est originaire de Chine, du Hubei, Sichuan au Yunnan, dans le sud-ouest et centre-ouest de la Chine. L'ichang papeda s'acclimate plutôt bien au sud de l'Europe. C'est peut-être la seule espèce de « vrai » Citrus qui peut être fiable et cultivée en extérieur dans les zones tempérées de l'Europe. L'ichang papeda, de la famille des Rutacées, est un arbuste de 3 à 4 m (4,50 m parfois), très résistant à la sécheresse. Ses feuilles sont en forme d'œuf. Les pétioles des feuilles sont très longs, parfois aussi longs que la feuille elle-même, et sont larges. Les fleurs de ce citronnier sont de petite taille par rapport aux autres agrumes et ses jeunes pousses sont couvertes d'épines. Cette espèce se distingue de ses congénères par ses grosses graines, très épaisses, et les feuilles minces, 4 à 6 fois plus longues que larges. Citrus ichangensis tient bien au froid et résiste bien au gel. Il a acquis une bonne réputation pour survivre aux hivers aussi froids que -15 °C en Chine et fait partie des agrumes les plus septentrionaux. Il est cultivé avec succès jusque dans le centre de la Grande-Bretagne et de nombreux exemples confirment qu'il survit à -10 °C pendant l'hiver sans problème. Le fruit de Citrus ichangensis est un petit agrume de 3 à 5 cm, elliptique, probablement aussi grand que celui de Poncirus trifoliata. Le fruit de l'ichang papeda a un petit mamelon avec une crête ronde. La croûte est généralement jaune-vert, vallonnée, assez épaisse : elle peut donner beaucoup d'huiles essentielles. La maturation fait virer le fruit vers une couleur plus orangée. La pulpe jaune-blanc peu être amère ou acide et peu juteuse, mais elle contient, elle aussi, des huiles essentielles. Le fruit est souvent divisé en 8 secteurs (quartiers) pleins de graines mono-embryonnées qui ont un excellent taux de germination.Citrus ichangensis est originaire de Chine, du Hubei, Sichuan au Yunnan, dans le sud-ouest et centre-ouest de la Chine. L'ichang papeda s'acclimate plutôt bien au sud de l'Europe. C'est peut-être la seule espèce de « vrai » Citrus qui peut être fiable et cultivée en extérieur dans les zones tempérées de l'Europe. L'ichang papeda, de la famille des Rutacées, est un arbuste de 3 à 4 m (4,50 m parfois), très résistant à la sécheresse. Ses feuilles sont en forme d'œuf. Les pétioles des feuilles sont très longs, parfois aussi longs que la feuille elle-même, et sont larges. Les fleurs de ce citronnier sont de petite taille par rapport aux autres agrumes et ses jeunes pousses sont couvertes d'épines. Cette espèce se distingue de ses congénères par ses grosses graines, très épaisses, et les feuilles minces, 4 à 6 fois plus longues que larges. Citrus ichangensis tient bien au froid et résiste bien au gel. Il a acquis une bonne réputation pour survivre aux hivers aussi froids que -15 °C en Chine et fait partie des agrumes les plus septentrionaux. Il est cultivé avec succès jusque dans le centre de la Grande-Bretagne et de nombreux exemples confirment qu'il survit à -10 °C pendant l'hiver sans problème. Le fruit de Citrus ichangensis est un petit agrume de 3 à 5 cm, elliptique, probablement aussi grand que celui de Poncirus trifoliata. Le fruit de l'ichang papeda a un petit mamelon avec une crête ronde. La croûte est généralement jaune-vert, vallonnée, assez épaisse : elle peut donner beaucoup d'huiles essentielles. La maturation fait virer le fruit vers une couleur plus orangée. La pulpe jaune-blanc peu être amère ou acide et peu juteuse, mais elle contient, elle aussi, des huiles essentielles. Le fruit est souvent divisé en 8 secteurs (quartiers) pleins de graines mono-embryonnées qui ont un excellent taux de germination.Citrus