facebook

instagram

Du lundi au samedi : de 8h à 12h et de 14h à 18h
04 48 20 03 33
>
logo-Le Jardin d'Olympe

ARBRE DE JUDEE

Reference - 851002160

CERCIS SILIQUASTRUM

Note moyenne : 0 avis
En stock
J'ai vu ce produit moins cher ailleurs !
Description
En savoir plus
Notes et avis
Cercis siliquastrum est un arbuste élégant qui se couvre littéralement d'une multitude de fleurs rose pourpre en avril-mai. Bien adapté aux petits jardins, rustique et facile d'entretien, l'arbre de Judée illumine vos haies ou vos fonds de massifs.
Arrosage : Faible
Composition du sol : calcaire, caillouteux, humifère, terreau. Sol drainé, sec
Couleur des fleurs : blanches, roses, violettes
Exposition : Soleil
Feuillage : Caduc
Hauteur à maturité :2,50 à 10 mètres
Niveau de sol : Facile
Origine : Europe, Asie-mineure
Période de floraison : mars à mai
Période de plantation : mars à mai et octobre, novembre
pH du sol : Alcalin, neutre
Résistance au froid : -14°C
Rusticité : Rustique, semi-rustique
Saison d'intérêt :
Type : Vivace
Utilisation en Jardin : Balcon, terrasse, bosquet, foret, massif, bordure
Utilisation pour la maison :
Zone Climatique : Océanique, semi océanique, continental, montagnard, méditerranéen
Retour en haut
Description
En savoir plus
Notes et avis
L'arbre de Judée ou gainier (Cercis siliquastrum pour l'espèce la plus connue) appartient au genre Cercis qui compte une trentaine d'espèces, dont quatre surtout sont connues dans nos régions. Il appartient à la vaste famille des Fabacées (celle des Légumineuses). Petit arbre à feuilles caduques de 3 à 5 m de haut, il peut atteindre exceptionnellement 10 m. Son port est érigé avec une cime plus ou moins arrondie. En pousse naturelle sans taille de formation, il est très ramifié dès la base et tortueux, mais assez aéré laissant entrer la lumière. Il atteint environ 3 m en quatre ans puis sa croissance ralentit. Il résiste à des températures de -10 à -15 °C (-25 °C pour le gainier du Canada), mais craint toutefois les gelées tardives. Les feuilles rondes à base cordée et alternes, caduques, sont vert clair au printemps puis prennent de belles teintes d'automne jaune orangé cuivré. Sa floraison rose vif est remarquable (sauf pour Cercis siliquastrum 'Album', variété à fleurs blanches). Elle couvre littéralement tout l'arbre, par petits bouquets de jolies fleurs de papilionacée directement attachées aux rameaux âgés, ainsi qu'aux troncs par de courts pétioles, dès le début du printemps (mars-avril) avant l'apparition des premières feuilles. Ces fleurs donnent à l'automne naissance à de fines gousses vertes (de 7 à 10 cm), puis marron (colorées en rouge violet chez la variété Cercis silicastrum 'Fructu Rubra'). Ces gousses persistent pendant l'hiver. Elles contiennent de petites graines ovoïdes aplaties qu'elles libèrent en automne. L'usage de l'arbre de Judée est principalement ornemental dans les jardins et les parcs où sa coloration intense rose foncé dès le début du printemps ne passe pas inaperçue.L'arbre de Judée ou gainier (Cercis siliquastrum pour l'espèce la plus connue) appartient au genre Cercis qui compte une trentaine d'espèces, dont quatre surtout sont connues dans nos régions. Il appartient à la vaste famille des Fabacées (celle des Légumineuses). Petit arbre à feuilles caduques de 3 à 5 m de haut, il peut atteindre exceptionnellement 10 m. Son port est érigé avec une cime plus ou moins arrondie. En pousse naturelle sans taille de formation, il est très ramifié dès la base et tortueux, mais assez aéré laissant entrer la lumière. Il atteint environ 3 m en quatre ans puis sa croissance ralentit. Il résiste à des températures de -10 à -15 °C (-25 °C pour le gainier du Canada), mais craint toutefois les gelées tardives. Les feuilles rondes à base cordée et alternes, caduques, sont vert clair au printemps puis prennent de belles teintes d'automne jaune orangé cuivré. Sa floraison rose vif est remarquable (sauf pour Cercis siliquastrum 'Album', variété à fleurs blanches). Elle couvre littéralement tout l'arbre, par petits bouquets de jolies fleurs de papilionacée directement attachées aux rameaux âgés, ainsi qu'aux troncs par de courts pétioles, dès le début du printemps (mars-avril) avant l'apparition des premières feuilles. Ces fleurs donnent à l'automne