facebook

instagram

Du lundi au samedi : de 8h à 12h et de 14h à 18h
04 48 20 03 33
>
logo-Le Jardin d'Olympe

AULNE

Reference - 85100240
Note moyenne : 0 avis
En stock
J'ai vu ce produit moins cher ailleurs !
Description
En savoir plus
Notes et avis
L’aulne, ou aune est un arbre typique des bords de rivières. Il permet aussi de restaurer les sols pollués en les fertilisant. Ses feuilles rondes échancrées ou en forme de cœur et ses mini-cônes se reconnaissent aisément.
Arrosage : Important
Composition du sol : Sol argileux, calcaire, sableux, caillouteux, humus, bruyère. Sol drainé, humide.
Couleur des fleurs : vertes
Exposition : soleil, mi-ombre, ombre
Feuillage : Caduc
Hauteur à maturité :5 à +10 mètres
Niveau de sol : Facile
Origine : Eurasie et canada
Période de floraison : Février, mars
Période de plantation : Mars, avril et octobre, novembre
pH du sol : Sol alcalin, neutre, acide
Résistance au froid : -15°C
Rusticité : Rustique
Saison d'intérêt :
Type : Vivace
Utilisation en Jardin : Bosquet, forêt, haie, plantation isolée.
Utilisation pour la maison :
Zone Climatique : Océanique, semi océanique, continental, montagnard, méditerranéen
Retour en haut
Description
En savoir plus
Notes et avis
L'aulne ou aune est un proche parent du bouleau qui appartient comme lui à la famille des Bétulacées. Le genre Alnus comprend environ 30 espèces d'arbres et arbustes de climat tempéré frais qui proviennent surtout des régions fraîches à froides de l'hémisphère nord (Eurasie et Canada) et de l'hémisphère sud le long des Andes. Il existe cependant quelques espèces persistantes ou semi-persistantes vivant dans les montagnes subtropicales. Les racines profondes de l'aulne sont pourvues de nodosités (actinorhizes) qui abritent des bactéries du genre Frankia. Capables de fixer l'azote de l'air, celles-ci enrichissent le sol en azote dont bénéficient l'hôte ainsi que les plantes avoisinantes. L'aulne développe aussi près de 26 mycorhizes notamment avec des champignons spécifiques du genre Alnicola qui vivent donc en symbiose avec l'arbre. Avec l'aide de tous ces micro-organismes, l'aulne se révèle être une essence pionnière à croissance rapide. Elle sert souvent de couvert aux conifères jusqu'à ce que ces derniers les dépassent et entraînent leur disparition par défaut de lumière. Ainsi la présence ou l'absence de l'aulne peut changer radicalement une succession écologique. Alnus glutinosa appelé l'aulne glutineux, aulne commun ou vergne mesure jusqu'à 18 m de haut, avec souvent pas plus de 10 m en culture. Son port très droit à l'état jeune s'étend en largeur pour former une voûte de branches tortueuses et grêles, ornées de gros bourgeons visqueux pourpres grisâtres, portés par un court pédoncule. Son écorce lisse grise puis brun sombre se desquame en écailles rectangulaires. Il fait partie des espèces indigènes courantes rencontrées au bord des cours d'eau, dans les fonds de vallées inondées, les marécages. Sa longévité est de 60 à 80 ans.L'aulne ou aune est un proche parent du bouleau qui appartient comme lui à la famille des Bétulacées. Le genre Alnus comprend environ 30 espèces d'arbres et arbustes de climat tempéré frais qui proviennent surtout des régions fraîches à froides de l'hémisphère nord (Eurasie et Canada) et de l'hémisphère sud le long des Andes. Il existe cependant quelques espèces persistantes ou semi-persistantes vivant dans les montagnes subtropicales. Les racines profondes de l'aulne sont pourvues de nodosités (actinorhizes) qui abritent des bactéries du genre Frankia. Capables de fixer l'azote de l'air, celles-ci enrichissent le sol en azote dont bénéficient l'hôte ainsi que les plantes avoisinantes. L'aulne développe aussi près de 26 mycorhizes notamment avec des champignons spécifiques du genre Alnicola qui vivent donc en symbiose avec l'arbre. Avec l'aide de tous ces micro-organismes, l'aulne se révèle être une essence pionnière à croissance rapide. Elle sert souvent de couvert aux conifères jusqu'à ce que ces derniers les dépassent et entraînent leur disparition par défaut de lumière. Ainsi la présence ou l'absence de l'aulne peut changer radicalement une succession écologique. Alnus glutinosa appelé l'aulne glutineux, aulne commun ou vergne mesure jusqu'à 18 m de haut, avec souvent pas