ichangensis est originaire de Chine, du Hubei, Sichuan au Yunnan, dans le sud-ouest et centre-ouest de la Chine. L'ichang papeda s'acclimate plutôt bien au sud de l'Europe. C'est peut-être la seule espèce de « vrai » Citrus qui peut être fiable et cultivée en extérieur dans les zones tempérées de l'Europe. L'ichang papeda, de la famille des Rutacées, est un arbuste de 3 à 4 m (4,50 m parfois), très résistant à la sécheresse. Ses feuilles sont en forme d'œuf. Les pétioles des feuilles sont très longs, parfois aussi longs que la feuille elle-même, et sont larges. Les fleurs de ce citronnier sont de petite taille par rapport aux autres agrumes et ses jeunes pousses sont couvertes d'épines. Cette espèce se distingue de ses congénères par ses grosses graines, très épaisses, et les feuilles minces, 4 à 6 fois plus longues que larges. Citrus ichangensis tient bien au froid et résiste bien au gel. Il a acquis une bonne réputation pour survivre aux hivers aussi froids que -15 °C en Chine et fait partie des agrumes les plus septentrionaux. Il est cultivé avec succès jusque dans le centre de la Grande-Bretagne et de nombreux exemples confirment qu'il survit à -10 °C pendant l'hiver sans problème. Le fruit de Citrus ichangensis est un petit agrume de 3 à 5 cm, elliptique, probablement aussi grand que celui de Poncirus trifoliata. Le fruit de l'ichang papeda a un petit mamelon avec une crête ronde. La croûte est généralement jaune-vert, vallonnée, assez épaisse : elle peut donner beaucoup d'huiles essentielles. La maturation fait virer le fruit vers une couleur plus orangée. La pulpe jaune-blanc peu être amère ou acide et peu juteuse, mais elle contient, elle aussi, des huiles essentielles. Le fruit est souvent divisé en 8 secteurs (quartiers) pleins de graines mono-embryonnées qui ont un excellent taux de germination.Citrus ichangensis est originaire de Chine, du Hubei, Sichuan au Yunnan, dans le sud-ouest et centre-ouest de la Chine. L'ichang papeda s'acclimate plutôt bien au sud de l'Europe. C'est peut-être la seule espèce de « vrai » Citrus qui peut être fiable et cultivée en extérieur dans les zones tempérées de l'Europe. L'ichang papeda, de la famille des Rutacées, est un arbuste de 3 à 4 m (4,50 m parfois), très résistant à la sécheresse. Ses feuilles sont en forme d'œuf. Les pétioles des feuilles sont très longs, parfois aussi longs que la feuille elle-même, et sont larges. Les fleurs de ce citronnier sont de petite taille par rapport aux autres agrumes et ses jeunes pousses sont couvertes d'épines. Cette espèce se distingue de ses congénères par ses grosses graines, très épaisses, et les feuilles minces, 4 à 6 fois plus longues que larges. Citrus ichangensis tient bien au froid et résiste bien au gel. Il a acquis une bonne réputation pour survivre aux hivers aussi froids que -15 °C en Chine et fait partie des agrumes les plus septentrionaux. Il est cultivé avec succès jusque dans le centre de la Grande-Bretagne et de nombreux exemples confirment qu'il survit à -10 °C pendant l'hiver sans problème. Le fruit de Citrus ichangensis est un petit agrume de 3 à 5 cm, elliptique, probablement aussi grand que celui de Poncirus trifoliata. Le fruit de l'ichang papeda a un petit mamelon avec une crête ronde. La croûte est généralement jaune-vert, vallonnée, assez épaisse : elle peut donner beaucoup d'huiles essentielles. La maturation fait virer le fruit vers une couleur plus orangée. La pulpe jaune-blanc peu être amère ou acide et peu juteuse, mais elle contient, elle aussi, des huiles essentielles. Le fruit est souvent divisé en 8 secteurs (quartiers) pleins de graines mono-embryonnées qui ont un excellent