naissance à de fines gousses vertes (de 7 à 10 cm), puis marron (colorées en rouge violet chez la variété Cercis silicastrum 'Fructu Rubra'). Ces gousses persistent pendant l'hiver. Elles contiennent de petites graines ovoïdes aplaties qu'elles libèrent en automne. L'usage de l'arbre de Judée est principalement ornemental dans les jardins et les parcs où sa coloration intense rose foncé dès le début du printemps ne passe pas inaperçue.L'arbre de Judée ou gainier (Cercis siliquastrum pour l'espèce la plus connue) appartient au genre Cercis qui compte une trentaine d'espèces, dont quatre surtout sont connues dans nos régions. Il appartient à la vaste famille des Fabacées (celle des Légumineuses). Petit arbre à feuilles caduques de 3 à 5 m de haut, il peut atteindre exceptionnellement 10 m. Son port est érigé avec une cime plus ou moins arrondie. En pousse naturelle sans taille de formation, il est très ramifié dès la base et tortueux, mais assez aéré laissant entrer la lumière. Il atteint environ 3 m en quatre ans puis sa croissance ralentit. Il résiste à des températures de -10 à -15 °C (-25 °C pour le gainier du Canada), mais craint toutefois les gelées tardives. Les feuilles rondes à base cordée et alternes, caduques, sont vert clair au printemps puis prennent de belles teintes d'automne jaune orangé cuivré. Sa floraison rose vif est remarquable (sauf pour Cercis siliquastrum 'Album', variété à fleurs blanches). Elle couvre littéralement tout l'arbre, par petits bouquets de jolies fleurs de papilionacée directement attachées aux rameaux âgés, ainsi qu'aux troncs par de courts pétioles, dès le début du printemps (mars-avril) avant l'apparition des premières feuilles. Ces fleurs donnent à l'automne naissance à de fines gousses vertes (de 7 à 10 cm), puis marron (colorées en rouge violet chez la variété Cercis silicastrum 'Fructu Rubra'). Ces gousses persistent pendant l'hiver. Elles contiennent de petites graines ovoïdes aplaties qu'elles libèrent en automne. L'usage de l'arbre de Judée est principalement ornemental dans les jardins et les parcs où sa coloration intense rose foncé dès le début du printemps ne passe pas inaperçue.L'arbre de Judée ou gainier (Cercis siliquastrum pour l'espèce la plus connue) appartient au genre Cercis qui compte une trentaine d'espèces, dont quatre surtout sont connues dans nos régions. Il appartient à la vaste famille des Fabacées (celle des Légumineuses). Petit arbre à feuilles caduques de 3 à 5 m de haut, il peut atteindre exceptionnellement 10 m. Son port est érigé avec une cime plus ou moins arrondie. En pousse naturelle sans taille de formation, il est très ramifié dès la base et tortueux, mais assez aéré laissant entrer la lumière. Il atteint environ 3 m en quatre ans puis sa croissance ralentit. Il résiste à des températures de -10 à -15 °C (-25 °C pour le gainier du Canada), mais craint toutefois les gelées tardives. Les feuilles rondes à base cordée et alternes, caduques, sont vert clair au printemps puis prennent de belles teintes d'automne jaune orangé cuivré. Sa floraison rose vif est remarquable (sauf pour Cercis siliquastrum 'Album', variété à fleurs blanches). Elle couvre littéralement tout l'arbre, par petits bouquets de jolies fleurs de papilionacée directement attachées aux rameaux âgés, ainsi qu'aux troncs par de courts pétioles, dès le début du printemps (mars-avril) avant l'apparition des premières feuilles. Ces fleurs donnent à l'automne naissance à de fines gousses vertes (de 7 à 10 cm), puis marron (colorées en rouge violet chez la variété Cercis silicastrum 'Fructu Rubra'). Ces gousses persistent pendant l'hiver. Elles contiennent de petites graines ovoïdes aplaties qu'elles libèrent en automne. L'usage de l'arbre de Judée est principalement ornemental dans les jardins et les parcs où sa coloration intense rose foncé dès le début du printemps ne passe pas inaperçue.L'arbre de Judée ou gainier (Cercis siliquastrum pour l'espèce la plus connue) appartient au genre Cercis qui compte une trentaine d'espèces, dont quatre surtout sont connues dans nos régions. Il appartient à la vaste famille des Fabacées (celle des Légumineuses). Petit arbre à feuilles caduques de 3 à 5 m de haut, il peut atteindre exceptionnellement 10 m. Son port est érigé avec une cime