plus de 10 m en culture. Son port très droit à l'état jeune s'étend en largeur pour former une voûte de branches tortueuses et grêles, ornées de gros bourgeons visqueux pourpres grisâtres, portés par un court pédoncule. Son écorce lisse grise puis brun sombre se desquame en écailles rectangulaires. Il fait partie des espèces indigènes courantes rencontrées au bord des cours d'eau, dans les fonds de vallées inondées, les marécages. Sa longévité est de 60 à 80 ans.L'aulne ou aune est un proche parent du bouleau qui appartient comme lui à la famille des Bétulacées. Le genre Alnus comprend environ 30 espèces d'arbres et arbustes de climat tempéré frais qui proviennent surtout des régions fraîches à froides de l'hémisphère nord (Eurasie et Canada) et de l'hémisphère sud le long des Andes. Il existe cependant quelques espèces persistantes ou semi-persistantes vivant dans les montagnes subtropicales. Les racines profondes de l'aulne sont pourvues de nodosités (actinorhizes) qui abritent des bactéries du genre Frankia. Capables de fixer l'azote de l'air, celles-ci enrichissent le sol en azote dont bénéficient l'hôte ainsi que les plantes avoisinantes. L'aulne développe aussi près de 26 mycorhizes notamment avec des champignons spécifiques du genre Alnicola qui vivent donc en symbiose avec l'arbre. Avec l'aide de tous ces micro-organismes, l'aulne se révèle être une essence pionnière à croissance rapide. Elle sert souvent de couvert aux conifères jusqu'à ce que ces derniers les dépassent et entraînent leur disparition par défaut de lumière. Ainsi la présence ou l'absence de l'aulne peut changer radicalement une succession écologique. Alnus glutinosa appelé l'aulne glutineux, aulne commun ou vergne mesure jusqu'à 18 m de haut, avec souvent pas plus de 10 m en culture. Son port très droit à l'état jeune s'étend en largeur pour former une voûte de branches tortueuses et grêles, ornées de gros bourgeons visqueux pourpres grisâtres, portés par un court pédoncule. Son écorce lisse grise puis brun sombre se desquame en écailles rectangulaires. Il fait partie des espèces indigènes courantes rencontrées au bord des cours d'eau, dans les fonds de vallées inondées, les marécages. Sa longévité est de 60 à 80 ans.L'aulne ou aune est un proche parent du bouleau qui appartient comme lui à la famille des Bétulacées. Le genre Alnus comprend environ 30 espèces d'arbres et arbustes de climat tempéré frais qui proviennent surtout des régions fraîches à froides de l'hémisphère nord (Eurasie et Canada) et de l'hémisphère sud le long des Andes. Il existe cependant quelques espèces persistantes ou semi-persistantes vivant dans les montagnes subtropicales. Les racines profondes de l'aulne sont pourvues de nodosités (actinorhizes) qui abritent des bactéries du genre Frankia. Capables de fixer l'azote de l'air, celles-ci enrichissent le sol en azote dont bénéficient l'hôte ainsi que les plantes avoisinantes. L'aulne développe aussi près de 26 mycorhizes notamment avec des champignons spécifiques du genre Alnicola qui vivent donc en symbiose avec l'arbre. Avec l'aide de tous ces micro-organismes, l'aulne se révèle être une essence pionnière à croissance rapide. Elle sert souvent de couvert aux conifères jusqu'à ce que ces derniers les dépassent et entraînent leur disparition par défaut de lumière. Ainsi la présence ou l'absence de l'aulne peut changer radicalement une succession écologique. Alnus glutinosa appelé l'aulne glutineux, aulne commun ou vergne mesure jusqu'à 18 m de haut, avec souvent pas plus de 10 m en culture. Son port très droit à l'état jeune s'étend en largeur pour former une voûte de branches tortueuses et grêles, ornées de gros bourgeons visqueux pourpres grisâtres, portés par un court pédoncule. Son écorce lisse grise puis brun sombre se desquame en écailles rectangulaires. Il fait partie des espèces indigènes courantes rencontrées au bord des cours d'eau, dans les fonds de vallées inondées, les marécages. Sa longévité est de 60 à 80 ans.L'aulne ou aune est un proche parent du bouleau qui appartient comme lui à la famille des Bétulacées. Le genre Alnus comprend environ 30 espèces d'arbres et arbustes de climat tempéré frais qui proviennent surtout des régions fraîches à froides de l'hémisphère nord (Eurasie et Canada) et