taux de germination.Citrus ichangensis est originaire de Chine, du Hubei, Sichuan au Yunnan, dans le sud-ouest et centre-ouest de la Chine. L'ichang papeda s'acclimate plutôt bien au sud de l'Europe. C'est peut-être la seule espèce de « vrai » Citrus qui peut être fiable et cultivée en extérieur dans les zones tempérées de l'Europe. L'ichang papeda, de la famille des Rutacées, est un arbuste de 3 à 4 m (4,50 m parfois), très résistant à la sécheresse. Ses feuilles sont en forme d'œuf. Les pétioles des feuilles sont très longs, parfois aussi longs que la feuille elle-même, et sont larges. Les fleurs de ce citronnier sont de petite taille par rapport aux autres agrumes et ses jeunes pousses sont couvertes d'épines. Cette espèce se distingue de ses congénères par ses grosses graines, très épaisses, et les feuilles minces, 4 à 6 fois plus longues que larges. Citrus ichangensis tient bien au froid et résiste bien au gel. Il a acquis une bonne réputation pour survivre aux hivers aussi froids que -15 °C en Chine et fait partie des agrumes les plus septentrionaux. Il est cultivé avec succès jusque dans le centre de la Grande-Bretagne et de nombreux exemples confirment qu'il survit à -10 °C pendant l'hiver sans problème. Le fruit de Citrus ichangensis est un petit agrume de 3 à 5 cm, elliptique, probablement aussi grand que celui de Poncirus trifoliata. Le fruit de l'ichang papeda a un petit mamelon avec une crête ronde. La croûte est généralement jaune-vert, vallonnée, assez épaisse : elle peut donner beaucoup d'huiles essentielles. La maturation fait virer le fruit vers une couleur plus orangée. La pulpe jaune-blanc peu être amère ou acide et peu juteuse, mais elle contient, elle aussi, des huiles essentielles. Le fruit est souvent divisé en 8 secteurs (quartiers) pleins de graines mono-embryonnées qui ont un excellent taux de germination.Citrus ichangensis est originaire de Chine, du Hubei, Sichuan au Yunnan, dans le sud-ouest et centre-ouest de la Chine. L'ichang papeda s'acclimate plutôt bien au sud de l'Europe. C'est peut-être la seule espèce de « vrai » Citrus qui peut être fiable et cultivée en extérieur dans les zones tempérées de l'Europe. L'ichang papeda, de la famille des Rutacées, est un arbuste de 3 à 4 m (4,50 m parfois), très résistant à la sécheresse. Ses feuilles sont en forme d'œuf. Les pétioles des feuilles sont très longs, parfois aussi longs que la feuille elle-même, et sont larges. Les fleurs de ce citronnier sont de petite taille par rapport aux autres agrumes et ses jeunes pousses sont couvertes d'épines. Cette espèce se distingue de ses congénères par ses grosses graines, très épaisses, et les feuilles minces, 4 à 6 fois plus longues que larges. Citrus ichangensis tient bien au froid et résiste bien au gel. Il a acquis une bonne réputation pour survivre aux hivers aussi froids que -15 °C en Chine et fait partie des agrumes les plus septentrionaux. Il est cultivé avec succès jusque dans le centre de la Grande-Bretagne et de nombreux exemples confirment qu'il survit à -10 °C pendant l'hiver sans problème. Le fruit de Citrus ichangensis est un petit agrume de 3 à 5 cm, elliptique, probablement aussi grand que celui de Poncirus trifoliata. Le fruit de l'ichang papeda a un petit mamelon avec une crête ronde. La croûte est généralement jaune-vert, vallonnée, assez épaisse : elle peut donner beaucoup d'huiles essentielles. La maturation fait virer le fruit vers une couleur plus orangée. La pulpe jaune-blanc peu être amère ou acide et peu juteuse, mais elle contient, elle aussi, des huiles essentielles. Le fruit est souvent divisé en 8 secteurs (quartiers) pleins de graines mono-embryonnées qui