plus ou moins arrondie. En pousse naturelle sans taille de formation, il est très ramifié dès la base et tortueux, mais assez aéré laissant entrer la lumière. Il atteint environ 3 m en quatre ans puis sa croissance ralentit. Il résiste à des températures de -10 à -15 °C (-25 °C pour le gainier du Canada), mais craint toutefois les gelées tardives. Les feuilles rondes à base cordée et alternes, caduques, sont vert clair au printemps puis prennent de belles teintes d'automne jaune orangé cuivré. Sa floraison rose vif est remarquable (sauf pour Cercis siliquastrum 'Album', variété à fleurs blanches). Elle couvre littéralement tout l'arbre, par petits bouquets de jolies fleurs de papilionacée directement attachées aux rameaux âgés, ainsi qu'aux troncs par de courts pétioles, dès le début du printemps (mars-avril) avant l'apparition des premières feuilles. Ces fleurs donnent à l'automne naissance à de fines gousses vertes (de 7 à 10 cm), puis marron (colorées en rouge violet chez la variété Cercis silicastrum 'Fructu Rubra'). Ces gousses persistent pendant l'hiver. Elles contiennent de petites graines ovoïdes aplaties qu'elles libèrent en automne. L'usage de l'arbre de Judée est principalement ornemental dans les jardins et les parcs où sa coloration intense rose foncé dès le début du printemps ne passe pas inaperçue.L'arbre de Judée ou gainier (Cercis siliquastrum pour l'espèce la plus connue) appartient au genre Cercis qui compte une trentaine d'espèces, dont quatre surtout sont connues dans nos régions. Il appartient à la vaste famille des Fabacées (celle des Légumineuses). Petit arbre à feuilles caduques de 3 à 5 m de haut, il peut atteindre exceptionnellement 10 m. Son port est érigé avec une cime plus ou moins arrondie. En pousse naturelle sans taille de formation, il est très ramifié dès la base et tortueux, mais assez aéré laissant entrer la lumière. Il atteint environ 3 m en quatre ans puis sa croissance ralentit. Il résiste à des températures de -10 à -15 °C (-25 °C pour le gainier du Canada), mais craint toutefois les gelées tardives. Les feuilles rondes à base cordée et alternes, caduques, sont vert clair au printemps puis prennent de belles teintes d'automne jaune orangé cuivré. Sa floraison rose vif est remarquable (sauf pour Cercis siliquastrum 'Album', variété à fleurs blanches). Elle couvre littéralement tout l'arbre, par petits bouquets de jolies fleurs de papilionacée directement attachées aux rameaux âgés, ainsi qu'aux troncs par de courts pétioles, dès le début du printemps (mars-avril) avant l'apparition des premières feuilles. Ces fleurs donnent à l'automne naissance à de fines gousses vertes (de 7 à 10 cm), puis marron (colorées en rouge violet chez la variété Cercis silicastrum 'Fructu Rubra'). Ces gousses persistent pendant l'hiver. Elles contiennent de petites graines ovoïdes aplaties qu'elles libèrent en automne. L'usage de l'arbre de Judée est principalement ornemental dans les jardins et les parcs où sa coloration intense rose foncé dès le début du printemps ne passe pas inaperçue.L'arbre de Judée ou gainier (Cercis siliquastrum pour l'espèce la plus connue) appartient au genre Cercis qui compte une trentaine d'espèces, dont quatre surtout sont connues dans nos régions. Il appartient à la vaste famille des Fabacées (celle des Légumineuses). Petit arbre à feuilles caduques de 3 à 5 m de haut, il peut atteindre exceptionnellement 10 m. Son port est érigé avec une cime plus ou moins arrondie. En pousse naturelle sans taille de formation, il est très ramifié dès la base et tortueux, mais assez aéré laissant entrer la lumière. Il atteint environ 3 m en quatre ans puis sa croissance ralentit. Il résiste à des températures de -10 à -15 °C (-25 °C pour le gainier du Canada), mais craint toutefois les gelées tardives. Les feuilles rondes à base cordée et alternes, caduques, sont vert clair au printemps puis prennent de belles teintes d'automne jaune orangé cuivré. Sa floraison rose vif est remarquable (sauf pour Cercis siliquastrum 'Album', variété à fleurs blanches). Elle couvre littéralement tout l'arbre, par petits bouquets de jolies fleurs de papilionacée directement attachées aux rameaux âgés, ainsi qu'aux troncs par de courts pétioles, dès le début du printemps (mars-avril) avant