de l'hémisphère sud le long des Andes. Il existe cependant quelques espèces persistantes ou semi-persistantes vivant dans les montagnes subtropicales. Les racines profondes de l'aulne sont pourvues de nodosités (actinorhizes) qui abritent des bactéries du genre Frankia. Capables de fixer l'azote de l'air, celles-ci enrichissent le sol en azote dont bénéficient l'hôte ainsi que les plantes avoisinantes. L'aulne développe aussi près de 26 mycorhizes notamment avec des champignons spécifiques du genre Alnicola qui vivent donc en symbiose avec l'arbre. Avec l'aide de tous ces micro-organismes, l'aulne se révèle être une essence pionnière à croissance rapide. Elle sert souvent de couvert aux conifères jusqu'à ce que ces derniers les dépassent et entraînent leur disparition par défaut de lumière. Ainsi la présence ou l'absence de l'aulne peut changer radicalement une succession écologique. Alnus glutinosa appelé l'aulne glutineux, aulne commun ou vergne mesure jusqu'à 18 m de haut, avec souvent pas plus de 10 m en culture. Son port très droit à l'état jeune s'étend en largeur pour former une voûte de branches tortueuses et grêles, ornées de gros bourgeons visqueux pourpres grisâtres, portés par un court pédoncule. Son écorce lisse grise puis brun sombre se desquame en écailles rectangulaires. Il fait partie des espèces indigènes courantes rencontrées au bord des cours d'eau, dans les fonds de vallées inondées, les marécages. Sa longévité est de 60 à 80 ans.L'aulne ou aune est un proche parent du bouleau qui appartient comme lui à la famille des Bétulacées. Le genre Alnus comprend environ 30 espèces d'arbres et arbustes de climat tempéré frais qui proviennent surtout des régions fraîches à froides de l'hémisphère nord (Eurasie et Canada) et de l'hémisphère sud le long des Andes. Il existe cependant quelques espèces persistantes ou semi-persistantes vivant dans les montagnes subtropicales. Les racines profondes de l'aulne sont pourvues de nodosités (actinorhizes) qui abritent des bactéries du genre Frankia. Capables de fixer l'azote de l'air, celles-ci enrichissent le sol en azote dont bénéficient l'hôte ainsi que les plantes avoisinantes. L'aulne développe aussi près de 26 mycorhizes notamment avec des champignons spécifiques du genre Alnicola qui vivent donc en symbiose avec l'arbre. Avec l'aide de tous ces micro-organismes, l'aulne se révèle être une essence pionnière à croissance rapide. Elle sert souvent de couvert aux conifères jusqu'à ce que ces derniers les dépassent et entraînent leur disparition par défaut de lumière. Ainsi la présence ou l'absence de l'aulne peut changer radicalement une succession écologique. Alnus glutinosa appelé l'aulne glutineux, aulne commun ou vergne mesure jusqu'à 18 m de haut, avec souvent pas plus de 10 m en culture. Son port très droit à l'état jeune s'étend en largeur pour former une voûte de branches tortueuses et grêles, ornées de gros bourgeons visqueux pourpres grisâtres, portés par un court pédoncule. Son écorce lisse grise puis brun sombre se desquame en écailles rectangulaires. Il fait partie des espèces indigènes courantes rencontrées au bord des cours d'eau, dans les fonds de vallées inondées, les marécages. Sa longévité est de 60 à 80 ans.L'aulne ou aune est un proche parent du bouleau qui appartient comme lui à la famille des Bétulacées. Le genre Alnus comprend environ 30 espèces d'arbres et arbustes de climat tempéré frais qui proviennent surtout des régions fraîches à froides de l'hémisphère nord (Eurasie et Canada) et de l'hémisphère sud le long des Andes. Il existe cependant quelques espèces persistantes ou semi-persistantes vivant dans les montagnes subtropicales. Les racines profondes de l'aulne sont pourvues de nodosités (actinorhizes) qui abritent des bactéries du genre Frankia. Capables de fixer l'azote de l'air, celles-ci enrichissent le sol en azote dont bénéficient l'hôte ainsi que les plantes avoisinantes. L'aulne développe aussi près de 26 mycorhizes notamment avec des champignons spécifiques du genre Alnicola qui vivent donc en symbiose avec l'arbre. Avec l'aide de tous ces micro-organismes, l'aulne se révèle être une essence pionnière à croissance rapide. Elle sert souvent de couvert aux conifères jusqu'à ce que ces derniers les dépassent