ont un excellent taux de germination.Citrus ichangensis est originaire de Chine, du Hubei, Sichuan au Yunnan, dans le sud-ouest et centre-ouest de la Chine. L'ichang papeda s'acclimate plutôt bien au sud de l'Europe. C'est peut-être la seule espèce de « vrai » Citrus qui peut être fiable et cultivée en extérieur dans les zones tempérées de l'Europe. L'ichang papeda, de la famille des Rutacées, est un arbuste de 3 à 4 m (4,50 m parfois), très résistant à la sécheresse. Ses feuilles sont en forme d'œuf. Les pétioles des feuilles sont très longs, parfois aussi longs que la feuille elle-même, et sont larges. Les fleurs de ce citronnier sont de petite taille par rapport aux autres agrumes et ses jeunes pousses sont couvertes d'épines. Cette espèce se distingue de ses congénères par ses grosses graines, très épaisses, et les feuilles minces, 4 à 6 fois plus longues que larges. Citrus ichangensis tient bien au froid et résiste bien au gel. Il a acquis une bonne réputation pour survivre aux hivers aussi froids que -15 °C en Chine et fait partie des agrumes les plus septentrionaux. Il est cultivé avec succès jusque dans le centre de la Grande-Bretagne et de nombreux exemples confirment qu'il survit à -10 °C pendant l'hiver sans problème. Le fruit de Citrus ichangensis est un petit agrume de 3 à 5 cm, elliptique, probablement aussi grand que celui de Poncirus trifoliata. Le fruit de l'ichang papeda a un petit mamelon avec une crête ronde. La croûte est généralement jaune-vert, vallonnée, assez épaisse : elle peut donner beaucoup d'huiles essentielles. La maturation fait virer le fruit vers une couleur plus orangée. La pulpe jaune-blanc peu être amère ou acide et peu juteuse, mais elle contient, elle aussi, des huiles essentielles. Le fruit est souvent divisé en 8 secteurs (quartiers) pleins de graines mono-embryonnées qui ont un excellent taux de germination.Citrus ichangensis est originaire de Chine, du Hubei, Sichuan au Yunnan, dans le sud-ouest et centre-ouest de la Chine. L'ichang papeda s'acclimate plutôt bien au sud de l'Europe. C'est peut-être la seule espèce de « vrai » Citrus qui peut être fiable et cultivée en extérieur dans les zones tempérées de l'Europe. L'ichang papeda, de la famille des Rutacées, est un arbuste de 3 à 4 m (4,50 m parfois), très résistant à la sécheresse. Ses feuilles sont en forme d'œuf. Les pétioles des feuilles sont très longs, parfois aussi longs que la feuille elle-même, et sont larges. Les fleurs de ce citronnier sont de petite taille par rapport aux autres agrumes et ses jeunes pousses sont couvertes d'épines. Cette espèce se distingue de ses congénères par ses grosses graines, très épaisses, et les feuilles minces, 4 à 6 fois plus longues que larges. Citrus ichangensis tient bien au froid et résiste bien au gel. Il a acquis une bonne réputation pour survivre aux hivers aussi froids que -15 °C en Chine et fait partie des agrumes les plus septentrionaux. Il est cultivé avec succès jusque dans le centre de la Grande-Bretagne et de nombreux exemples confirment qu'il survit à -10 °C pendant l'hiver sans problème. Le fruit de Citrus ichangensis est un petit agrume de 3 à 5 cm, elliptique, probablement aussi grand que celui de Poncirus trifoliata. Le fruit de l'ichang papeda a un petit mamelon avec une crête ronde. La croûte est généralement jaune-vert, vallonnée, assez épaisse : elle peut donner beaucoup d'huiles essentielles. La maturation fait virer le fruit vers une couleur plus orangée. La pulpe jaune-blanc peu être amère ou acide et peu juteuse, mais elle contient, elle aussi, des huiles essentielles. Le fruit est souvent divisé en 8 secteurs (quartiers) pleins de graines