l'apparition des premières feuilles. Ces fleurs donnent à l'automne naissance à de fines gousses vertes (de 7 à 10 cm), puis marron (colorées en rouge violet chez la variété Cercis silicastrum 'Fructu Rubra'). Ces gousses persistent pendant l'hiver. Elles contiennent de petites graines ovoïdes aplaties qu'elles libèrent en automne. L'usage de l'arbre de Judée est principalement ornemental dans les jardins et les parcs où sa coloration intense rose foncé dès le début du printemps ne passe pas inaperçue.L'arbre de Judée ou gainier (Cercis siliquastrum pour l'espèce la plus connue) appartient au genre Cercis qui compte une trentaine d'espèces, dont quatre surtout sont connues dans nos régions. Il appartient à la vaste famille des Fabacées (celle des Légumineuses). Petit arbre à feuilles caduques de 3 à 5 m de haut, il peut atteindre exceptionnellement 10 m. Son port est érigé avec une cime plus ou moins arrondie. En pousse naturelle sans taille de formation, il est très ramifié dès la base et tortueux, mais assez aéré laissant entrer la lumière. Il atteint environ 3 m en quatre ans puis sa croissance ralentit. Il résiste à des températures de -10 à -15 °C (-25 °C pour le gainier du Canada), mais craint toutefois les gelées tardives. Les feuilles rondes à base cordée et alternes, caduques, sont vert clair au printemps puis prennent de belles teintes d'automne jaune orangé cuivré. Sa floraison rose vif est remarquable (sauf pour Cercis siliquastrum 'Album', variété à fleurs blanches). Elle couvre littéralement tout l'arbre, par petits bouquets de jolies fleurs de papilionacée directement attachées aux rameaux âgés, ainsi qu'aux troncs par de courts pétioles, dès le début du printemps (mars-avril) avant l'apparition des premières feuilles. Ces fleurs donnent à l'automne naissance à de fines gousses vertes (de 7 à 10 cm), puis marron (colorées en rouge violet chez la variété Cercis silicastrum 'Fructu Rubra'). Ces gousses persistent pendant l'hiver. Elles contiennent de petites graines ovoïdes aplaties qu'elles libèrent en automne. L'usage de l'arbre de Judée est principalement ornemental dans les jardins et les parcs où sa coloration intense rose foncé dès le début du printemps ne passe pas inaperçue.L'arbre de Judée ou gainier (Cercis siliquastrum pour l'espèce la plus connue) appartient au genre Cercis qui compte une trentaine d'espèces, dont quatre surtout sont connues dans nos régions. Il appartient à la vaste famille des Fabacées (celle des Légumineuses). Petit arbre à feuilles caduques de 3 à 5 m de haut, il peut atteindre exceptionnellement 10 m. Son port est érigé avec une cime plus ou moins arrondie. En pousse naturelle sans taille de formation, il est très ramifié dès la base et tortueux, mais assez aéré laissant entrer la lumière. Il atteint environ 3 m en quatre ans puis sa croissance ralentit. Il résiste à des températures de -10 à -15 °C (-25 °C pour le gainier du Canada), mais craint toutefois les gelées tardives. Les feuilles rondes à base cordée et alternes, caduques, sont vert clair au printemps puis prennent de belles teintes d'automne jaune orangé cuivré. Sa floraison rose vif est remarquable (sauf pour Cercis siliquastrum 'Album', variété à fleurs blanches). Elle couvre littéralement tout l'arbre, par petits bouquets de jolies fleurs de papilionacée directement attachées aux rameaux âgés, ainsi qu'aux troncs par de courts pétioles, dès le début du printemps (mars-avril) avant l'apparition des premières feuilles. Ces fleurs donnent à l'automne naissance à de fines gousses vertes (de 7 à 10 cm), puis marron (colorées en rouge violet chez la variété Cercis silicastrum 'Fructu Rubra'). Ces gousses persistent pendant l'hiver. Elles contiennent de petites graines ovoïdes aplaties qu'elles libèrent en automne. L'usage de l'arbre de Judée est principalement ornemental dans les jardins et les parcs où sa coloration intense rose foncé dès le début du printemps ne passe pas inaperçue.L'arbre de Judée ou gainier (Cercis siliquastrum pour l'espèce la plus connue) appartient au genre Cercis qui compte une trentaine d'espèces, dont quatre surtout sont connues dans nos régions. Il appartient à la vaste famille des Fabacées (celle des Légumineuses). Petit arbre à feuilles caduques de 3 à 5 m de haut, il peut