et entraînent leur disparition par défaut de lumière. Ainsi la présence ou l'absence de l'aulne peut changer radicalement une succession écologique. Alnus glutinosa appelé l'aulne glutineux, aulne commun ou vergne mesure jusqu'à 18 m de haut, avec souvent pas plus de 10 m en culture. Son port très droit à l'état jeune s'étend en largeur pour former une voûte de branches tortueuses et grêles, ornées de gros bourgeons visqueux pourpres grisâtres, portés par un court pédoncule. Son écorce lisse grise puis brun sombre se desquame en écailles rectangulaires. Il fait partie des espèces indigènes courantes rencontrées au bord des cours d'eau, dans les fonds de vallées inondées, les marécages. Sa longévité est de 60 à 80 ans.L'aulne ou aune est un proche parent du bouleau qui appartient comme lui à la famille des Bétulacées. Le genre Alnus comprend environ 30 espèces d'arbres et arbustes de climat tempéré frais qui proviennent surtout des régions fraîches à froides de l'hémisphère nord (Eurasie et Canada) et de l'hémisphère sud le long des Andes. Il existe cependant quelques espèces persistantes ou semi-persistantes vivant dans les montagnes subtropicales. Les racines profondes de l'aulne sont pourvues de nodosités (actinorhizes) qui abritent des bactéries du genre Frankia. Capables de fixer l'azote de l'air, celles-ci enrichissent le sol en azote dont bénéficient l'hôte ainsi que les plantes avoisinantes. L'aulne développe aussi près de 26 mycorhizes notamment avec des champignons spécifiques du genre Alnicola qui vivent donc en symbiose avec l'arbre. Avec l'aide de tous ces micro-organismes, l'aulne se révèle être une essence pionnière à croissance rapide. Elle sert souvent de couvert aux conifères jusqu'à ce que ces derniers les dépassent et entraînent leur disparition par défaut de lumière. Ainsi la présence ou l'absence de l'aulne peut changer radicalement une succession écologique. Alnus glutinosa appelé l'aulne glutineux, aulne commun ou vergne mesure jusqu'à 18 m de haut, avec souvent pas plus de 10 m en culture. Son port très droit à l'état jeune s'étend en largeur pour former une voûte de branches tortueuses et grêles, ornées de gros bourgeons visqueux pourpres grisâtres, portés par un court pédoncule. Son écorce lisse grise puis brun sombre se desquame en écailles rectangulaires. Il fait partie des espèces indigènes courantes rencontrées au bord des cours d'eau, dans les fonds de vallées inondées, les marécages. Sa longévité est de 60 à 80 ans.L'aulne ou aune est un proche parent du bouleau qui appartient comme lui à la famille des Bétulacées. Le genre Alnus comprend environ 30 espèces d'arbres et arbustes de climat tempéré frais qui proviennent surtout des régions fraîches à froides de l'hémisphère nord (Eurasie et Canada) et de l'hémisphère sud le long des Andes. Il existe cependant quelques espèces persistantes ou semi-persistantes vivant dans les montagnes subtropicales. Les racines profondes de l'aulne sont pourvues de nodosités (actinorhizes) qui abritent des bactéries du genre Frankia. Capables de fixer l'azote de l'air, celles-ci enrichissent le sol en azote dont bénéficient l'hôte ainsi que les plantes avoisinantes. L'aulne développe aussi près de 26 mycorhizes notamment avec des champignons spécifiques du genre Alnicola qui vivent donc en symbiose avec l'arbre. Avec l'aide de tous ces micro-organismes, l'aulne se révèle être une essence pionnière à croissance rapide. Elle sert souvent de couvert aux conifères jusqu'à ce que ces derniers les dépassent et entraînent leur disparition par défaut de lumière. Ainsi la présence ou l'absence de l'aulne peut changer radicalement une succession écologique. Alnus glutinosa appelé l'aulne glutineux, aulne commun ou vergne mesure jusqu'à 18 m de haut, avec souvent pas plus de 10 m en culture. Son port très droit à l'état jeune s'étend en largeur pour former une voûte de branches tortueuses et grêles, ornées de gros bourgeons visqueux pourpres grisâtres, portés par un court pédoncule. Son écorce lisse grise puis brun sombre se desquame en écailles rectangulaires. Il fait partie des espèces indigènes courantes rencontrées au bord des cours d'eau, dans les fonds de vallées inondées, les marécages. Sa longévité est de 60 à 80 ans.L'aulne ou aune est