mono-embryonnées qui ont un excellent taux de germination.Citrus ichangensis est originaire de Chine, du Hubei, Sichuan au Yunnan, dans le sud-ouest et centre-ouest de la Chine. L'ichang papeda s'acclimate plutôt bien au sud de l'Europe. C'est peut-être la seule espèce de « vrai » Citrus qui peut être fiable et cultivée en extérieur dans les zones tempérées de l'Europe. L'ichang papeda, de la famille des Rutacées, est un arbuste de 3 à 4 m (4,50 m parfois), très résistant à la sécheresse. Ses feuilles sont en forme d'œuf. Les pétioles des feuilles sont très longs, parfois aussi longs que la feuille elle-même, et sont larges. Les fleurs de ce citronnier sont de petite taille par rapport aux autres agrumes et ses jeunes pousses sont couvertes d'épines. Cette espèce se distingue de ses congénères par ses grosses graines, très épaisses, et les feuilles minces, 4 à 6 fois plus longues que larges. Citrus ichangensis tient bien au froid et résiste bien au gel. Il a acquis une bonne réputation pour survivre aux hivers aussi froids que -15 °C en Chine et fait partie des agrumes les plus septentrionaux. Il est cultivé avec succès jusque dans le centre de la Grande-Bretagne et de nombreux exemples confirment qu'il survit à -10 °C pendant l'hiver sans problème. Le fruit de Citrus ichangensis est un petit agrume de 3 à 5 cm, elliptique, probablement aussi grand que celui de Poncirus trifoliata. Le fruit de l'ichang papeda a un petit mamelon avec une crête ronde. La croûte est généralement jaune-vert, vallonnée, assez épaisse : elle peut donner beaucoup d'huiles essentielles. La maturation fait virer le fruit vers une couleur plus orangée. La pulpe jaune-blanc peu être amère ou acide et peu juteuse, mais elle contient, elle aussi, des huiles essentielles. Le fruit est souvent divisé en 8 secteurs (quartiers) pleins de graines mono-embryonnées qui ont un excellent taux de germination.Citrus ichangensis est originaire de Chine, du Hubei, Sichuan au Yunnan, dans le sud-ouest et centre-ouest de la Chine. L'ichang papeda s'acclimate plutôt bien au sud de l'Europe. C'est peut-être la seule espèce de « vrai » Citrus qui peut être fiable et cultivée en extérieur dans les zones tempérées de l'Europe. L'ichang papeda, de la famille des Rutacées, est un arbuste de 3 à 4 m (4,50 m parfois), très résistant à la sécheresse. Ses feuilles sont en forme d'œuf. Les pétioles des feuilles sont très longs, parfois aussi longs que la feuille elle-même, et sont larges. Les fleurs de ce citronnier sont de petite taille par rapport aux autres agrumes et ses jeunes pousses sont couvertes d'épines. Cette espèce se distingue de ses congénères par ses grosses graines, très épaisses, et les feuilles minces, 4 à 6 fois plus longues que larges. Citrus ichangensis tient bien au froid et résiste bien au gel. Il a acquis une bonne réputation pour survivre aux hivers aussi froids que -15 °C en Chine et fait partie des agrumes les plus septentrionaux. Il est cultivé avec succès jusque dans le centre de la Grande-Bretagne et de nombreux exemples confirment qu'il survit à -10 °C pendant l'hiver sans problème. Le fruit de Citrus ichangensis est un petit agrume de 3 à 5 cm, elliptique, probablement aussi grand que celui de Poncirus trifoliata. Le fruit de l'ichang papeda a un petit mamelon avec une crête ronde. La croûte est généralement jaune-vert, vallonnée, assez épaisse : elle peut donner beaucoup d'huiles essentielles. La maturation fait virer le fruit vers une couleur plus orangée. La pulpe jaune-blanc peu être amère ou acide et peu juteuse, mais elle contient, elle aussi, des huiles essentielles. Le fruit est souvent divisé en 8 secteurs (quartiers) pleins