atteindre exceptionnellement 10 m. Son port est érigé avec une cime plus ou moins arrondie. En pousse naturelle sans taille de formation, il est très ramifié dès la base et tortueux, mais assez aéré laissant entrer la lumière. Il atteint environ 3 m en quatre ans puis sa croissance ralentit. Il résiste à des températures de -10 à -15 °C (-25 °C pour le gainier du Canada), mais craint toutefois les gelées tardives. Les feuilles rondes à base cordée et alternes, caduques, sont vert clair au printemps puis prennent de belles teintes d'automne jaune orangé cuivré. Sa floraison rose vif est remarquable (sauf pour Cercis siliquastrum 'Album', variété à fleurs blanches). Elle couvre littéralement tout l'arbre, par petits bouquets de jolies fleurs de papilionacée directement attachées aux rameaux âgés, ainsi qu'aux troncs par de courts pétioles, dès le début du printemps (mars-avril) avant l'apparition des premières feuilles. Ces fleurs donnent à l'automne naissance à de fines gousses vertes (de 7 à 10 cm), puis marron (colorées en rouge violet chez la variété Cercis silicastrum 'Fructu Rubra'). Ces gousses persistent pendant l'hiver. Elles contiennent de petites graines ovoïdes aplaties qu'elles libèrent en automne. L'usage de l'arbre de Judée est principalement ornemental dans les jardins et les parcs où sa coloration intense rose foncé dès le début du printemps ne passe pas inaperçue.L'arbre de Judée ou gainier (Cercis siliquastrum pour l'espèce la plus connue) appartient au genre Cercis qui compte une trentaine d'espèces, dont quatre surtout sont connues dans nos régions. Il appartient à la vaste famille des Fabacées (celle des Légumineuses). Petit arbre à feuilles caduques de 3 à 5 m de haut, il peut atteindre exceptionnellement 10 m. Son port est érigé avec une cime plus ou moins arrondie. En pousse naturelle sans taille de formation, il est très ramifié dès la base et tortueux, mais assez aéré laissant entrer la lumière. Il atteint environ 3 m en quatre ans puis sa croissance ralentit. Il résiste à des températures de -10 à -15 °C (-25 °C pour le gainier du Canada), mais craint toutefois les gelées tardives. Les feuilles rondes à base cordée et alternes, caduques, sont vert clair au printemps puis prennent de belles teintes d'automne jaune orangé cuivré. Sa floraison rose vif est remarquable (sauf pour Cercis siliquastrum 'Album', variété à fleurs blanches). Elle couvre littéralement tout l'arbre, par petits bouquets de jolies fleurs de papilionacée directement attachées aux rameaux âgés, ainsi qu'aux troncs par de courts pétioles, dès le début du printemps (mars-avril) avant l'apparition des premières feuilles. Ces fleurs donnent à l'automne naissance à de fines gousses vertes (de 7 à 10 cm), puis marron (colorées en rouge violet chez la variété Cercis silicastrum 'Fructu Rubra'). Ces gousses persistent pendant l'hiver. Elles contiennent de petites graines ovoïdes aplaties qu'elles libèrent en automne. L'usage de l'arbre de Judée est principalement ornemental dans les jardins et les parcs où sa coloration intense rose foncé dès le début du printemps ne passe pas inaperçue.L'arbre de Judée ou gainier (Cercis siliquastrum pour l'espèce la plus connue) appartient au genre Cercis qui compte une trentaine d'espèces, dont quatre surtout sont connues dans nos régions. Il appartient à la vaste famille des Fabacées (celle des Légumineuses). Petit arbre à feuilles caduques de 3 à 5 m de haut, il peut atteindre exceptionnellement 10 m. Son port est érigé avec une cime plus ou moins arrondie. En pousse naturelle sans taille de formation, il est très ramifié dès la base et tortueux, mais assez aéré laissant entrer la lumière. Il atteint environ 3 m en quatre ans puis sa croissance ralentit. Il résiste à des températures de -10 à -15 °C (-25 °C pour le gainier du Canada), mais craint toutefois les gelées tardives. Les feuilles rondes à base cordée et alternes, caduques, sont vert clair au printemps puis prennent de belles teintes d'automne jaune orangé cuivré. Sa floraison rose vif est remarquable (sauf pour Cercis siliquastrum 'Album', variété à fleurs blanches). Elle couvre littéralement tout l'arbre, par petits bouquets de jolies fleurs de papilionacée directement attachées aux rameaux âgés, ainsi qu'aux troncs par