un proche parent du bouleau qui appartient comme lui à la famille des Bétulacées. Le genre Alnus comprend environ 30 espèces d'arbres et arbustes de climat tempéré frais qui proviennent surtout des régions fraîches à froides de l'hémisphère nord (Eurasie et Canada) et de l'hémisphère sud le long des Andes. Il existe cependant quelques espèces persistantes ou semi-persistantes vivant dans les montagnes subtropicales. Les racines profondes de l'aulne sont pourvues de nodosités (actinorhizes) qui abritent des bactéries du genre Frankia. Capables de fixer l'azote de l'air, celles-ci enrichissent le sol en azote dont bénéficient l'hôte ainsi que les plantes avoisinantes. L'aulne développe aussi près de 26 mycorhizes notamment avec des champignons spécifiques du genre Alnicola qui vivent donc en symbiose avec l'arbre. Avec l'aide de tous ces micro-organismes, l'aulne se révèle être une essence pionnière à croissance rapide. Elle sert souvent de couvert aux conifères jusqu'à ce que ces derniers les dépassent et entraînent leur disparition par défaut de lumière. Ainsi la présence ou l'absence de l'aulne peut changer radicalement une succession écologique. Alnus glutinosa appelé l'aulne glutineux, aulne commun ou vergne mesure jusqu'à 18 m de haut, avec souvent pas plus de 10 m en culture. Son port très droit à l'état jeune s'étend en largeur pour former une voûte de branches tortueuses et grêles, ornées de gros bourgeons visqueux pourpres grisâtres, portés par un court pédoncule. Son écorce lisse grise puis brun sombre se desquame en écailles rectangulaires. Il fait partie des espèces indigènes courantes rencontrées au bord des cours d'eau, dans les fonds de vallées inondées, les marécages. Sa longévité est de 60 à 80 ans.L'aulne ou aune est un proche parent du bouleau qui appartient comme lui à la famille des Bétulacées. Le genre Alnus comprend environ 30 espèces d'arbres et arbustes de climat tempéré frais qui proviennent surtout des régions fraîches à froides de l'hémisphère nord (Eurasie et Canada) et de l'hémisphère sud le long des Andes. Il existe cependant quelques espèces persistantes ou semi-persistantes vivant dans les montagnes subtropicales. Les racines profondes de l'aulne sont pourvues de nodosités (actinorhizes) qui abritent des bactéries du genre Frankia. Capables de fixer l'azote de l'air, celles-ci enrichissent le sol en azote dont bénéficient l'hôte ainsi que les plantes avoisinantes. L'aulne développe aussi près de 26 mycorhizes notamment avec des champignons spécifiques du genre Alnicola qui vivent donc en symbiose avec l'arbre. Avec l'aide de tous ces micro-organismes, l'aulne se révèle être une essence pionnière à croissance rapide. Elle sert souvent de couvert aux conifères jusqu'à ce que ces derniers les dépassent et entraînent leur disparition par défaut de lumière. Ainsi la présence ou l'absence de l'aulne peut changer radicalement une succession écologique. Alnus glutinosa appelé l'aulne glutineux, aulne commun ou vergne mesure jusqu'à 18 m de haut, avec souvent pas plus de 10 m en culture. Son port très droit à l'état jeune s'étend en largeur pour former une voûte de branches tortueuses et grêles, ornées de gros bourgeons visqueux pourpres grisâtres, portés par un court pédoncule. Son écorce lisse grise puis brun sombre se desquame en écailles rectangulaires. Il fait partie des espèces indigènes courantes rencontrées au bord des cours d'eau, dans les fonds de vallées inondées, les marécages. Sa longévité est de 60 à 80 ans.L'aulne ou aune est un proche parent du bouleau qui appartient comme lui à la famille des Bétulacées. Le genre Alnus comprend environ 30 espèces d'arbres et arbustes de climat tempéré frais qui proviennent surtout des régions fraîches à froides de l'hémisphère nord (Eurasie et Canada) et de l'hémisphère sud le long des Andes. Il existe cependant quelques espèces persistantes ou semi-persistantes vivant dans les montagnes subtropicales. Les racines profondes de l'aulne sont pourvues de nodosités (actinorhizes) qui abritent des bactéries du genre Frankia. Capables de fixer l'azote de l'air, celles-ci enrichissent le sol en azote dont bénéficient l'hôte ainsi que les plantes avoisinantes. L'aulne développe aussi près de 26 mycorhizes notamment avec des champignons