de graines mono-embryonnées qui ont un excellent taux de germination.Citrus ichangensis est originaire de Chine, du Hubei, Sichuan au Yunnan, dans le sud-ouest et centre-ouest de la Chine. L'ichang papeda s'acclimate plutôt bien au sud de l'Europe. C'est peut-être la seule espèce de « vrai » Citrus qui peut être fiable et cultivée en extérieur dans les zones tempérées de l'Europe. L'ichang papeda, de la famille des Rutacées, est un arbuste de 3 à 4 m (4,50 m parfois), très résistant à la sécheresse. Ses feuilles sont en forme d'œuf. Les pétioles des feuilles sont très longs, parfois aussi longs que la feuille elle-même, et sont larges. Les fleurs de ce citronnier sont de petite taille par rapport aux autres agrumes et ses jeunes pousses sont couvertes d'épines. Cette espèce se distingue de ses congénères par ses grosses graines, très épaisses, et les feuilles minces, 4 à 6 fois plus longues que larges. Citrus ichangensis tient bien au froid et résiste bien au gel. Il a acquis une bonne réputation pour survivre aux hivers aussi froids que -15 °C en Chine et fait partie des agrumes les plus septentrionaux. Il est cultivé avec succès jusque dans le centre de la Grande-Bretagne et de nombreux exemples confirment qu'il survit à -10 °C pendant l'hiver sans problème. Le fruit de Citrus ichangensis est un petit agrume de 3 à 5 cm, elliptique, probablement aussi grand que celui de Poncirus trifoliata. Le fruit de l'ichang papeda a un petit mamelon avec une crête ronde. La croûte est généralement jaune-vert, vallonnée, assez épaisse : elle peut donner beaucoup d'huiles essentielles. La maturation fait virer le fruit vers une couleur plus orangée. La pulpe jaune-blanc peu être amère ou acide et peu juteuse, mais elle contient, elle aussi, des huiles essentielles. Le fruit est souvent divisé en 8 secteurs (quartiers) pleins de graines mono-embryonnées qui ont un excellent taux de germination.Citrus ichangensis est originaire de Chine, du Hubei, Sichuan au Yunnan, dans le sud-ouest et centre-ouest de la Chine. L'ichang papeda s'acclimate plutôt bien au sud de l'Europe. C'est peut-être la seule espèce de « vrai » Citrus qui peut être fiable et cultivée en extérieur dans les zones tempérées de l'Europe. L'ichang papeda, de la famille des Rutacées, est un arbuste de 3 à 4 m (4,50 m parfois), très résistant à la sécheresse. Ses feuilles sont en forme d'œuf. Les pétioles des feuilles sont très longs, parfois aussi longs que la feuille elle-même, et sont larges. Les fleurs de ce citronnier sont de petite taille par rapport aux autres agrumes et ses jeunes pousses sont couvertes d'épines. Cette espèce se distingue de ses congénères par ses grosses graines, très épaisses, et les feuilles minces, 4 à 6 fois plus longues que larges. Citrus ichangensis tient bien au froid et résiste bien au gel. Il a acquis une bonne réputation pour survivre aux hivers aussi froids que -15 °C en Chine et fait partie des agrumes les plus septentrionaux. Il est cultivé avec succès jusque dans le centre de la Grande-Bretagne et de nombreux exemples confirment qu'il survit à -10 °C pendant l'hiver sans problème. Le fruit de Citrus ichangensis est un petit agrume de 3 à 5 cm, elliptique, probablement aussi grand que celui de Poncirus trifoliata. Le fruit de l'ichang papeda a un petit mamelon avec une crête ronde. La croûte est généralement jaune-vert, vallonnée, assez épaisse : elle peut donner beaucoup d'huiles essentielles. La maturation fait virer le fruit vers une couleur plus orangée. La pulpe jaune-blanc peu être amère ou acide et peu juteuse, mais elle contient, elle aussi, des huiles essentielles. Le fruit est souvent divisé en 8 