de courts pétioles, dès le début du printemps (mars-avril) avant l'apparition des premières feuilles. Ces fleurs donnent à l'automne naissance à de fines gousses vertes (de 7 à 10 cm), puis marron (colorées en rouge violet chez la variété Cercis silicastrum 'Fructu Rubra'). Ces gousses persistent pendant l'hiver. Elles contiennent de petites graines ovoïdes aplaties qu'elles libèrent en automne. L'usage de l'arbre de Judée est principalement ornemental dans les jardins et les parcs où sa coloration intense rose foncé dès le début du printemps ne passe pas inaperçue.L'arbre de Judée ou gainier (Cercis siliquastrum pour l'espèce la plus connue) appartient au genre Cercis qui compte une trentaine d'espèces, dont quatre surtout sont connues dans nos régions. Il appartient à la vaste famille des Fabacées (celle des Légumineuses). Petit arbre à feuilles caduques de 3 à 5 m de haut, il peut atteindre exceptionnellement 10 m. Son port est érigé avec une cime plus ou moins arrondie. En pousse naturelle sans taille de formation, il est très ramifié dès la base et tortueux, mais assez aéré laissant entrer la lumière. Il atteint environ 3 m en quatre ans puis sa croissance ralentit. Il résiste à des températures de -10 à -15 °C (-25 °C pour le gainier du Canada), mais craint toutefois les gelées tardives. Les feuilles rondes à base cordée et alternes, caduques, sont vert clair au printemps puis prennent de belles teintes d'automne jaune orangé cuivré. Sa floraison rose vif est remarquable (sauf pour Cercis siliquastrum 'Album', variété à fleurs blanches). Elle couvre littéralement tout l'arbre, par petits bouquets de jolies fleurs de papilionacée directement attachées aux rameaux âgés, ainsi qu'aux troncs par de courts pétioles, dès le début du printemps (mars-avril) avant l'apparition des premières feuilles. Ces fleurs donnent à l'automne naissance à de fines gousses vertes (de 7 à 10 cm), puis marron (colorées en rouge violet chez la variété Cercis silicastrum 'Fructu Rubra'). Ces gousses persistent pendant l'hiver. Elles contiennent de petites graines ovoïdes aplaties qu'elles libèrent en automne. L'usage de l'arbre de Judée est principalement ornemental dans les jardins et les parcs où sa coloration intense rose foncé dès le début du printemps ne passe pas inaperçue.L'arbre de Judée ou gainier (Cercis siliquastrum pour l'espèce la plus connue) appartient au genre Cercis qui compte une trentaine d'espèces, dont quatre surtout sont connues dans nos régions. Il appartient à la vaste famille des Fabacées (celle des Légumineuses). Petit arbre à feuilles caduques de 3 à 5 m de haut, il peut atteindre exceptionnellement 10 m. Son port est érigé avec une cime plus ou moins arrondie. En pousse naturelle sans taille de formation, il est très ramifié dès la base et tortueux, mais assez aéré laissant entrer la lumière. Il atteint environ 3 m en quatre ans puis sa croissance ralentit. Il résiste à des températures de -10 à -15 °C (-25 °C pour le gainier du Canada), mais craint toutefois les gelées tardives. Les feuilles rondes à base cordée et alternes, caduques, sont vert clair au printemps puis prennent de belles teintes d'automne jaune orangé cuivré. Sa floraison rose vif est remarquable (sauf pour Cercis siliquastrum 'Album', variété à fleurs blanches). Elle couvre littéralement tout l'arbre, par petits bouquets de jolies fleurs de papilionacée directement attachées aux rameaux âgés, ainsi qu'aux troncs par de courts pétioles, dès le début du printemps (mars-avril) avant l'apparition des premières feuilles. Ces fleurs donnent à l'automne naissance à de fines gousses vertes (de 7 à 10 cm), puis marron (colorées en rouge violet chez la variété Cercis silicastrum 'Fructu Rubra'). Ces gousses persistent pendant l'hiver. Elles contiennent de petites graines ovoïdes aplaties qu'elles libèrent en automne. L'usage de l'arbre de Judée est principalement ornemental dans les jardins et les parcs où sa coloration intense rose foncé dès le début du printemps ne passe pas inaperçue.L'arbre de Judée ou gainier (Cercis siliquastrum pour l'espèce la plus connue) appartient au genre Cercis qui compte une trentaine d'espèces, dont quatre surtout sont connues dans nos régions. Il appartient à la vaste famille des Fabacées (celle des