spécifiques du genre Alnicola qui vivent donc en symbiose avec l'arbre. Avec l'aide de tous ces micro-organismes, l'aulne se révèle être une essence pionnière à croissance rapide. Elle sert souvent de couvert aux conifères jusqu'à ce que ces derniers les dépassent et entraînent leur disparition par défaut de lumière. Ainsi la présence ou l'absence de l'aulne peut changer radicalement une succession écologique. Alnus glutinosa appelé l'aulne glutineux, aulne commun ou vergne mesure jusqu'à 18 m de haut, avec souvent pas plus de 10 m en culture. Son port très droit à l'état jeune s'étend en largeur pour former une voûte de branches tortueuses et grêles, ornées de gros bourgeons visqueux pourpres grisâtres, portés par un court pédoncule. Son écorce lisse grise puis brun sombre se desquame en écailles rectangulaires. Il fait partie des espèces indigènes courantes rencontrées au bord des cours d'eau, dans les fonds de vallées inondées, les marécages. Sa longévité est de 60 à 80 ans.L'aulne ou aune est un proche parent du bouleau qui appartient comme lui à la famille des Bétulacées. Le genre Alnus comprend environ 30 espèces d'arbres et arbustes de climat tempéré frais qui proviennent surtout des régions fraîches à froides de l'hémisphère nord (Eurasie et Canada) et de l'hémisphère sud le long des Andes. Il existe cependant quelques espèces persistantes ou semi-persistantes vivant dans les montagnes subtropicales. Les racines profondes de l'aulne sont pourvues de nodosités (actinorhizes) qui abritent des bactéries du genre Frankia. Capables de fixer l'azote de l'air, celles-ci enrichissent le sol en azote dont bénéficient l'hôte ainsi que les plantes avoisinantes. L'aulne développe aussi près de 26 mycorhizes notamment avec des champignons spécifiques du genre Alnicola qui vivent donc en symbiose avec l'arbre. Avec l'aide de tous ces micro-organismes, l'aulne se révèle être une essence pionnière à croissance rapide. Elle sert souvent de couvert aux conifères jusqu'à ce que ces derniers les dépassent et entraînent leur disparition par défaut de lumière. Ainsi la présence ou l'absence de l'aulne peut changer radicalement une succession écologique. Alnus glutinosa appelé l'aulne glutineux, aulne commun ou vergne mesure jusqu'à 18 m de haut, avec souvent pas plus de 10 m en culture. Son port très droit à l'état jeune s'étend en largeur pour former une voûte de branches tortueuses et grêles, ornées de gros bourgeons visqueux pourpres grisâtres, portés par un court pédoncule. Son écorce lisse grise puis brun sombre se desquame en écailles rectangulaires. Il fait partie des espèces indigènes courantes rencontrées au bord des cours d'eau, dans les fonds de vallées inondées, les marécages. Sa longévité est de 60 à 80 ans.L'aulne ou aune est un proche parent du bouleau qui appartient comme lui à la famille des Bétulacées. Le genre Alnus comprend environ 30 espèces d'arbres et arbustes de climat tempéré frais qui proviennent surtout des régions fraîches à froides de l'hémisphère nord (Eurasie et Canada) et de l'hémisphère sud le long des Andes. Il existe cependant quelques espèces persistantes ou semi-persistantes vivant dans les montagnes subtropicales. Les racines profondes de l'aulne sont pourvues de nodosités (actinorhizes) qui abritent des bactéries du genre Frankia. Capables de fixer l'azote de l'air, celles-ci enrichissent le sol en azote dont bénéficient l'hôte ainsi que les plantes avoisinantes. L'aulne développe aussi près de 26 mycorhizes notamment avec des champignons spécifiques du genre Alnicola qui vivent donc en symbiose avec l'arbre. Avec l'aide de tous ces micro-organismes, l'aulne se révèle être une essence pionnière à croissance rapide. Elle sert souvent de couvert aux conifères jusqu'à ce que ces derniers les dépassent et entraînent leur disparition par défaut de lumière. Ainsi la présence ou l'absence de l'aulne peut changer radicalement une succession écologique. Alnus glutinosa appelé l'aulne glutineux, aulne commun ou vergne mesure jusqu'à 18 m de haut, avec souvent pas plus de 10 m en culture. Son port très droit à l'état jeune s'étend en largeur pour former une voûte de branches tortueuses et grêles, ornées de gros bourgeons visqueux pourpres grisâtres, portés par un court pédoncule. Son