secteurs (quartiers) pleins de graines mono-embryonnées qui ont un excellent taux de germination.Citrus ichangensis est originaire de Chine, du Hubei, Sichuan au Yunnan, dans le sud-ouest et centre-ouest de la Chine. L'ichang papeda s'acclimate plutôt bien au sud de l'Europe. C'est peut-être la seule espèce de « vrai » Citrus qui peut être fiable et cultivée en extérieur dans les zones tempérées de l'Europe. L'ichang papeda, de la famille des Rutacées, est un arbuste de 3 à 4 m (4,50 m parfois), très résistant à la sécheresse. Ses feuilles sont en forme d'œuf. Les pétioles des feuilles sont très longs, parfois aussi longs que la feuille elle-même, et sont larges. Les fleurs de ce citronnier sont de petite taille par rapport aux autres agrumes et ses jeunes pousses sont couvertes d'épines. Cette espèce se distingue de ses congénères par ses grosses graines, très épaisses, et les feuilles minces, 4 à 6 fois plus longues que larges. Citrus ichangensis tient bien au froid et résiste bien au gel. Il a acquis une bonne réputation pour survivre aux hivers aussi froids que -15 °C en Chine et fait partie des agrumes les plus septentrionaux. Il est cultivé avec succès jusque dans le centre de la Grande-Bretagne et de nombreux exemples confirment qu'il survit à -10 °C pendant l'hiver sans problème. Le fruit de Citrus ichangensis est un petit agrume de 3 à 5 cm, elliptique, probablement aussi grand que celui de Poncirus trifoliata. Le fruit de l'ichang papeda a un petit mamelon avec une crête ronde. La croûte est généralement jaune-vert, vallonnée, assez épaisse : elle peut donner beaucoup d'huiles essentielles. La maturation fait virer le fruit vers une couleur plus orangée. La pulpe jaune-blanc peu être amère ou acide et peu juteuse, mais elle contient, elle aussi, des huiles essentielles. Le fruit est souvent divisé en 8 secteurs (quartiers) pleins de graines mono-embryonnées qui ont un excellent taux de germination.Citrus ichangensis est originaire de Chine, du Hubei, Sichuan au Yunnan, dans le sud-ouest et centre-ouest de la Chine. L'ichang papeda s'acclimate plutôt bien au sud de l'Europe. C'est peut-être la seule espèce de « vrai » Citrus qui peut être fiable et cultivée en extérieur dans les zones tempérées de l'Europe. L'ichang papeda, de la famille des Rutacées, est un arbuste de 3 à 4 m (4,50 m parfois), très résistant à la sécheresse. Ses feuilles sont en forme d'œuf. Les pétioles des feuilles sont très longs, parfois aussi longs que la feuille elle-même, et sont larges. Les fleurs de ce citronnier sont de petite taille par rapport aux autres agrumes et ses jeunes pousses sont couvertes d'épines. Cette espèce se distingue de ses congénères par ses grosses graines, très épaisses, et les feuilles minces, 4 à 6 fois plus longues que larges. Citrus ichangensis tient bien au froid et résiste bien au gel. Il a acquis une bonne réputation pour survivre aux hivers aussi froids que -15 °C en Chine et fait partie des agrumes les plus septentrionaux. Il est cultivé avec succès jusque dans le centre de la Grande-Bretagne et de nombreux exemples confirment qu'il survit à -10 °C pendant l'hiver sans problème. Le fruit de Citrus ichangensis est un petit agrume de 3 à 5 cm, elliptique, probablement aussi grand que celui de Poncirus trifoliata. Le fruit de l'ichang papeda a un petit mamelon avec une crête ronde. L
Retour en haut
Description
En savoir plus
Notes et avis

Avis des internautes sur CITRONNIER ICHANG PAPEDA « YUZU » (0 avis)

pixel_trans
Il n'y a actuellement aucun avis pour cet article, soyez le premier à donner le votre.
pixel_trans
pixel_trans
[Ajouter votre commentaire]
Retour en haut
De la même catégorie