Légumineuses). Petit arbre à feuilles caduques de 3 à 5 m de haut, il peut atteindre exceptionnellement 10 m. Son port est érigé avec une cime plus ou moins arrondie. En pousse naturelle sans taille de formation, il est très ramifié dès la base et tortueux, mais assez aéré laissant entrer la lumière. Il atteint environ 3 m en quatre ans puis sa croissance ralentit. Il résiste à des températures de -10 à -15 °C (-25 °C pour le gainier du Canada), mais craint toutefois les gelées tardives. Les feuilles rondes à base cordée et alternes, caduques, sont vert clair au printemps puis prennent de belles teintes d'automne jaune orangé cuivré. Sa floraison rose vif est remarquable (sauf pour Cercis siliquastrum 'Album', variété à fleurs blanches). Elle couvre littéralement tout l'arbre, par petits bouquets de jolies fleurs de papilionacée directement attachées aux rameaux âgés, ainsi qu'aux troncs par de courts pétioles, dès le début du printemps (mars-avril) avant l'apparition des premières feuilles. Ces fleurs donnent à l'automne naissance à de fines gousses vertes (de 7 à 10 cm), puis marron (colorées en rouge violet chez la variété Cercis silicastrum 'Fructu Rubra'). Ces gousses persistent pendant l'hiver. Elles contiennent de petites graines ovoïdes aplaties qu'elles libèrent en automne. L'usage de l'arbre de Judée est principalement ornemental dans les jardins et les parcs où sa coloration intense rose foncé dès le début du printemps ne passe pas inaperçue.L'arbre de Judée ou gainier (Cercis siliquastrum pour l'espèce la plus connue) appartient au genre Cercis qui compte une trentaine d'espèces, dont quatre surtout sont connues dans nos régions. Il appartient à la vaste famille des Fabacées (celle des Légumineuses). Petit arbre à feuilles caduques de 3 à 5 m de haut, il peut atteindre exceptionnellement 10 m. Son port est érigé avec une cime plus ou moins arrondie. En pousse naturelle sans taille de formation, il est très ramifié dès la base et tortueux, mais assez aéré laissant entrer la lumière. Il atteint environ 3 m en quatre ans puis sa croissance ralentit. Il résiste à des températures de -10 à -15 °C (-25 °C pour le gainier du Canada), mais craint toutefois les gelées tardives. Les feuilles rondes à base cordée et alternes, caduques, sont vert clair au printemps puis prennent de belles teintes d'automne jaune orangé cuivré. Sa floraison rose vif est remarquable (sauf pour Cercis siliquastrum 'Album', variété à fleurs blanches). Elle couvre littéralement tout l'arbre, par petits bouquets de jolies fleurs de papilionacée directement attachées aux rameaux âgés, ainsi qu'aux troncs par de courts pétioles, dès le début du printemps (mars-avril) avant l'apparition des premières feuilles. Ces fleurs donnent à l'automne naissance à de fines gousses vertes (de 7 à 10 cm), puis marron (colorées en rouge violet chez la variété Cercis silicastrum 'Fructu Rubra'). Ces gousses persistent pendant l'hiver. Elles contiennent de petites graines ovoïdes aplaties qu'elles libèrent en automne. L'usage de l'arbre de Judée est principalement ornemental dans les jardins et les parcs où sa coloration intense rose foncé dès le début du printemps ne passe pas inaperçue.L'arbre de Judée ou gainier (Cercis siliquastrum pour l'espèce la plus connue) appartient au genre Cercis qui compte une trentaine d'espèces, dont quatre surtout sont connues dans nos régions. Il appartient à la vaste famille des Fabacées (celle des Légumineuses). Petit arbre à feuilles caduques de 3 à 5 m de haut, il peut atteindre exceptionnellement 10 m. Son port est érigé avec une cime plus ou moins arrondie. En pousse naturelle sans taille de formation, il est très ramifié dès la base et tortueux, mais assez aéré laissant entrer la lumière. Il atteint environ 3 m en quatre ans puis sa croissance ralentit. Il résiste à des températures de -10 à -15 °C (-25 °C pour le gainier du Canada), mais craint toutefois les gelées tardives. Les feuilles rondes à base cordée et alternes, caduques, sont vert clair au printemps puis prennent de belles teintes d'automne jaune orangé cuivré. Sa floraison rose vif est remarquable (sauf pour Cercis siliquastrum 'Album', variété à fleurs blanches). Elle couvre littéralement tout l'arbre, par petits bouquets de jolies fleurs de papilionacée