écorce lisse grise puis brun sombre se desquame en écailles rectangulaires. Il fait partie des espèces indigènes courantes rencontrées au bord des cours d'eau, dans les fonds de vallées inondées, les marécages. Sa longévité est de 60 à 80 ans.L'aulne ou aune est un proche parent du bouleau qui appartient comme lui à la famille des Bétulacées. Le genre Alnus comprend environ 30 espèces d'arbres et arbustes de climat tempéré frais qui proviennent surtout des régions fraîches à froides de l'hémisphère nord (Eurasie et Canada) et de l'hémisphère sud le long des Andes. Il existe cependant quelques espèces persistantes ou semi-persistantes vivant dans les montagnes subtropicales. Les racines profondes de l'aulne sont pourvues de nodosités (actinorhizes) qui abritent des bactéries du genre Frankia. Capables de fixer l'azote de l'air, celles-ci enrichissent le sol en azote dont bénéficient l'hôte ainsi que les plantes avoisinantes. L'aulne développe aussi près de 26 mycorhizes notamment avec des champignons spécifiques du genre Alnicola qui vivent donc en symbiose avec l'arbre. Avec l'aide de tous ces micro-organismes, l'aulne se révèle être une essence pionnière à croissance rapide. Elle sert souvent de couvert aux conifères jusqu'à ce que ces derniers les dépassent et entraînent leur disparition par défaut de lumière. Ainsi la présence ou l'absence de l'aulne peut changer radicalement une succession écologique. Alnus glutinosa appelé l'aulne glutineux, aulne commun ou vergne mesure jusqu'à 18 m de haut, avec souvent pas plus de 10 m en culture. Son port très droit à l'état jeune s'étend en largeur pour former une voûte de branches tortueuses et grêles, ornées de gros bourgeons visqueux pourpres grisâtres, portés par un court pédoncule. Son écorce lisse grise puis brun sombre se desquame en écailles rectangulaires. Il fait partie des espèces indigènes courantes rencontrées au bord des cours d'eau, dans les fonds de vallées inondées, les marécages. Sa longévité est de 60 à 80 ans.L'aulne ou aune est un proche parent du bouleau qui appartient comme lui à la famille des Bétulacées. Le genre Alnus comprend environ 30 espèces d'arbres et arbustes de climat tempéré frais qui proviennent surtout des régions fraîches à froides de l'hémisphère nord (Eurasie et Canada) et de l'hémisphère sud le long des Andes. Il existe cependant quelques espèces persistantes ou semi-persistantes vivant dans les montagnes subtropicales. Les racines profondes de l'aulne sont pourvues de nodosités (actinorhizes) qui abritent des bactéries du genre Frankia. Capables de fixer l'azote de l'air, celles-ci enrichissent le sol en azote dont bénéficient l'hôte ainsi que les plantes avoisinantes. L'aulne développe aussi près de 26 mycorhizes notamment avec des champignons spécifiques du genre Alnicola qui vivent donc en symbiose avec l'arbre. Avec l'aide de tous ces micro-organismes, l'aulne se révèle être une essence pionnière à croissance rapide. Elle sert souvent de couvert aux conifères jusqu'à ce que ces derniers les dépassent et entraînent leur disparition par défaut de lumière. Ainsi la présence ou l'absence de l'aulne peut changer radicalement une succession écologique. Alnus glutinosa appelé l'aulne glutineux, aulne commun ou vergne mesure jusqu'à 18 m de haut, avec souvent pas plus de 10 m en culture. Son port très droit à l'état jeune s'étend en largeur pour former une voûte de branches tortueuses et grêles, ornées de gros bourgeons visqueux pourpres grisâtres, portés par un court pédoncule. Son écorce lisse grise puis brun sombre se desquame en écailles rectangulaires. Il fait partie des espèces indigènes courantes rencontrées au bord des cours d'eau, dans les fonds de vallées inondées, les marécages. Sa longévité est de 60 à 80 ans.L'aulne ou aune est un proche parent du bouleau qui appartient comme lui à la famille des Bétulacées. Le genre Alnus comprend environ 30 espèces d'arbres et arbustes de climat tempéré frais qui proviennent surtout des régions fraîches à froides de l'hémisphère nord (Eurasie et Canada) et de l'hémisphère sud le long des Andes. Il existe cependant quelques espèces persistantes ou semi-persistantes vivant dans les montagnes subtropicales. Les racines profondes de l'aulne sont pourvues de nodosités (actinorhizes) qui