directement attachées aux rameaux âgés, ainsi qu'aux troncs par de courts pétioles, dès le début du printemps (mars-avril) avant l'apparition des premières feuilles. Ces fleurs donnent à l'automne naissance à de fines gousses vertes (de 7 à 10 cm), puis marron (colorées en rouge violet chez la variété Cercis silicastrum 'Fructu Rubra'). Ces gousses persistent pendant l'hiver. Elles contiennent de petites graines ovoïdes aplaties qu'elles libèrent en automne. L'usage de l'arbre de Judée est principalement ornemental dans les jardins et les parcs où sa coloration intense rose foncé dès le début du printemps ne passe pas inaperçue.L'arbre de Judée ou gainier (Cercis siliquastrum pour l'espèce la plus connue) appartient au genre Cercis qui compte une trentaine d'espèces, dont quatre surtout sont connues dans nos régions. Il appartient à la vaste famille des Fabacées (celle des Légumineuses). Petit arbre à feuilles caduques de 3 à 5 m de haut, il peut atteindre exceptionnellement 10 m. Son port est érigé avec une cime plus ou moins arrondie. En pousse naturelle sans taille de formation, il est très ramifié dès la base et tortueux, mais assez aéré laissant entrer la lumière. Il atteint environ 3 m en quatre ans puis sa croissance ralentit. Il résiste à des températures de -10 à -15 °C (-25 °C pour le gainier du Canada), mais craint toutefois les gelées tardives. Les feuilles rondes à base cordée et alternes, caduques, sont vert clair au printemps puis prennent de belles teintes d'automne jaune orangé cuivré. Sa floraison rose vif est remarquable (sauf pour Cercis siliquastrum 'Album', variété à fleurs blanches). Elle couvre littéralement tout l'arbre, par petits bouquets de jolies fleurs de papilionacée directement attachées aux rameaux âgés, ainsi qu'aux troncs par de courts pétioles, dès le début du printemps (mars-avril) avant l'apparition des premières feuilles. Ces fleurs donnent à l'automne naissance à de fines gousses vertes (de 7 à 10 cm), puis marron (colorées en rouge violet chez la variété Cercis silicastrum 'Fructu Rubra'). Ces gousses persistent pendant l'hiver. Elles contiennent de petites graines ovoïdes aplaties qu'elles libèrent en automne. L'usage de l'arbre de Judée est principalement ornemental dans les jardins et les parcs où sa coloration intense rose foncé dès le début du printemps ne passe pas inaperçue.L'arbre de Judée ou gainier (Cercis siliquastrum pour l'espèce la plus connue) appartient au genre Cercis qui compte une trentaine d'espèces, dont quatre surtout sont connues dans nos régions. Il appartient à la vaste famille des Fabacées (celle des Légumineuses). Petit arbre à feuilles caduques de 3 à 5 m de haut, il peut atteindre exceptionnellement 10 m. Son port est érigé avec une cime plus ou moins arrondie. En pousse naturelle sans taille de formation, il est très ramifié dès la base et tortueux, mais assez aéré laissant entrer la lumière. Il atteint environ 3 m en quatre ans puis sa croissance ralentit. Il résiste à des températures de -10 à -15 °C (-25 °C pour le gainier du Canada), mais craint toutefois les gelées tardives. Les feuilles rondes à base cordée et alternes, caduques, sont vert clair au printemps puis prennent de belles teintes d'automne jaune orangé cuivré. Sa floraison rose vif est remarquable (sauf pour Cercis siliquastrum 'Album', variété à fleurs blanches). Elle couvre littéralement tout l'arbre, par petits bouquets de jolies fleurs de papilionacée directement attachées aux rameaux âgés, ainsi qu'aux troncs par de courts pétioles, dès le début du printemps (mars-avril) avant l'apparition des premières feuilles. Ces fleurs donnent à l'automne naissance à de fines gousses vertes (de 7 à 10 cm), puis marron (colorées en rouge violet chez la variété Cercis silicastrum 'Fructu Rubra'). Ces gousses persistent pendant l'hiver. Elles contiennent de petites graines ovoïdes aplaties qu'elles libèrent en automne. L'usage de l'arbre de Judée est principalement ornemental dans les j
Retour en haut
Description
En savoir plus
Notes et avis

Avis des internautes sur ARBRE DE JUDEE (0 avis)

pixel_trans
Il n'y a actuellement aucun avis pour cet article, soyez le premier à donner le votre.
pixel_trans
pixel_trans
[Ajouter votre commentaire]
Retour en haut
De la même catégorie