abritent des bactéries du genre Frankia. Capables de fixer l'azote de l'air, celles-ci enrichissent le sol en azote dont bénéficient l'hôte ainsi que les plantes avoisinantes. L'aulne développe aussi près de 26 mycorhizes notamment avec des champignons spécifiques du genre Alnicola qui vivent donc en symbiose avec l'arbre. Avec l'aide de tous ces micro-organismes, l'aulne se révèle être une essence pionnière à croissance rapide. Elle sert souvent de couvert aux conifères jusqu'à ce que ces derniers les dépassent et entraînent leur disparition par défaut de lumière. Ainsi la présence ou l'absence de l'aulne peut changer radicalement une succession écologique. Alnus glutinosa appelé l'aulne glutineux, aulne commun ou vergne mesure jusqu'à 18 m de haut, avec souvent pas plus de 10 m en culture. Son port très droit à l'état jeune s'étend en largeur pour former une voûte de branches tortueuses et grêles, ornées de gros bourgeons visqueux pourpres grisâtres, portés par un court pédoncule. Son écorce lisse grise puis brun sombre se desquame en écailles rectangulaires. Il fait partie des espèces indigènes courantes rencontrées au bord des cours d'eau, dans les fonds de vallées inondées, les marécages. Sa longévité est de 60 à 80 ans.L'aulne ou aune est un proche parent du bouleau qui appartient comme lui à la famille des Bétulacées. Le genre Alnus comprend environ 30 espèces d'arbres et arbustes de climat tempéré frais qui proviennent surtout des régions fraîches à froides de l'hémisphère nord (Eurasie et Canada) et de l'hémisphère sud le long des Andes. Il existe cependant quelques espèces persistantes ou semi-persistantes vivant dans les montagnes subtropicales. Les racines profondes de l'aulne sont pourvues de nodosités (actinorhizes) qui abritent des bactéries du genre Frankia. Capables de fixer l'azote de l'air, celles-ci enrichissent le sol en azote dont bénéficient l'hôte ainsi que les plantes avoisinantes. L'aulne développe aussi près de 26 mycorhizes notamment avec des champignons spécifiques du genre Alnicola qui vivent donc en symbiose avec l'arbre. Avec l'aide de tous ces micro-organismes, l'aulne se révèle être une essence pionnière à croissance rapide. Elle sert souvent de couvert aux conifères jusqu'à ce que ces derniers les dépassent et entraînent leur disparition par défaut de lumière. Ainsi la présence ou l'absence de l'aulne peut changer radicalement une succession écologique. Alnus glutinosa appelé l'aulne glutineux, aulne commun ou vergne mesure jusqu'à 18 m de haut, avec souvent pas plus de 10 m en culture. Son port très droit à l'état jeune s'étend en largeur pour former une voûte de branches tortueuses et grêles, ornées de gros bourgeons visqueux pourpres grisâtres, portés par un court pédoncule. Son écorce lisse grise puis brun sombre se desquame en écailles rectangulaires. Il fait partie des espèces indigènes courantes rencontrées au bord des cours d'eau, dans les fonds de vallées inondées, les marécages. Sa longévité est de 60 à 80 ans.L'aulne ou aune est un proche parent du bouleau qui appartient comme lui à la famille des Bétulacées. Le genre Alnus comprend environ 30 espèces d'arbres et arbustes de climat tempéré frais qui proviennent surtout des régions fraîches à froides de l'hémisphère nord (Eurasie et Canada) et de l'hémisphère sud le long des Andes. Il existe cependant quelques espèces persistantes ou semi-persistantes vivant dans les montagnes subtropicales. Les racines profondes de l'aulne sont pourvues de nodosités (actinorhizes) qui abritent des bactéries du genre Frankia. Capables de fixer l'azote de l'air, celles-ci enrichissent le sol en azote dont bénéficient l'hôte ainsi que les plantes avoisinantes. L'aulne développe aussi près de 26 mycorhizes notamment avec des champignons spécifiques du genre Alnicola qui vivent donc en symbiose avec l'arbre. Avec l'aide de tous ces micro-organismes, l'aulne se révèle être une essence pionnière à croissance rapide. Elle sert souvent de cou
Retour en haut
Description
En savoir plus
Notes et avis

Avis des internautes sur AULNE (0 avis)

pixel_trans
Il n'y a actuellement aucun avis pour cet article, soyez le premier à donner le votre.
pixel_trans
pixel_trans
[Ajouter votre commentaire]
Retour en haut
De la même catégorie